Revenir en haut Aller en bas


Partagez|
Une bien pénible journée... Ft Ana et Samy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Samara L. Matthews
OISEAU DE PARADIS

❖ MESSAGES : 1224
❖ AVATAR : Margot Robbie

www - Sam Haynes
www - Anarkia Kooks
www - Ethan Sanders
www - Lowen O'Connor



MessageSam 22 Avr - 15:53




Une bien pénible journée...Mon image
feat.
Samara Matthews‏ & Anarkia KooksMon image




« Vue de ton activité, tu comprendras que je ne te laisserai pas négocier. » Il mordilla le capuchon de son stylo et signa mon arrêt sans autre préambule du moins le crus-je. « Je te ne laisse pas le choix, Samara, deux semaines de repos total, pas de sport non plus ! » Il glissa la feuille sur le lit médical et soupira. « Ok je sais comment te contraindre. »

Je relevai les yeux vers lui, interrogative, n’aillant pas soufflé un mot, je me demandais bien comment il pouvait conclure ainsi que je n’allais pas suivre ses ordres médicaux. Mais il ne reprit pas la parole, au lieu de cela, il se tourna et poussa d’un geste vif la porte vitrée du bloc où j’étais installé pour appeler une infirmière.

Je me laissai retomber sur le coussin blanc et soupirai. Je détestais cette situation, tout cela et voir ma jambe ainsi couverte de bleu et de rouge, armée d’une estafilade de points de suture disgracieux qui laisseraient à mon genou une marque en forme de V horrible pour là où la pointe de la poutre était entré pour à jamais me laisser son bon souvenir.

Après un moment seule, une brune entra et je fus soulagée que ce ne soit pas la blonde qui faisait des yeux doux à Sam dès qu’on arrivait avec un patient ou qu’on restait prendre un café. Certes aucune règle n’était fixée entre nous, c’est d’ailleurs pour cette raison que je n’avais pas envoyé de message pour le prévenir de mon état. Je ne voulais pas qu’il me rappelle à l’ordre, me dise d’appeler je ne sais qui et me brise le cœur sans même savoir qu’il s'y trouvait. Poussant un nouveau soupire alors qu’elle ouvrait quelques placards, je détaillai les activités du couloir et non elle.

« C’est quoi le programme pour m’empêcher de marcher sur mes deux pieds ?» Demandais-je tout en regardant de loin Renée qui m’ignorait royalement et dont je devrai lui accorder volontiers la bonté de n’avoir à la supporter aujourd’hui.

« Un plâtre, c’est assez radical, mais pour les cas les plus durs indispensable, ou vous ne serez pas remise dans quinze jours et le docteur souligne que vous êtes une dure à cuir. » Je poussai un sourire sous entendant un rire vif alors qu’elle préparait ses bandes. « Vous avez une personne pour vous aider à la maison ou une assurance pour qu’on vous prescrive une aide ? »

Je me redressai lascive.

« J’ai une assurance, mais elle ne me couvrira pas pour une aide-soignante, donc si vous pouvez simplement me mettre une atèle ? » Elle fit un signe négatif du crâne et je levai les yeux au ciel. « Le jeune homme qui était bloqué avec moi, comment se porte-t-il ? »

« Il va bien un bon trauma crânien, je ne peux vous en dire plus. »

Elle releva doucement ma jambe et se mise à la ficeler d’une bande humide qui dans quelques minutes me clouerait pour les jours à venir.

« Vous devriez appeler un proche, le médecin a signé votre sortie dès que le plâtre sera sec, votre assurance prend en compte les soins d'usage, il vous a laissé une liste d’agences d’infirmières à domicile reconnues par votre agence de sécurité. » Elle fixa mon pied et mon mollet dans le T et se détourna en refermant la porte pour me laisser pensive seule dans la chambre à regarder mon téléphone…



Hystéria

_________________
Blow a kiss, fire a gun. What will we do when we get old? Will we walk down the same road?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anarkia Kooks
CALLA

❖ MESSAGES : 597
❖ AVATAR : Jennifer Morrison


I was torn by the storms in my head, like a victim of violence, a call to repent. Denied by the spirits of heaven, take me up again to the music of dawn.

A world beyond your sleep, beyond what's real. An in safety hidden sphere, away from our daily reality. A tear is only water. A sigh is only air. Whenever you feel haunted, truth lies out there.


MessageSam 6 Mai - 18:19

 



Une bien pénible journée...

FEAT. Sam

Une liste des victimes de la tempête avait été publiée dans le New York Times. Je m'octroyais une petite pause cigarette sur la table d'autopsie avec le journal dans les mains. Un nom de la liste m'interpella. Samara Matthews. Nous avons fait notre internat ensemble. On a même travaillé ensemble pendant ma courte carrière au Brooklyn Hospital Center. Et quand je suis partie, enfin, quand j'ai été remerciée de mes services, j'ai coupé tout rapport avec mes connaissances là-bas. J'étais une des élèves les plus prometteuses de la promo et j'ai tout gâché à cause d'une stupide erreur de protocole. D'un autre côté, ledit protocole aurait tué ma patiente. Elle a d'ailleurs plaidé pour moi face au Conseil des Médecins, c'est Andrea qui lui a proposé et elle a accepté. D'après lui c'est grâce à elle que je n'ai pas perdu ma licence. Protocole ou pas, j'ai sauvé une vie, quoi qu'il arrive, et le Conseil a estimé que ça ne mérite pas une interdiction complète d'exercer. Bande de cons.

Je ferme la morgue et glisse l'habituel papier de retour dans un moment dans la pochette sur les deux portes, celle du commissariat et celle des ambulances. Je prends le premier métro qui vient et me dépêche d'aller au BHC. D'après le Times Samara fait partie des blessés légers. Je ne sais pas comment j'aurais géré si elle faisait partie des victimes. C'est assez marrant de constater que quelqu'un comme moi, qui côtoie la mort de manière quotidienne et qui sait qu'elle est inévitable, en ait peur. Je préfère en rire et ne pas y penser. Tous ces gens qui viennent sur ma table, un jour ça pourrait être des amis. Ettore. Gabriele. Cinzia. Et tant d'autres encore. J'en ai fait un cauchemar la dernière fois : j'étais allongée sur ma table le torse ouvert et toute la famille Gambino me regardait. Je me suis réveillée en sueurs comme jamais, angoissée, et il m'a fallu une bonne quinzaine de minutes le lendemain avant de rentrer dans ma morgue. J'arrive à la réception de l'hôpital et chasse mes tristes pensées. C'est toujours Claire-Lynn à la réception.


"Docteur Kooks ! Il y avait longtemps ! Vous êtes réhabilitée ? Chouette !"

Merci de remuer le couteau dans la plaie.

"Bonjour Claire-Lynn. Je suis toujours médecin-légiste à la 55 au Queens, désolée de te décevoir. Je viens ici pour voir une... une amie. Elle a été admise ici suite à la tempête. Samara Matthews ? Elle est secouriste. Elle a sûrement fait la tronche en étant amenée ici, telle que je la connais."

"Bon, je fais une exception pour vous, vous dites rien hein ! "

Elle trafique sur son clavier.

"Samara Matthews, chambre 357, au troisième étage. Vous connaissez la maison."

"Merci Claire-Lynn. Bon courage !"

Sur ces bonnes paroles elle me file un badge VISITOR. Je ne pensais pas en avoir besoin un jour. J'ai un petit pincement au cœur en l'accrochant sur ma veste en cuir rouge. Je ne me rappelle pas être déjà entrée ici en vêtements civils. Toujours avec ma blouse blanche, et mon badge de médecin accroché sur la poche de courtoisie. J'ai l'impression que cette vie appartient à une autre femme que je n'ai pas connue, tellement ça date. Trois étages d'escaliers plus tard j'arrive devant la chambre 357. Le nom de Sam y est inscrit dessus. Je frappe trois fois, assez fort, et j’entrebâille la porte. Je reste sur le seuil, n'osant pas rentrer.




_________________
It’s just a black murder of crows across the sky. The moon announces that it will soon be night. The light dies down, the spot goes on as loveless lips break into song.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samara L. Matthews
OISEAU DE PARADIS

❖ MESSAGES : 1224
❖ AVATAR : Margot Robbie

www - Sam Haynes
www - Anarkia Kooks
www - Ethan Sanders
www - Lowen O'Connor



MessageJeu 18 Mai - 1:17




Une bien pénible journée...Mon image
feat.
Samara Matthews‏ & Anarkia KooksMon image




Top, appeler un proche, super mais bloquer sur mon lit, avec mon sac sur la chaise et mon téléphone dedans, je me demande bien comment elle envisage que je le fasse. D’autant que les téléphones de ces foutues chambres n'étaient liés qu’aux services pour les équipes médicales. Soupirant je me laissai tomber la tête en arrière. J’en avais plus qu’assez de cette journée et ne souhaitais plus qu’une chose, fuir ce lieu ou par le passé j’avais travaillé, ou je me rends régulièrement pour déposer des personnes dans mon cas.

Fermant les yeux un instant, j’eus le sentiment que mon estomac faisait de véritables galipettes dans mon ventre. Rien de plus logique en soit avec seulement un petit déjeuner et autant d’émotion.  Détaillant les dalles du plafond, je cherchai la personne idéale à appeler. Mel et sa famille ? Liam avec qui plus rien n’allait en ce moment ? Max qui ne donnait plus signe de vie ? Sam avec qui tout devais être simple et dont j’étais totalement amoureuse, mais dont je ne devais rien laisser paraître car il était mon équipier et je n’avais donc pas le droit d’être avec lui ?

J’allais passer de soupire en soupire, clairement et simplement. Passant mon bras sur mes yeux pour clore au mieux la luminosité, je me repassais la journée, me demandant bien comment allait le jeune homme qui m’avait aidée. Je commençais même à m’assoupir, quand la porte coulissante bougea et qu’une voix remonta du passé en raisonnant dans l’encablure.

Plissant les yeux, je me redressai, un large sourire en reconnaissance Ana, mon dieu depuis combien de temps, ne nous étions pas croisés ? vue ? Trop de mois, d’années. Elle qui pourtant avait été un tel soutiens durant nos internats communs.

« Eh bien, si on m’avait dit qu’il fallait un mur pour te retrouver, j’aurais fait en sorte que cela arrive plus tôt. » Je lui tendis la main qui n’était pas entravée par la perfusion de calmants.



Hystéria

_________________
Blow a kiss, fire a gun. What will we do when we get old? Will we walk down the same road?

Revenir en haut Aller en bas
❝Contenu sponsorisé❞


Message

Revenir en haut Aller en bas
Une bien pénible journée... Ft Ana et Samy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Pause café avant une journée bien remplie. [ PV : Keira A. Stevens ]
» Une journée bien remplie
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Réfléchie bien !
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blood of Heroes :: New york :: BROOKLYN :: The Brooklyn Hospital Center-
Sauter vers: