Revenir en haut Aller en bas


Partagez|
The gates of hell will open wide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Anarkia Kooks
CALLA

❖ MESSAGES : 597
❖ AVATAR : Jennifer Morrison


I was torn by the storms in my head, like a victim of violence, a call to repent. Denied by the spirits of heaven, take me up again to the music of dawn.

A world beyond your sleep, beyond what's real. An in safety hidden sphere, away from our daily reality. A tear is only water. A sigh is only air. Whenever you feel haunted, truth lies out there.


MessageSam 1 Avr - 23:24

 
Anarkia « Ana » Kooks
( 35 ans ● Américaines ● Médecin-légiste ● Associée de la Cosa Nostra, pour ainsi dire ● Queens ● Bloody Heroes )


De par son passé et ses liens, Ana est une femme très calme. De plus, sa formation de chirurgienne cardiovasculaire en fait une personne détendue à toute épreuve, impossible de perdre son calme. Les crises de colère, elle ne connaît pas. C'est une scientifique pure et dure, très cultivée. A la façon dont elle parle et se comporte on peut penser qu'elle a été élevée dans les beaux quartiers, mais non. Sa passion c'est la greffe de cœur. Beaucoup trop de gens souffrent de problèmes de cœur et son objectif c'est de tous les sauver. C'est aussi pour cette raison qu'elle s'improvise docteur de la rue, ceux qui peuvent payer et qui veulent éviter la police payent et ceux qui ne peuvent pas payer ont quand même des soins. Elle fournit aussi pour le trafic d'organes.
Quand elle rentre chez elle Ana s'occupe avec de la lecture. Elle lit beaucoup, de tous les genres. Elle pense que celui qui lit vivra mille vies alors que celui qui ne lit pas n'en vit qu'une seule. Elle s'identifie à ces personnages de romans qui ont la vie facile, qui ne sont pas redevables à la mafia, qui ont eu la meilleure enfance possible. Mais malgré tout, elle aime ses parents adoptifs. Rien n'obligeait les siciliens à l'accueillir, surtout qu'elle n'est pas sicilienne. Elle leur sera redevable à vie. C'est sa famille. Quiconque s'en mêle en paiera le prix fort. Elle est devenue bilingue italien suite à son adoption.
Niveau sentimental, depuis qu'elle est veuve elle dispose d'une certaine liberté donc elle s'amuse par-ci par-là, elle prend du bon temps, rien de sérieux. Pour son prochain mariage elle voudrait le grand amour, le vrai, le coup de foudre, celui qui électrise. Malgré son esprit de scientifique, elle veut y croire. Idéalement il serait sicilien.
Elle sait se battre et se défendre, étant élevée dans la rue pour la première partie de sa vie elle n'a pas froid aux yeux et a un terrible crochet du droit. C'est une femme forte avec une forte personnalité qui n'a pas sa langue dans sa poche, elle ne va pas hésiter à dire ce qu'elle pense et elle s'en fout des conséquences et de la réaction des gens. Les seules réactions et les seules personnes qui comptent ce sont les siciliens, ceux qui l'ont sauvée. Avec la protection dont elle dispose si elle a un problème elle n'a peur de rien. Et elle n'a rien à perdre puisqu'elle a déjà tout perdu à l'hôpital. Perdre sa famille n'est pas vraiment une peur. Son rêve elle l'a vécu, elle l'a foiré, mais elle s'en sort malgré tout. Maintenant son rêve c'est de connaître sa famille biologique, pour savoir d'où elle vient, comment elle aurait dû s'appeler.
Etant très intelligente et très cultivée, elle ne supporte pas les gens qui parlent mal, ceux qui écorchent la grammaire et la conjugaison. Les siciliens ont un accent certes, mais leur parlé est oxfordien. Au risque de passer une rabat-joie-je-sais-tout elle corrige les gens qui parlent mal. C'est pour cette raison qu'elle trouve la présence des morts rassurante, ils ne disent rien et ne peuvent donc pas l'énerver. De plus, sous son bistouri, ils dévoilent tous leurs secrets. Elle prend un certain plaisir malsain lors de ses autopsies à rentrer dans la vie privée de ces inconnus, dont certains ont mérité leur châtiment. C'est avec cette bonne conscience qu'elle fait partie du réseau de trafic d'organes. Il ne faut pas la sous-estimer, c'est une femme capable de faire disparaître un corps sans laisser la moindre trace quelle qu'elle soit.



derrière l'écran
PSEUDO ● LizLemon, antiquité du forum, anciennement Kath & Max AGE ● Majeure pour picoler dans tous les pays du mondeFILLE OU MEC ● Girl power  PRESENCE autant que possible  DE QUEL PAYS TU VIENS ● partout et nulle part Tu nous connais d'où ? ● Chais plus, chuis une antiquité par ici SCENARIO OU INVENTE ● inventé   AVATAR ● Jennifer Morrison CRÉDIT ● Google



_________________
It’s just a black murder of crows across the sky. The moon announces that it will soon be night. The light dies down, the spot goes on as loveless lips break into song.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anarkia Kooks
CALLA

❖ MESSAGES : 597
❖ AVATAR : Jennifer Morrison


I was torn by the storms in my head, like a victim of violence, a call to repent. Denied by the spirits of heaven, take me up again to the music of dawn.

A world beyond your sleep, beyond what's real. An in safety hidden sphere, away from our daily reality. A tear is only water. A sigh is only air. Whenever you feel haunted, truth lies out there.


MessageSam 1 Avr - 23:24

 



this is who you are

( in this story you are the hero )



"Oh, c'est une petite fille ! Qu'elle est belle ! La fatalité l'a déposée chez nous, on l'appellera comme ça !" Dit la nonne en prenant dans ses bras la petite créature à peine née. Le petit papier glissé dans la couverture stipule que la petite est née aujourd'hui, le 25 mai1981. C'est une fatalité d'être né le jour de la commémoration de la guerre civile quand même. Profitant de cette belle journée elle va au registre des naissances déclarer la petite Anarkia Kooks, Kooks comme le nom de ce couvent en plein cœur du Queens, et Anarkia qui veut dire fatalité en grec.

**********

"Anarkia ! On t'a déjà dit de ne pas jouer avec les allumettes, c'est dangereux !" Dit la Mère Supérieure en me confisquant ma boîte d'allumettes. Mais je m'occupe, puisque Soeur Martha n'est plus là. Son cœur a lâché, elle a rejoint le Seigneur. J'aimais bien Soeur Martha. Pas grave, j'ai une autre boîte coincée sous une latte de mon lit et un jour je serai médecin pour empêcher les cœurs des gens de lâcher et de faire souffrir les autres. Et j'en ai marre d'ici. Sans Soeur Martha c'est moins marrant, je suis pas traitée pareil. J'attends que tout le monde dorme et je m'amuse à les allumer, une par une. Le parquet en bois finit par s'embraser. Ma chambre prend feu. La Mère Supérieure me met à la porte dès que les pompiers partent. Je suis au commissariat 55, j'attends ma punition, qui ne vient pas. Une dame des services sociaux s'occupent de moi. Je vais être placée dans une famille demain. J'aurais un vrai père et une vraie mère. Et ils m'offriront ce qu'il faut pour devenir chirurgienne et sauver des vies et des cœurs !

**********

"Allez Ana vas-y fais pas ta catho là, juste un, ça va faire quoi vas-y on est au lycée à la rentrée quoi !" J'ai quatorze ans, c'est le dernier jour du collège, à la rentrée on passe tous au lycée, la cérémonie de remise des diplômes a eu lieu. Mon amie de l'époque a piqué des joints à son frère et nous essayons, pour voir. Nous sommes prises en flagrant-délit par mon père de l'époque, qui n'apprécie pas et m'enferme dans ma chambre tout l'été avec interdiction de sortir. Je fugue. On me retrouve dans les bras de mon copain de l'époque. Pour se venger, ce charmant monsieur qui se dit mon père se force en moi, pour selon lui que je sois intouchable pour les autres hommes. La nuit dans son sommeil je lui plante un couteau dans le cou, pour me libérer de ce mal. Par malchance il en réchappe, et moi je termine en détention juvénile pour tentative de meurtre. Je fais ma rentrée au lycée au mois de mars, je sors trois mois plus tôt que prévu pour bonne conduite. Plus aucune famille ne veut de moi alors je suis en maison de groupe. Je fais mon possible pour pouvoir m'émanciper dans deux ans.

**********

"Ana, tu trouves pas que c'est chiant les gosses ? "Me balance ma copine de lycée. C'est un beau mercredi après-midi du mois de mai. Je fume des pétards avec elle au parc, on sèche les cours. Les enfants s'amusent et rigolent, les parents prennent des photos. Un moment de nostalgie m'envahit. Les chanceux. Ils courent tous dans tous les sens, ça rigole ça crie, et ça crie très fort même. Je vois une gamine glisser sur le toboggan, mais elle se réceptionne mal et se cogne la tête contre le pied du toboggan et tombe tête la première dans le sable. Elle ne se relève pas. Un filet de sang coule de sa tête. Je m'avance vers elle en criant à l'aide. Je vois une dame se jeter sur elle, paniquer, jurant dans je ne sais quelle langue. Des sirènes se font entendre. La maman, j'ai envie de dire italienne, ne sait pas expliquer aux secouristes ce qu'il s'est passé. Ils ne comprennent pas. Je leur raconte tout. La petite ira bien. La maman me serre dans ses bras. Elle me ramène chez elle. Elle explique tout un tas de choses en italien, tout va très vite, je ne comprends rien, mis à part le fait qu'une nouvelle vie commence pour moi. Je me croyais libre.

**********

"Anarkia Kooks !" Clame le proviseur du lycée. C'est la cérémonie de remise des diplômes, mes parents siciliens sont assis dans le public, je porte le chapeau aux couleurs du lycée, je reçois mon diplôme, le proviseur me sert la main. Aussitôt descendue de la scène je file avec mes parents pour aller à mon mariage. Je suis déjà prête sous ma tenue de cérémonie. Je ne l'ai pas choisi, mais il est sympa et gentil, tout aussi perdu et gêné que moi. Je commence les pre-med cours dans une semaine, j'ai dix-huit ans et je suis mariée et enchaînée. Mais la Cosa Nostra me paye les études de mes rêves, donc ce mariage est un faible prix à payer pour vivre ma vie comme je l'entends. Mais je suis naïve. Je suis une pharmacie géante pour ma famille sicilienne. Je leur dois bien ça, je suis reconnaissante pour ces quatre dernières années mais je ne voudrais pas avoir de problèmes. Et puis, ils ont réussi à bloquer mon casier judiciaire pour qu'on ne puisse pas voir cette histoire du passé. Je ne sais pas comment, mais ils l'ont fait.

**********

"Brooklyn Hospital Center ! Punaise Ana t'as eu ton premier choix, t'as trop de bol quoi !" me balancent jalousement mes camarades à la sortie de Columbia lorsqu'on découvre nos affectations pour notre internat. Le mien se fera au BHC. A la maison ou presque. Sachant que dans quatre-vingt-dix pour cent des cas on est embauché dans l'hôpital où on fait son internat, je ne quitterai pas ma belle New York avant un certain temps ! En route vers la titularisation en tant que chirurgienne cardiovasculaire, en passant par les gardes aux urgences, la pédopsychiatrie, l'ostéopathie, la neurochirurgie et tous les autres services, parce qu'il faut tout essayer avant de se spécialiser, surtout en chirurgie cardiovasculaire. Après des milliers d'heures de dur labeur, le verdict tombe : le BHC m'embauche pour remplacer le docteur en chirurgie cardiovasculaire qui part en retraite. Je vis le rêve de ma vie ! Enfin, presque. Ce même jour je reçois un coup de fil du médecin-légiste du 55 qui m'annonce que mon mari est mort, il a fait un AVC dans le métro. Je n'étais pas amoureuse de lui mais j'étais attachée à lui. J'ai vingt-six ans et je suis docteur titulaire veuve sans enfants. Magnifique manière de commencer le reste de sa vie.


**********

"Dr Kooks ! Le cœur est enfin arrivé. Le directeur de l'hôpital a donné son accord, le temps d'analyser le cœur la greffe sera possible d'ici quarante-huit heures !" M'annonce l'infirmière de garde. J'étais censée finir ma garde pour fêter le Nouvel An 2008. Mais après des mois d'attente, ma patiente ne passerait pas le Nouvel An ni même quarante-huit heures. Je lui demande de l'installer au bloc trois. Elle proteste, elle a peur pour sa carrière, mais j'en prends l'entière responsabilité. Ma patiente ne peut plus attendre. J'effectue la procédure. Ma patiente est sauvée et me remercie pour ma gentillesse. L'hôpital et l'Ordre des Médecins me remercient également : je suis virée avec interdiction de pratiquer la médecine sur des êtres vivants, mais j'ai sauvé une vie donc ils ne me radient pas. Voilà mon rêve de toute une vie anéanti. Interdite de pratique sur des êtres vivants ? Alors je vais pratiquer sur des êtres décédés, tout simplement. Le médecin-légiste du 55 vient justement de partir à la retraite, ils en recherchent un, je l'ai vu dans les annonces du New York Times. La mort dans l'âme, jeu de mot voulu, je postule. Ils m'embauchent.

**********

"Miss Kooks ? Vous êtes en état d'arrestation pour homicide involontaire et délit de fuite." Dit le policier du 55 qui me passe les menottes. Celui-là même qui m'interroge. Je ne vais pas passer cinq cent ans en garde à vue en tous cas, et j'aurais un avocat dans la minute grâce à ma famille sicilienne, faut pas se leurrer. Mon ADN a été retrouvé sur une scène de crime, positif à soixante-quatorze pour cent. Apparemment le 5 novembre 2012 vers trois heures de l'après-midi à Williamsburg j'aurais renversé un piéton qui actuellement se bat pour sa vie à l'hôpital, avec une voiture rouge bordeaux. J'aurais tenté de le sauver, mais j'aurais pris peur et me serai enfuie. Le problème c'est que ce jour-là et à cette heure-ci j'étais à Boston pour un séminaire sur l'utilité et l'avenir de l'imprimante en 3D pour les greffes d'organes. Environ deux cent docteurs et journalistes peuvent certifier que j'y étais. De plus, si ma voiture est effectivement rouge bordeaux, la balistique révèle qu'il s'agit d'une Mustang, et moi je conduis une Mériva. Différentes valeurs. Cet événement ne manque pas de me faire faire des recherches. Qui dit ADN commun à soixante-quatorze pour cent dit lien de parenté. Je suis chirurgienne déchue certes mais docteur avant tout et je connais ma science. L'avantage de travailler avec la police, c'est que je peux suivre l'avancée de cette enquête. J'attends la capture du coupable avec impatience, j'ai un test à lui faire. L'affaire reste non-résolue depuis toutes ces années, mais ça ne m'empêche pas de continuer à travailler dessus.

**********

"Si vous bougez tout le temps je ne pourrais pas vous recoudre." Dis-je calmement à cet ado qui vient de se faire tirer dessus et que j'essaye de recoudre après avoir extirpé la balle. Son père me paiera grassement pour ce travail qui n'implique pas les officiels. Il rajoutera un supplément quand j'aurais fait disparaître le corps de celui qui a tiré sur son fils. Médecin-légiste n'offre pas le plus décent des salaires, donc j'arrondis les fins de mois comme ça : ceux qui ont la trouille de la police et des hôpitaux font appel à moi pour les soigner dans le feutré.






_________________
It’s just a black murder of crows across the sky. The moon announces that it will soon be night. The light dies down, the spot goes on as loveless lips break into song.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cinzia Herrera
ADMINE INTREPIDE ET SANS CLE

❖ MESSAGES : 6669


MessageSam 1 Avr - 23:31

Bonne chance avec ce nouveau personnage

_________________

Avere nel cuore, une voglia d'amare. Avere nella gola una voglia, di gridare. E chiudersi dentro. Prigionieri di un mondo che ci lascia soltanto sognare, solo sognare. Se non ci fossi tu io me ne andrei.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Matthew Odair
MUGUET

❖ MESSAGES : 4830
❖ AVATAR : Jack Falahee


MessageSam 1 Avr - 23:37

Bon courage avec ce nouveau personnage =D

_________________
texte texte
Down goes another one



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alvaro Garcia
CALLA

❖ MESSAGES : 523
❖ AVATAR : D.J Cotrona

"La gente te dicen que yo solo soy un bandido, que yo soy de la calle, que tu corres peligro "






MessageSam 1 Avr - 23:43

Bon courage avec la fiche tout ça

_________________
I'm still in chains
This ain't the right time for you to fall in love with me. In my dark time I'll be going back to the street, Promising everything I do not mean. In my dark time, baby this is all I could be And only my mother can love me for me by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageSam 1 Avr - 23:53

CE GIF ! Ahahah !

Et à part ça, re-bienvenue ! o/
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageDim 2 Avr - 0:03

Oh tiens une autre Brooks :P

Rebienvenue avec ce personnage-ci alors !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anarkia Kooks
CALLA

❖ MESSAGES : 597
❖ AVATAR : Jennifer Morrison


I was torn by the storms in my head, like a victim of violence, a call to repent. Denied by the spirits of heaven, take me up again to the music of dawn.

A world beyond your sleep, beyond what's real. An in safety hidden sphere, away from our daily reality. A tear is only water. A sigh is only air. Whenever you feel haunted, truth lies out there.


MessageDim 2 Avr - 0:05

Merci à vous !

Oh zut, j'ai zappé qu'il y en avait déjà une. Désolée. Je trouve que ça collait bien avec Ana. NYC est une grande ville, mais si ça te gène je peux demander de changer I love you !

_________________
It’s just a black murder of crows across the sky. The moon announces that it will soon be night. The light dies down, the spot goes on as loveless lips break into song.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alvaro Garcia
CALLA

❖ MESSAGES : 523
❖ AVATAR : D.J Cotrona

"La gente te dicen que yo solo soy un bandido, que yo soy de la calle, que tu corres peligro "






MessageDim 2 Avr - 0:10

Soit vous trouvez un lien, soit je change, tenez moi au jus :D

_________________
I'm still in chains
This ain't the right time for you to fall in love with me. In my dark time I'll be going back to the street, Promising everything I do not mean. In my dark time, baby this is all I could be And only my mother can love me for me by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageDim 2 Avr - 0:14

Ce sera difficile de trouver un lien en sachant qu'on a donné le nom Brooks à Sasha sans que ce soit le nom de sa mère :mdr:

Après, moi, ça ne me dérange pas ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anarkia Kooks
CALLA

❖ MESSAGES : 597
❖ AVATAR : Jennifer Morrison


I was torn by the storms in my head, like a victim of violence, a call to repent. Denied by the spirits of heaven, take me up again to the music of dawn.

A world beyond your sleep, beyond what's real. An in safety hidden sphere, away from our daily reality. A tear is only water. A sigh is only air. Whenever you feel haunted, truth lies out there.


MessageDim 2 Avr - 0:15

C'est plus simple que je change. Boulette que je suis, désolée ! Je change pour Kooks alors I love you !

_________________
It’s just a black murder of crows across the sky. The moon announces that it will soon be night. The light dies down, the spot goes on as loveless lips break into song.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jethro C. Holmes
LILAS

❖ MESSAGES : 304
❖ AVATAR : Taron Egerton


MessageDim 2 Avr - 11:33

Bon courage pour ce nouveau perso !


_________________

   
If I look back I am lost
“Say hey Johnny boy, the battle call. United we stand, divided we fall. Together we are what we can't be alone. We came to this country, you made it our home. ”
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Florence Fleury-Arnaud
MUGUET

❖ MESSAGES : 4158
❖ AVATAR : Alison Brie



MessageDim 2 Avr - 14:29

Re-Bienvenue avec ce nouveau personnage ♥

_________________


    « J'avais réussie à m'adapter à ma petite vie avec Eleonore, mais d'autres choses me sont encore tombées dessus. J'ai des besoins, comme tout le monde, alors j'ai couché avec un homme mais il a filmé nos ébats artistiques. Je dois donc faire face à un scandale à la sextape, et pour le moment ça tourne mal pour moi. Mais je n'ai pas dis mon dernier mot. On ne rabaisse pas FIFA de la sorte, croyez moi. Si vous pensez vous débarrassez de moi, vous allez avoir les boules, je peux vous le dire. Oui, oui, vous avez bien lu. »



Récompenses des Awards 2016:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sloan K. Redfield
OISEAU DE PARADIS

❖ MESSAGES : 1234
❖ AVATAR : James McAvoy

“ We start off with high hopes, then we bottle it. We realise that we’re all going to die, without really finding out the big answers. We develop all those long-winded ideas which just interpret the reality of our lives in different ways, without really extending our body of worthwhile knowledge, about the big things, the real things. Basically, we live a short disappointing life; and then we die. We fill up our lives with shite, things like careers and relationships to delude ourselves that it isn’t all totally pointless. ”
― Irvine Welsh, Trainspotting

MessageDim 2 Avr - 18:22

Re-bienvenue 8D

_________________


I'm a puppet on a string. Tracy Island, time-traveling. Diamond could've shaped heartaches. Come to find you four in some velvet morning. Years too late. She's a silver lining lone ranger riding. Through an open space. In my mind when she's not right there beside me. I go crazy 'cause here isn't where I wanna be. And satisfaction feels like a distant memory. And I can't help myself. All I wanna hear her say is "Are you mine?" + R U MINE ?

Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageDim 2 Avr - 20:21

ReBienvenue avec ce nouveau personnage
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mayor Bloomberg
JONQUILLE

❖ MESSAGES : 2392


MessageJeu 6 Avr - 0:17

 



Bienvenue à New York

Tu es désormais des nôtres!



Désolée du délai.  
Tu es désormais validé(e) et tu peux poster et voguer à ta guise sur le forum. Voici une liste de tous les topics qui peuvent t'être utiles pour que tu commences à jouer. Avant toute chose, tu dois recenser ton avatar par là[/size]

Pour essayer de trouver les liens qu'il te manque et rp au plus vite, tu as des coins appropriés où il te faudra créer tes propres topics où répertorier tes liens.

Tu meurs d'envie de rp mais tu n'as toujours pas trouvé quelqu'un pour un topic, n'hésite pas à passer par pour demander si quelqu'un est disponible et motivé ou par ici, si tu souhaites proposer une situation de jeu ou en choisir une parmi celles déjà proposées par les membres.

 Mais comme tu viens d'arriver, il te faut avant tout un logement et faire répertorier ton métier afin de ne pas te faire chiper ta place si celles-ci sont limitées.

Pour le reste, il y a le flood, les jeux et toutes ces zones de détente pour partager avec les autres et vous sentir comme chez vous!

 
N'OUBLIE PAS QUE TU AS 10 JOURS, A PARTIR DE TA VALIDATION, POUR LANCER TON PREMIER RP
 

Bienvenue parmi nous, encore une fois



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anarkia Kooks
CALLA

❖ MESSAGES : 597
❖ AVATAR : Jennifer Morrison


I was torn by the storms in my head, like a victim of violence, a call to repent. Denied by the spirits of heaven, take me up again to the music of dawn.

A world beyond your sleep, beyond what's real. An in safety hidden sphere, away from our daily reality. A tear is only water. A sigh is only air. Whenever you feel haunted, truth lies out there.


MessageJeu 6 Avr - 0:22

Pas de soucis hi hi merci ! Par contre j'ai pas compris le groupe, pourquoi Regular Citizens ?

_________________
It’s just a black murder of crows across the sky. The moon announces that it will soon be night. The light dies down, the spot goes on as loveless lips break into song.
Revenir en haut Aller en bas
❝Contenu sponsorisé❞


Message

Revenir en haut Aller en bas
The gates of hell will open wide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Gates Of hell " La porte des Enfers
» The Sky's Open Wide | Vinter
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» Mek' pour l'open de peinture GW
» 05. What the hell are you waiting for.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blood of Heroes :: Become a New Yorker :: THIS IS WHO I AM :: You're a hero, now.-
Sauter vers: