Revenir en haut Aller en bas


Partagez|
kinkshaming. // dante + stella
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Stella Crossgrove
ORCHIDEE

❖ MESSAGES : 204
❖ AVATAR : nicola peltz



MessageSam 4 Mar - 22:15

say my name

( daddy + stella )

« Da.... Da... » Elle lève les yeux au ciel et tapote sa bouche de son index, feignant un questionnement profond. Stella est assise dans ce café, avec ce presque inconnu depuis un moment déjà, mais il cherche à garder un peu de mystère et refuse de dévoiler son prénom en entièreté. Le problème, c'est qu'elle est nulle à ce genre de truc. Depuis le début de leur charade, la blonde à réussi à découvrir les deux première lettres constituant son nom, ou plutôt, les lui a forcé hors de la bouche, à coup de demandes incessantes et de battements de cils. « Da...las. Tu t’appelles Dallas et tu viens du Texas. Tu te promènes souvent à cheval ou c'est qu'un gros cliché? » Elle craque un sourire, parce que Stella est en mode charme, et y ajoute un petit regard coquin. C'est que le monsieur du super-marché est chaud comme l'asphalte en été, et qu'elle ne peu pas le laisser s'enfuir une fois de plus, sans avoir reçu un petit bisou. Ayant un peu perdu espoir, vu tous ses essais ratés, elle propose tout de suite une autre réponse. « Da...ryl. Daryl. Comme dans The Walking Dead. T'es un bad boy au cœur dur comme la pierre, mais avec un petit côté trognon, qui aime les fleurs. » Elle tente encore. « Daryl, en moins sale, bien sûr. Ce mec, même hors de son rôle, il a grave l'air de sentir la sueur, tu trouves pas... DAMIEN??? » Elle pose ses mains sur la table et se propulse vers lui de façon plutôt soudaine, cherchant à le surprendre, à le faire craquer, parce que l'interrogatoire dure depuis un moment déjà, et Détective Crossgrove est presque à court de pistes. « da...da... » elle répète, à voix basse, encore et encore, cherchant un coup de génie soudain. « Tes parents sont pas du genre à donner à leurs kids un nom qui n'en est pas un, hein? Comme le pauvre chou que ses parents ont appelé Spatule? Ton nom c'est pas Dalmatien, hein? » Elle se mord légèrement la lèvre inférieure, effrayée à l'idée d'avoir déjà insulté ses futurs beaux-parents., avant de se laisser retomber sur sa chaise. « Da.... da... » elle se frotte la tête de la gauche, avant qu'une large fissure apparaisse entre ses lèvres, dévoilant ses dents blanches. « J'ai trouvé. » Elle pose son visage sur sa main, regardant le joli minois de monsieur, radieuse. « D-A-D-D-Y » Elle triomphe, elle brille de mille feux. « t'as de la chance que je sois plutôt ouverte, une fille plus conservatrice aurait graaave kink shamé. » La blonde attrape sa tasse et avale une gorgée de son café moka, qui est déjà tiède. Il faut croire qu'elle a mis du temps à trouver. « C'est joli, hein, original. Mais ça risque de confondre ma petite; Daddy est-il mon père? Est-ce que tous les papas changent de prénom à la naissance de leurs enfants? » Elle termine sa boisson, parce que c'est beaucoup plus facile à avaler quand c'est froid. « D'ailleurs, on en parle du bébé appelé Kaitlynn, mais avec des chiffres romains pour faire le « ait » ils auraient juste pu écrire le nombre, hein, comme Avril a fait avec sk8er boi. » C'est qu'elle dit de la grosse merde, c'est qu'elle est stressée. c'est qu'il lui donne la fièvre, et que depuis un an, elle n'est plus vraiment une It Girl et qu'elle a un peu perdu ses techniques.

« Anyway. »

Elle dit, mi-embarrassée, en baissant la tête pour s'assurer que jolie Lana, dans son carrosse, dort toujours.

La petite a les yeux grands ouverts. Elle juge sa maman, elle la juge durement.  Elle est entrain de tout gâcher – même Elle, du haut de ses quatre mois, n'appellerait pas un inconnu daddy.

Maman sort la langue un peu, se concentrant sur les ceintures retenant la princesse dans son siège, et la prend dans ses bras. « J'suis désolée, je suis.... J'ai perdu mon mojo.  » Elle est comme un de ses mecs qui achètent des voitures énormes pour compenser leur zizi de petite taille; Elle compense le fait d'avoir un enfant au bras en essayant trop fort d'être marrante, intéressante. Au final, ça risque plus de faire fuir qu'autre chose, et elle le réalise, maintenant (un peu trop tard, probablement.) « Reste que KVIIlyn c'est carrément stupide comme nom. Et Spatule aussi. Et Dalmatien. » Elle les yeux, cherchant une réaction, bonne ou mauvaise. « Daddy, par contre, ça a un certain charme. » Elle colle un bisou sur le crâne de la jolie petite Lana, un peu résignée à crever seule et célibataire. VDM
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dante Romanelli
ORCHIDEE

❖ MESSAGES : 244
❖ AVATAR : Nick Bateman


WwW.The Lost Causes. (Elvira Delgado)
WwW.And Then We'Re Gonna Talk. (Carrie Willis)
WwW.Say My Name (Stella Crossgrove)
WwW.Stop Problems, GO Fun! (Glenn Fendon)
WwW.It's a new day (Shandra Reyes)



MessageDim 5 Mar - 3:00




Say My Name...
Dante Romanelli & Stella Crossgrove



Il y a des galères dans lesquelles on se colle volontairement. Les raisons peuvent être multiples : ennuis, agacement, lubie, amour, ma sœur. Je pourrais en faire le tour des heures juste pour vous agacer ou passer à la suite. Sûrement ma compassion naturelle ou ma connerie évidente. Jouer au petit con, rien plus simple. Placer en off mes sentiments désagréables pour ne trouver en mes congénères que les points négatifs et répulsifs, ou inversement positif, cela est aussi simple que passer ma veste le matin et sortir. Le truc dans ce monde c’est de donner ce qu’on te vend, de rendre coup pour coup et de sourire, de faire comme si tu étais débile et de jouer l’âne pour donner l’impression à ton prochain qu’il mène toujours la danse. Le plus compliqué ?

Ne pas laisser parler la colère que ces conneries engendrent, ne pas avoir envie de dire à l’autre nos quatre ou cinq vérités inutiles car l’homme à la particularité d’être fourbe et faux cul, ou que je suis souvent trop franc ou trop directe. Collez au grand jour que vous voyez clair dans son jeu et il niera en détournant cela pour vous faire passer pour un décérébré fini qui se fait des films.

J’avais la sensation constante d’être entouré de personnes du genre, des pauvres idiot ou fatal débiles qui pensaient que je l’étais plus qu’eux et qu’ils avaient en main la carte du tour suivant en ne voyant pas qu’à ce jeu-là je trichais ou manipulais mon monde bien mieux qu’eux, n’imaginant pas deux secondes être plus victime de mon orgueil que moi victime de leurs actes. Je n’ai jamais aimé perdre, je n’ai jamais supporté d’être pris pour plus con que je ne le fais moi-même envers l’autre, ou moi-même face à mon miroir. Ainsi je ne montre plus jamais qui je suis vraiment et je ne suis pas sûr qu’un jour je serai capable de laisser vraiment une personne me connaitre moi et pas le mec que je vendais à tour de bras selon la situation.

Étais-je seulement capable moi de savoir qui je suis vraiment à présent ? En y songeant, en remontant le temps, je ne suis pas sûr d’avoir vraiment été totalement moi avec qui ce soit, depuis quatre ans au moins. Toujours un sourire, un faux semblant, un jeu, un versant de moi qui n’était pas complété par ces autres parts.

Que cela soit dans mes relations dites amoureuses d’un soir, amicales, familiales, on n’avait jamais en face de soi le même abruti.

Je souris, j’écoute, j’observe, je mime une capitulation, je me colle en colère, mais tout en jouant d’impulsion, je garde toujours la maîtrise de ma vérité. Je prends sur moi que jamais personne ne me connaisse totalement sous toutes mes coutures et qu’ils se fassent un avis faussé. Ainsi je passe tour à tour d’un personnage à un autre sans qu’ils n’aient le loisir de connaitre l’autre. Je m’attache à des fils que je peux couper ou délaisser sur ma route du jour au lendemain car le sac est plein et le brise. Non je ne suis en rien une personne agréablement douce et facile à vivre. Un mec prêt à tout encaisser sans rendre coup pour coup. Je suis même un fin stratège qui préférera donner la victoire de la bataille à son détracteur pour mieux attendre le moment final qui me fera gagner la guerre et ne laissera sur mon passage que le vide. Mon vide, celui qui fait de moi celui que je suis, qui ne s’attache plus ou n’en chaîne qu’une part infime de lui en donnant le sentiment de se donner pourtant totalement.

Silencieux, je tournai le crâne de gauche a droite à chacune de ses déductions, l’inspectant avec une certaine distance et un amusement des plus clairs. Elle ne restait pas vraiment en place, pire elle s’approchait de moi, plus d’une fois à la limite de me toucher ou de me faire reculer.

« Franchement Stella, j’ai une tête à m’appeler Daddy ou Dalmatien ? Mes parents ne sont pas les plus brillants dans domaine des nominatifs, mais de là à prendre le risque que je demande des dommages et intérêts pour m’avoir nommé comme leur chien… » Je me massai doucement l’arrête du nez pour me réveiller un peu, la nuit avait été courte et bien que mon café touchait à sa fin, il ne semblait pas vouloir m’offrir le salut attendu.

« Da, c’est oui en allemand et sûrement le premier mot que ta fille dira, alors disons que tu gagneras une lettre à notre prochaine rencontre et si tu te trouves seule, je te trouve une nounou et t’invite au restaurant. » Je lui fis un petit sourire en coin et lançai un regard à la serveuse, faisant un signe de la main pour remettre la même chose. Reportant mon attention sur la jolie blonde. « Si tu trouves avec la somme des lettres... » Je levai un doigt en signe de condition.

« Que je ne garantis pas dans le bon ordre, alors tu devras m’aider ! »  Je me penchai vers elle aussi soudainement qu’elle approchait mon visage du siens, plongeant mon regard dans le sien, et après un instant déposai un baiser sur la joue du bébé. Puis je reportai mon attention sur elle toute proche et me mordis les lèvres avant de reprendre place sur ma chaise en face d’elle.

« Je déteste la lessive et j’ai ruiné au moins trois chemises au lavomatique, c’est entendu ? » Lui dis-je alors que la serveuse déposait sur la table deux tasses fumantes.
code by © Hystéria


_________________

Hey Invité



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Stella Crossgrove
ORCHIDEE

❖ MESSAGES : 204
❖ AVATAR : nicola peltz



MessageJeu 23 Mar - 0:46

say my name

( daddy + stella )

« Tu me demandes vraiment ça? » Les sourcils de Stella montent d'un centimètre sur son visage. La conversation, étrangement, lui en rappelle une qu'elle a eut, il y a de ça un peu plus d'un an., avec un autre, avec quelqu'un de franchement méchant. Par chance, elle est capable de vite balayer ce souvenir de son esprit, quand ses yeux retrouvent ceux de l'homme devant elle. Il n'est pas pareil comme l'autre. Elle se dit, elle se rassure. Il ne doit pas être pareil comme l'autre. Elle prie, ayant un peu perdu sa foi en l'humanité quand son cœur fut brisé. « Tu vois, ça demande un peu de réflexion. » La blonde trempe à peine son gros orteil dans l'océan de ses pensées qu'elle le retire; Ce n'est pas une bonne idée, de jouer comme ça, de lui donner un petit surnom hot et de tomber dans son piège si rapidement.  Elle est maman maintenant. Elle doit être plus sérieuse. Fini la petite fille naïve. Plus d'amourettes légères, sans règles. Plus de Daddy.  Ça avait eut un certain charme. C'était fun sur le moment, mais elle doit grandir, maintenant, être à son affaire, comme l'homme qui est devant elle, elle présume. Il boit du café, il a ce petit air fatigué de la vie, donc il a pas le choix d'être un adulte, un vrai. Lui, il ne la brisera pas. Lui, il est un gentil garçon.  Lui, il n'est pas pareil comme l'autre. En plus, il est cute. « Mmm... Non. » Stella Crossgrove lance finalement, voyant que monsieur semble s'impatienter, s'endormir, quelques peu.

Un instant, elle se croit vraiment barbante. Elle l'ennui. Il va partir. Puis, il parle de nounou et de restaurant, et elle n'y comprends plus rien. Il l'invite vraiment, ou il dit juste ça comme ça, parce qu'elle fait pitié? Il l'invite vraiment, ou il veut juste s'envoyer en l'air après lui avoir payé six nuggets au mc do?

Pas qu'elle serait contre.

Et il ajoute une condition. Il est pas marrant. Et il en met une autre couche, mélangeant les lettres. « Mais! Tu triches! Comment je suis sensée deviner moi? » Elle fait genre de s'offusquer, avant de réfléchir une seconde. Stella Crossgrove se racle alors un peu la gorge, pour essayer de faire grande personne classy, mais sa mascarade ne fait pas long feu : elle n'a qu'à ouvrir la bouche pour tout jeter à l'eau. Elle n'est pas faire pour le look sérieux, la petite. « Écoutes, je ferais littéralement n'importe quoi pour de la bouffe gratis. » Ça sort comme ça, naturellement, parce que c'est la pure vérité.  À ça, elle ajoute un de ses petits sourires coquins. Ils sont tous près l'un de l'autre, séparés que par une table et par un bébé. L'espace d'un instant, la blondinette à vraiment l'impression que quelque chose va se passer, là, bam... mais ce n'est pas sur ses lèvres qu'il dépose son bisou, mais sur la joue joufflue de la petite.

Injustice. Il faut dire que bébé Lana est à croquer. Il faut dire que sa mère est grave jalouse.

« Lana Mary Crossgrove! Tu me voles encore mon mec. Petite peste d'amour. » Elle la serre un peu plus, puis lui donne aussi un bisou, sur la même joue. « Mouhaha, bisou interposé! » Parce que Stella à deux ans d'âge mental. Elle rigole un peu, mais reprends son calme assez rapidement, profitant du changement d'énergie pour bouger ses jambes légèrement sous la table, frôlant celles de monsieur anonyme, qui se met à parler du sujet le plus sexy du monde : la lessive.

Habituellement, Miss Crossgrove aurait été plutôt insultée qu'on la voit comme une femme de ménage. Mais cette fois, c'est différent. Elle a Lana avec elle, ça lui donne un petit air maman à la maison, et quelque part, elle ne peut pas s'empêcher de s'imaginer, dans son manoir à plier les chemises du grand brun, alors qu'il passe la porte d'entrée, enlace leurs nombreux enfants.... et ouais. Il a un joli derrière, un sourire colgate, il peut dire ce qu'il veut, elle s'en fiche un peu. « Ok. » Elle répond alors, encore en voyage à lalaland, avant de se réveiller, d'un coup. Il a vraiment dit qu'il lave ses chemises au lavomatique? Pêché Capital. « D'abord, Monsieur, on ne lave pas ses chemises dans n'importe quelle machine; Il faut faire attention, autrement, elles sortent pleines de trous, et on ne veut pas ça. » Elle attrape sa main et y dépose une petite tape. Mauvais garçon qu'il est. « La prochaine fois, faut passer chez moi – Enfin, chez mon père. On a pas de machine, mais on a une baignoire, du savon, et des mains. » Elle s'imagine déjà jouer dans l'eau, avec du savon : La scène de la poterie de ghost, mais version lavage. En plus, ça serait moins rude sur les vêtements de monsieur, win win. La serveuse, déposant deux nouvelles tasses sur la table, semble du même avis; Stella peut le voir dans son sourire.

Maman a alors un éclair de génie.

« Ton nom c'est pas Dan, hein? » Elle souris, montrant toutes ses dents. « Genre un truc super simple, trois lettres, et tu veux simplement qu'une jolie jeune femme lave tes boxer, donc tu la fait travailler. Machiavélique, Dan.» Elle essaie de se donner un petit look joueur, en sirotant une première gorgée de son nouveau café, mais elle se brûle un peu la langue.

Dieu, faites qu'elle n'ait pas fait une grimace trop moche.

« Fais attention, babe, c'est chaud. »

No shit sherlock.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dante Romanelli
ORCHIDEE

❖ MESSAGES : 244
❖ AVATAR : Nick Bateman


WwW.The Lost Causes. (Elvira Delgado)
WwW.And Then We'Re Gonna Talk. (Carrie Willis)
WwW.Say My Name (Stella Crossgrove)
WwW.Stop Problems, GO Fun! (Glenn Fendon)
WwW.It's a new day (Shandra Reyes)



MessageMar 4 Avr - 20:26




Say My Name...
Dante Romanelli & Stella Crossgrove



Je l’écoutai silencieux, la petite blonde armée son jouet fait maison, elle l’embrassa, lui parla, marmonna plusieurs idées ou petites tentatives un peu plus proche que les autres et finalement médita sur mon offre pour finir par m’inviter chez elle afin d’éviter un massacre de vêtements avec un tambour usé.

Pour ma part je jouais avec le menu et quand la serveuse apporta notre seconde commande, je ne relevai pas le nez sur celle-ci, je n'étais pas des plus charmants avec les femmes, mais pas non plus un sombre salop avec toutes. Celle qui m’accompagnait semblait avoir assez manger pour que je n’ai pas besoin d’ajouter à la somme. Elle était encore jeune et avait déjà un avenir compliqué comme mère célibataire. Si je brûlais de lui demander où se trouvait l’homme qui lui avait offert ce petit monstre à popo, remplis de bave. Je n’en fis pourtant rien, un bon moment plongé dans le silence.

« Dan, et bien voilà un surnom qui s’approche de la vérité. » Dis-je relevant un sourcil vers elle. « Donc tu vas m’apprendre la lessive, ok mais je n’ai pas ton adresse et je ne suis pas certain que ton petit ami ou du moins le père de ton petit ange ne soit d’accord que tu ramènes un type dont tu ne connais rien chez toi pour laver ses chemises ou ses caleçons. » Je relevai la tasse et soufflai dessus.

« Un ciné pour ces trois lettres dans l’ordre. Vendredi soir à vingt-et-une heure, ici tu choisiras le film et après cela on envisagera pour la lessive et la suite des lettres qui te manquent. »

La serveuse revint et je lui tendis un billet pour la somme des deux commandes, elle me rendit la monnaie et tendit un boudoir sous vide à l’enfant. J’inclinai la tête doucement me demandant si ce petit truc était déjà en âge de manger ce genre de gâteaux.

« Tu travailles dans quoi déjà ? Ne me dis pas que tu es dans la couture ou une pro du pressing ? »
code by © Hystéria


_________________

Hey Invité



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Stella Crossgrove
ORCHIDEE

❖ MESSAGES : 204
❖ AVATAR : nicola peltz



MessageLun 10 Avr - 4:33

say my name

dante x stella
Sa langue brûle, puis ses oreilles se carbonisent, parce que monsieur mentionne, en insistant juste un peu, le père. La grimace de Stella perdure alors un instant; La blonde a beau entendre parler de cette personne assez souvent, elle a beau comprendre qu'il est normal qu'on lui pose quelques questions, sujet n'est toujours pas son préféré, et la plaie à vif. Afin de donner une réponse un minimum satisfaisante, Elle pause un instant, puis sourit un peu, question de ne pas avoir l'air trop amère. « Je vis avec des mecs – Mon père, mon oncle et ses petits amis quand il en a. Pas de boyfriend pour moi, par contre, ni de papa pour Lana. » Elle expire, puis décide qu'il vaut mieux tout mettre sur la table maintenant, plutôt que d'attendre qu'il devienne trop inconfortable pour demander ou qu'il aille chercher réponses dans des rumeurs idiotes. « Son géniteur est pas du coin, il est même pas Américain, en fait. On se voyait quand il passait ici... et il est disparu quand la petite est arrivée. Je suppose qu'il a eu peur que je m'en prenne à son argent : il est pas pauvre du tout, monsieur sperme, tu vois. » Elle a dit sperme dans un café, et une vieille dame la regarde maintenant avec des yeux gros comme des balles de golf. Oups. Pardon. Ou pas, Stella en a vraiment rien a faire. Elle prend une gorgée rapide de sa boisson et poursuit. « De toute façon : Je lave le linge de qui je veux. C'est pas demain la vieille qu'on va me dire quoi faire. Si tu dois avoir peur que quelqu'un de mon entourage te botte les fesses, c'est de moi dont tu dois te méfier, parce que je suis habile avec mes talons aiguille. » Encore une fois, elle passe son pied contre son mollet.

Son plan doit fonctionner, parce qu'il ajoute un rendez-vous de plus à son agenda. À ce rythme, ils devraient peut-être commencer la planification du mariage, l'adoption de la petite, et faire une liste de prénom pour ses futurs frères et sœurs. À cette idée, Stella laisse échapper un petit rire idiot, parce qu'elle est un peu idiote, surtout quand il y a un joli garçon dans les environs. « Ciel, t'es du genre vite en affaires Dan...Ny? Danny? » Un moment, elle veut lui dire non, faire genre qu'elle a des plans, mais vraiment, qui croirait à une chose pareille? « Mais sérieux, tu veux vraiment que je choisisse le film? Je t'avertis : je suis une grosse fan de Dwayne Johnson, donc ne t'attends pas à un truc digne d'un Oscar. » The Rock, son chéri secret, depuis toujours, son premier béguin, l'homme de sa vie. Pas le meilleur acteur du monde, certes... mais hot hot hotty hot.  Avec cette image mentale de tas de muscle, la jeune maman est aux anges; Elle monte encore d'un nuage ou deux, quand elle remarque que l'inconnu assit avec elle est entrain de payer pour elle, il n'était pas obligé. « Mais; Merci Dan....iel? » Elle montre une dent ou deux, dans un petit sourire, mais se ravise vite, parce que la serveuse offre à sa petite un gateau, alors qu'elle n'a jamais touché de solides. « Ah, Ah, pas tout de suite les surprises, hein Lana? » La petite éternue, la maman remercie quand même la serveuse. « Tu le veux? » Elle tend le cadeau imprévu à Monsieur sans nom, d'une façon des plus naturelles : Chez elle, les hommes sont gourmands, sans fonds, et auraient probablement déjà avalé la petite surprise.

« Nah. J'ai juste grandi avec une grand-mère très conservatrice. Les filles doivent faire le ménage, ce genre de choses. Puis, elle est morte et m'a laissée avec mon grand-père, veuf, et mécanicien, donc les taches... » Elle répond, sur le champ, sans trop d'émotion, parce que cette partie de son histoire n'est pas sa préférée. « Je bosse dans... un peu n'importe quoi en fait. La semaine, je suis surtout au garage familial, je m'occupe des clients, les rendez-vous, la paperasse. Après, le dimanche matin, je m'occupe les petits à l'Église. » Elle pause un peu, pour reprendre son souffle, et s'assurer que le mot Église n'ait pas fait fuir Monsieur. « J'suis plus très religieuse, mais le prêtre m'a quand même donné un job, pour aider avec la petite. » Stella a grave l'impression d'avoir une liste d'épicerie, plutôt qu'un job, mais c'est ce qui arrive quand on est jeune, et sans éducation. Des emplois, sans liens, payant très peu, pour essayer de boucler son budget. « Et finalement, les lundis et mardi soirs, j'suis dans un bureau de dentiste, à répondre au téléphone, surtout. » Elle boit un peu, parce qu'elle n'arrête jamais de parler, et que sa gorge s'assèche. « Bref. J'aurais dû rester à l'école, ou dire oui au réalisateur de films pornos qui m'avait approché sur instagram. » Elle rigole, mais vraiment, elle aurait dû dire oui, elle aurait fait fureur. « Toi? Espion? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dante Romanelli
ORCHIDEE

❖ MESSAGES : 244
❖ AVATAR : Nick Bateman


WwW.The Lost Causes. (Elvira Delgado)
WwW.And Then We'Re Gonna Talk. (Carrie Willis)
WwW.Say My Name (Stella Crossgrove)
WwW.Stop Problems, GO Fun! (Glenn Fendon)
WwW.It's a new day (Shandra Reyes)



MessageMar 11 Avr - 1:00




Say My Name...
Dante Romanelli & Stella Crossgrove



« Va pour le prochain Alerte à Malibu, tu en auras pour ton cota niveau muscles et j’en aurai pour le miens niveau naïade. » Dis-je après qu’elle m'ait souligné son engouement pour l’acteur de Fast and furious.

Au moins elle ne me proposait pas un Disney.

Je me repassai ses quelques explications sur le père de la gamine et sur sa cohabitation purement masculine quand elle reprit sur le sujet de ses multiples emplois et celui de sa grand-mère. Elle était visiblement loin du cadre de vie où j’avais gravité durant ma prime jeunesse, loin des écoles privées, des maison grand luxe et de la famille aux apparences parfaites qui passaient les besoins du rang avant les traits du cœur. Bien qu’elle ne semblait pas pour autant avoir été chouchoutée. Elle tenta quelques ajouts de lettre me passant de Danny le petit mouton à Daniel et je lui notifiai un non de la tête à chaque fois.

Quand elle se glissa sur une question à son tour me volant un rire quand à la supposition de l’espion.

« Je ne suis pas un ex militaire, mais je prends acte de ta dangerosité et je tacherai alors que tes talons restent bien au niveau de mes mollets comme en cet instant. » Je remontai ma tasse à ma bouche pour en finir totalement le breuvage et la déposer.

« Je suis Barman depuis quelques mois et pas plus avancé que toi malgré des diplômes, la preuve tu viens m’apprendre la fourberie des laveries pour mes chemises. »  

Je détaillai un moment le gâteau délaissé sur la table, j’étais plus salé que sucré en réalité.

« Je ne suis pas plus américain de naissance que ton ex, bien que ma famille vive ici et que j’ai le plein droit d’en faire autant par un cadeau diplomatique et de bons et loyaux services. Mais je te donne un peu trop d'indices petite maline. »  

J’attendis qu’elle finisse à son tour sa tasse et me levai pour ramassé son sac et les courses.

« Je te reconduis ou penses-tu qu’il serait fou qu’un homme dont tu ne sache rien t’entraîne dans sa voiture ? »  Lui demandais-je en attendant qu’elle soit prête au départ.

code by © Hystéria


_________________

Hey Invité



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Stella Crossgrove
ORCHIDEE

❖ MESSAGES : 204
❖ AVATAR : nicola peltz



MessageVen 21 Avr - 6:38

say my name

dante x stella
La jeune maman sourit un peu; une grimace coquine mais aussi un peu timide. Alerte à Malibu. Des gens à moitié à poil. C'est clair qu'elle va regarder que les six-packs, que ses yeux ne dériverons jamais vers les seins rebondissant des sauveteuses. Jamais. Il faudrait pas se mettre à penser à une jolie dame pendant un rendez-vous avec un beau monsieur. Jamais... Sauf qu'elle le fait un peu, maintenant. « Ouais, fin, muscles, pas de muscle, masculin, féminin, je suis pas du genre à me limiter. Qui dirait non a des jolies personnes en maillot, anyway? » Elle fait quelques mouvements rapides, change de conversation, doit le distraire du fait qu'elle vient de faire un léger coming out. Voyez, la jeune femme n'a jamais laissé le genre d'une personne amoindrir son attirance; Nah, pourvu qu'on soit grave hot. Le reste, soit ce qu'on a dans les jeans et la personnalité, ça importe peu. L'argent, c'est facultatif, bien que ça soit un bonus, faut pas mentir. Certes, elle se retrouve le plus souvent avec des monsieurs, des monsieurs d'un type précis, mais c'est simplement par habitude, par facilité, par paresse.

La Stella, en vrai, elle mange de tout au buffet international de la vie; De la pizza après sa wong tong, suivie de macarons et de fromages forts. Toutes les saveurs, tout le spectrum est bienvenu dans sa bouche. Miam bitches, Miam.

« Noté. T'as donc pas de passion bizarre pour les pieds. C'est bien. » C'est bien parce qu'elle a déjà connu, et qu'elle avait bien vite découvert qu'elle ne retirait aucun plaisir du léchage de ses orteils... sauf peut-être dans le contexte d'un spa, les lécheurs étant des petits poissons mangeant les peaux mortes de ses pieds. ANYWAY. « Barman? Tu dois te faire un max d'argent en pourboires avec ta gueule d'ange. » Elle dit, parce qu'elle lui donnerait à peut près n'importe quoi, là, maintenant, juste parce qu'il a de si jolies dents. « t'as étudié en quoi? » Elle continue, parce que veux veux pas, elle a un bon réseau de contacts à force de traîner avec des vieux hommes blancs... et certains lui doivent encore un coup de main ou deux. Bref, peut-être qu'elle pourrait lui trouver un job plus satisfaisant, avec moins de jolies filles autour.

Stella n'est pas du tout devenue territoriale depuis l'arrivée de bébé.

Pendant qu'il décrit ses origines, elle termine sa tasse, l'esprit plein de noms totalement impossibles à attribuer au barman. « Hmm. C'est clair que t'as un nom de... tortue ninja. Donatello. Non, c'est D-O-N. Merde. » Elle fronce les sourcils, parce qu'elle a l'air stupide, parce qu'elle est stupide. Elle devrait juste ouvrir son téléphone et faire une recherche rapide sur facebook, ou regarder sur tinder s'il est pas le mec le plus près. Grr.

Durant sa rage, lui, s'est levé, et lui propose maintenant de la ramener. Elle l'imite vite, se levant, plop, sur ses deux pieds. Stella n'est pas grande, comparée à lui, sans pour autant avoir l'air trop petite – Il ne se cassera pas le cou, et elle, n'aura jamais à se mettre sur le bout des pieds, ce qui est carrément parfait, meant to be. « Rien n'est trop fou...» Elle commence, mais c'est bébé qui prend le relais, avant de redonner le flambeau à sa maman : il faut toujours qu'elle mette son grain de sel, la petite Lana. « … J'ai pas de siège pour l'auto. Enfin, pas avec moi. » La blonde se mord la lèvre, parce qu'elle aurait vraiment aimé qu'il la ramène, pour lui, mais aussi pour ne pas avoir à prendre le métro – Le métro pue. « On peu toujours te reconduire jusqu'à ton auto. » Elle fini de replacer la petite dans son pram, puis envoie son porte monnaie dans son sac à couches. Dehors, le ciel est beaucoup plus nuageux. Elle a pas envie de prendre le métro, ni de marcher... mais voilà. Elle doit se résoudre, accepter sa destinée. Elle avale, et presque cérémonieusement, tend la main à... lui. « Alors, t'es garé où? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dante Romanelli
ORCHIDEE

❖ MESSAGES : 244
❖ AVATAR : Nick Bateman


WwW.The Lost Causes. (Elvira Delgado)
WwW.And Then We'Re Gonna Talk. (Carrie Willis)
WwW.Say My Name (Stella Crossgrove)
WwW.Stop Problems, GO Fun! (Glenn Fendon)
WwW.It's a new day (Shandra Reyes)



MessageSam 29 Avr - 20:39




Say My Name...
Dante Romanelli & Stella Crossgrove



« Alors, t'es garé où? »

La ramener chez elle, rien de bien compliquer, enfin si on est équipé pour cela, et pas de siège auto dans ma voiture, pas plus que je ne connaissais des parents pour en emprunter une et visiblement sa poussette n’était pas faite comme celles à la mode qui se changent en coque pour conduire bébé partout. Silencieux, mes mains dans les poches, j’acquiesçai à sa demande de la reconduire à la station, détaillant rapidement l’heure affichée sur une horloge de rue.

« Tu as raison, jouons de prudence, pour la voiture, on verra une prochaine fois... Je te raccompagne au métro ok ? Donc on se fait cela, je te file mon numéro et quand tu auras une nounou, contacte-moi pour ce cinéma. » Dis-je tout en attendant qu’elle me donne son téléphone pour que je le note dedans. Je m’amusais à me surnommer Daddi pour ne pas détruire son jeu d’enquête et le lui rendis.

« En tout cas on ne peut pas dire que t’es une fille banale, jamais je n’aurai imaginé trouver les courses aussi amusantes et encore moins une pause-café. »

Je déposai un baiser sur la main de la petite et me penchai vers la jolie blonde pour glisser rapidement mes lèvres sur son front et y déposer un simple baiser, j’aurai surement pu profiter de l’effet que je lui faisais, mais aucune envie de jouer à cela devant sa gamine. Pas plus que répondre à quelques avances sans qu’elle ait trouvé mon prénom ou montré un vrai besoin d’en savoir plus sur moi.

« A bientôt Stella, au besoin tu as mon numéro, n’hésite surtout pas à t’en servir si des idées te viennent pour mon prénom. »

Je me détournai, la laissant près des portes du métro et revins vers le parking du supermarché où m’attendait ma voiture, envoyant un sms à Sharra pour lui annoncer que je ne rentrais pas de suite, voulant prendre le temps de faire un peu de sport, que si elle le souhaitait elle pouvait me rejoindre.
code by © Hystéria



Hj Dsl je me dis qu'on pas mal fait le tour de l'acte un, que repartir sans bébé au ciné serais pas mal, donc je te laisse voir si on prend la suite ici avec un bon dans le temps, ou dans un autre sujet plus tard ♥

_________________

Hey Invité



Revenir en haut Aller en bas
❝Contenu sponsorisé❞


Message

Revenir en haut Aller en bas
kinkshaming. // dante + stella
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Stella griffon x caniche de 6 ans (dép 29)
» Si longtemps! [Stella]
» Epreuve de Dante
» Le monde à ses défauts, pas moi ! ✟ « Dante's Inferno » {OK}
» [Lac] Première sortie du Royaume Obscur [Megan et Dante]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blood of Heroes :: New york :: STATEN ISLAND :: Everything Goes Book Cafe-
Sauter vers: