Revenir en haut Aller en bas


Partagez|
Oops. I Did it again •• Sanjay
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Matthew Odair
MUGUET

❖ MESSAGES : 4830
❖ AVATAR : Jack Falahee


MessageLun 15 Mai - 16:54

Mi-mai, il commençait à faire sérieusement beau et bon dehors, c’était le temps parfait pour sortir un peu Loukoum. Promener le chien leur ferait du bien à tous les deux mais le trajet était trop long et périlleux pour qu’il puisse le faire à béquille. Il commençait à se déplacer correctement dans la maison avec ces dernières du moment qu’il ne restait pas trop longtemps debout sur ses guibolles, mais au moins la situation évoluait et en bien et ça, c’était génial. Pour faire ce petit « voyage » dans New-York, l’ex secouriste choisit donc de prendre son fauteuil comme à chaque fois qu’il se déplaçait à l’extérieur. Il prit la laisse de Loukoum et l’accrocha au collier de l’animal avant de commencer à avancer (ou plutôt rouler) tranquillement vers la sortie de son appartement. Il espérait que bientôt, d’ici quelques mois, il pourrait enfin marcher à peu près correctement pour faire ses sorties sans ce foutu siège ! Il lui tardait et reprendre une vie un peu plus normale !

Un petit moment plus tard, après quelques stations de métro, il put enfin sortir non loin de Central Park, pour se diriger toujours en roulant vers le parc, son chien marchant tranquillement à côté de lui. Il s’installa dans un coin, à l’ombre –galérant un peu pour rouler sur l’herbe- et sortit une balle de son sac pour l’envoyer à l’animal qui courut comme un fou avant de la lui rapporter toute baveuse. Ce petite jeu continua pendant un bon quart d’heure jusqu’à ce que le garçon se lasse et décide de se balader un peu, le chien toujours à ses côtés. Il avait de nouveau roulé une bonne centaine de mètre lorsqu’un type allongé dans l’herbe ne semblait pas aller très bien. Certains dormaient paisiblement dans le parc, mais il n’avait pas cette « allure », de loin son visage ne semblait pas paisible. Peut-être qu’il avait besoin d’aide et ses réflexes de secouristes étaient toujours bels et bien présents malgré tout. De nouveau, il s’engagea donc sur l’herbe pour aller au plus près de l’homme… du jeune homme plutôt, presque adolescent. Son visage lui disait d’ailleurs quelque chose, mais il n’était franchement pas sûr de son coup. Hey tout va bien ? Vous avez besoin d’aide ou que j’appelle une ambulance ? pour toute réponse, Loukoum se mit à aboyer, faisant soupirer doucement son maitre. Assis, mon beau. Et tais-toi. Ce n’était le moment d’aboyer alors qu’il essayait de se concentrer sur l’homme. S’il n’était pas bien, il était fort probable qu’il murmure quelque chose et le bruit ambiant sans les aboiements de chiens était déjà assez « forts ». Maintenant, il le fixait, prêt à quitter son siège pour se placer à côté de l’homme si ce dernier ne semblait pas réagir assez vite à son goût. Il préférait se faire insulter ou passer pour un fou que de laisser quelqu’un mal en point sur le bord du parc.

_________________
texte texte
Down goes another one



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sanjay Lewis
LYS


MessageLun 15 Mai - 20:02



OOPS. I DID IT AGAIN 

Le week end avait été si fort en émotion, même pour Sanjay qui se faisait un devoir d'en ressentir le moins possible.  L'accident de bus avait laissé quelques bleues et lui avait surtout donné tout un tas de prédisposition pour badder avec les psychotropes et autre merdes qu'il avait prit cette nuit. Depuis sa seconde overdose il s'était promis d’arrêter les drogues durs. Il avait été obligé de participer à une cure de désintox, où il avait plutôt servi encore une fois de passeur que vraiment suivi le programme. Mais au moins il avait cessé de se défoncer à chaque occasion. Non pas qu'il avait peur de mourir, Sanjay se faisait une fierté d'être increvable, mais juste car cela aurait pu bousiller son business. Encore une fois l'accident avait été provoqué pour beaucoup par son manque de réflexe, et aussi les mains baladeuses assez dégoûtantes de sa cliente... Et encore une fois ça risquait bien de lui faire perdre une de ses proies. Au moins tout cela c'était passé avant qu'il soit obligé de coucher  tout le week end avec la quinquagénaire, c'était déjà ça de gagner.

Rentrant dans son queensbridge natal il était resté enfermé avec un ami toujours bien doté en drogue et cachets en tout genre et s'était fait plaisir comme il ne l'avait pas fait depuis longtemps. Le contrecoup lui était tombé dessus ce matin alors qu'encore sous stupéfiant les jardins si accueillants de son quartier leur étaient paru trop étouffants . Il s'était alors traîné avec son pote jusqu'à Center Park, comptant profiter du soleil de plus en plus chaud de jour en jour pour redescendre calmement. Or Sanjay était toujours allongé au même endroit et n'arrivait pas à se lever. Non pas qu'il soit paralysé, il n'avait juste pas la force, pas l'envie. Ses muscles lui répondraient si il était juste capable de formuler un ordre . Son pote était déjà parti loin , le laissant dans cet état. Il ne lui en voulait pas. De toute façon il allait bien y avoir un moment avant la nuit où il se relèverait et trouverait un endroit où dormir pour clore à jamais cet épisode.

Il entendait clairement les bruits autour de lui, mais n'était pas prêt à participer à la vie du parc et cela même quand un homme, visiblement inquiet de son état s'approcha. Sanjay voulu lui dire d'aller se faire foutre mais sa bouche resta insensible à son commandement et hermétiquement close. Ce qui ne fut pas le cas de la gueule du chien qui l'accompagnait. Le jeune homme aimait les chiens tant qu'ils n'était pas là à fureter entre ses jambes pour renifler de la drogue ou alors tant qu'ils ne lui pissait pas dessus. Non il n'aurait pu accepter que ses cheveux et lui même sente la l'urine.  Mais bien dressé celui ci finit par se taire et son maître ne reprit pas pour autant la route. Sérieusement on pouvait pas le laisser dans son sale trip tranquillement ? Il fallait toujours qu'il y est quelqu'un pour jouer le bon samaritain.

Sanjay mobilisa toute ses forces pour tourner son visage vers l’empêcheur de tourner en rond. Son visage lui revint immédiatement . Il n'était pourtant pas le moins du monde physionomiste mais quand on manque de mourir, étrangement on prends une conscience plus claire encore de ce qui nous entoure à ce moment précis. Et là il avait été là , à lui sauver la vie ? Non juste à faire son taf, comme maintenant d'ailleurs, voulant sauver les autres pour mieux se prendre pour Dieu, défiant la mort? Pourtant ça c'était le plaisir du bel amérindien toujours étendu dans l'herbe. Il leva la main sous la gueule du chien pour le laisser le sentir et en caresser l'encolure avant de tenter de lever son buste. Bien mauvaise idée puisque sitôt en position semi couché il commença à avoir la nausée . Putain de merde il ne manquait que cela. Il passa sa main sur ce traître de ventre qui se retournait et finit par jeter les restes de ce qu'il avait consommé de l'autre coté de son vis à vis. Cela n'éjecterai pas ceux dans son sang mais Sanjay fut presque étonné de trouvé quelques pilules presque intactes dans la petite flaque de saloperie.

Et comme si la régurgitation avait libéré le poids qui tenait sa gorge muette , il arriva à murmurer « Je veux de l'eau... T'en a dans ton 4x4 ? » Il passa une main dans ses cheveux en évitant de regarder de nouveau les résidus de sa nuit dans l'herbe. Lui aussi aura fait une B.A aujourd'hui : il aurait nourris les fourmis. A la place il fixa le chien. Oui c'était bien de fixer le chien.

AVENGEDINCHAINS

_________________
Sun is up, I'm a mess
Gotta get out now, gotta run from this
Here comes the shame, here comes the shame
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Matthew Odair
MUGUET

❖ MESSAGES : 4830
❖ AVATAR : Jack Falahee


MessageMer 17 Mai - 18:32

Il n’avait pas obtenu de réponse, mais le fait que l’homme veuille caresser Loukoum était probablement assez bon signe. Il n’était pas aussi amorphe qu’il l’aurait cru au premier abord, néanmoins il préférait rester sur ses gardes, il ne semblait pas non plus dans son assiette pour ne pas dire presque dans un autre monde. Il craignait un peu pour son chien, sait-on jamais ce que ce type avait pris et pouvait donc faire. Certes, en apparence, il semblait plutôt calme, quand même se contrôler, et vouloir juste câliner l’animal mais les apparences étaient parfois trompeuses ! Et soudain, ce fut les chutes de Niagara, version je vide ce que j’ai dans mon estomac. Il grimaça un peu, mais heureusement il avait vomi assez loin de lui. C’était presque délicat de la part de ce type. Autre miracle eut bientôt eut lieu, demandant de l’eau. Matthew haussa un sourcil tandis que le type fixait toujours Loukoum – ce dernier étant toujours assis près de l’ex secouriste-. Il se baissa un peu pour prendre dans son sac une bouteille d’eau qu’il tendit à l’homme. Il laissa passer quelques secondes avant de reprendre la parole, toujours sur un ton qui se voulait calme Est-ce que ça va mieux, ou j’appelle une ambulance ? Il se tut quelques instants avant de reprendre Qu’est-ce que vous avez pris exactement ? Ne vous inquiétez pas je ne compte pas vous faire la leçon, vous êtes bien assez grand pour savoir ce que vous faites tout seul ; mais c’est pour les secours, au cas où. par ce qu’il voulait mieux être prévenant que de rester là à ne rien faire. Probablement qu’il se mêlait de ne qui ne le regardait pas, mais, à vrai dire, à cet instant précis il s’en fichait un peu que cela plaise ou non à ce type. Il avait peut-être besoin d’aide, même si le garçon en question ne le voyait pas de cet œil-là. Vous pouvez vous lever, sans vomir de nouveau ? Et tenir sur vos jambes sans tomber ? Là encore simple question pratique, si ce soir, il était toujours dans cet état et n’arrivait pas à trop bouger c’était possible qu’il finisse la nuit ici ce qui pouvait être préjudiciable. Bien entendu le type pouvait lui mentir, mais il espérait que le gamin avait assez de plomb dans la cervelle pour comprendre qu’il suffisait de répondre à quelques questions plutôt que de l’envoyer bouler. Matthew n’avait que ça à faire de toute manière, perdre son temps avec ce genre de comportement, à tenter de les aider, alors pourquoi ne pas en profiter pour essayer de l’aider, de lui tendre la main au moins pour aujourd’hui. Avec Ksenia, cela avait plus ou moins bien marché, alors pourquoi pas avec lui ? Pourquoi est-ce que ça serait différent avec ce garçon-là ? Au pire, il échouait, cela ne changerait pas sa vie non plus et ne l’empêcherait pas plus de dormir. Il soupira doucement avant de se passer la main dans les cheveux.

_________________
texte texte
Down goes another one



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sanjay Lewis
LYS


MessageJeu 18 Mai - 0:19



OOPS. I DID IT AGAIN 
C'était toujours la partie qu'il détestait le plus dans les redescentes brutales. Vomir n'était jamais agréable mais quand c'était à vide et que ses tempes tapant dans tout les recoins de sa tête semblaient vouloir forcer autant que le flot hors de sa gorge : là c'était une torture. Il y avait bien évidement les contingences physiques et futiles : Sanjay aimait aussi peu que ses cheveux sentent la pisse qu'ils ne sentent le dégueulis. C'était le soucis quand on était un homme avec une tignasse lui arrivant aux épaules , surtout si on était sujet à grogner quand on osait lui proposer de l'aide : et bien personne ne vous retenait les cheveux quand vous aviez la face contre la cuvette des toilettes. La seule qui osait le faire était son amie d'enfance Stella, à l'époque de leurs adolescences tout en lui surinant les oreilles que c'était en général un service qu'on se rendait entre gonzesse. Le jeune homme aboyait donc plus fort mais sans jamais lui avoir avouer en être reconnaissant.

Alors ça n'allait pas être auprès de lui, même s'il lui avait jadis sans doute sauvé la vie, qu'il allait se montrer loquasse sur une quelconque gratitude pour une bouteille d'eau. Même si celle ci était plus que la bienvenue. Il en but une bonne moitié d'une seule traite et en utilisa une bonne partie du reste pour se gargariser et la cracher au sol. Est ce qu'il avait pensé qu'il avait donc gâché l'occasion de possesseur initial de boire de nouveau? Oui bien sur ? Surtout quand il la termina pour humidifer son front et sa nuque . Il regretta juste de ne pas avoir pensé au fait que ça ai pu être pour le chien. Après un autre raclement de gorge il se justifia, plus pour ne pas dire merci que vraiment parce qu'il s'en sentait obligé «  De toute façon tu aurais pas bu au goulot après un mec qui a gerbé hein » . Pour le reste du monde le tutoiement était une marque si ce n'est d'affection, au moins de reconnaissance de l'autre dans un cercle proche. Pour Sanjay c'était tout le contraire , à travers ses tu, il voulait que tous comprennent qu'ils n'auront jamais rien de mieux, ou de plus respectueux de sa part. Au final il n'y avait que les femmes qu'il voulait en tant que cliente et qu'il baiserait qu'il vouvoyait.

Il secoua la main comme pour balayer l'idée d'appeler une ambulance . « Non ça va aller ! Les sirènes à la con j'ai donné ! » Il retint un [i]Tu t'en souviens même pas?[i/]. Car à l'évidence, non il ne se rappelait pas de lui . Des drogués de 18 ans il devait en avoir vu des tas, et ça commençait à remonter d'ailleurs .Toutefois en le voyant dans cet état là , on pouvait penser que c'était hier et pas y avait un an. Pourtant depuis il avait vraiment fait des efforts . Il savait qu'il n'était pas flic et lui répondit donc sans détour «  J'ai pris des trucs qui n'allaient pas ensemble, ou alors j'ai pris un coup à la tête de trop dans l'accident, mais je crois pas , on m'a examiné »  Quelque part il savait bien que le mec devant lui ne savait pas vraiment de quoi il parlait, mais sa question lui avait au moins permis de réfléchir à cette possibilité. Mais non June aurait insisté si y aurait eu possibilité de séquelle, à moins qu'elle l'ai évoqué et qu'il ne l'ai pas écouté ? Il ne s'en souvenait pas .

Une autre question fit soupirer Sanjay . Il commençait à y en avoir trop et il se demanda s'il ne devait pas plutôt se décaler et repartir faire le mort dans l'herbe. A la place il se retourna enfin vers l'handicapé et avec le petit sourire ironique qui lui scié si bien, lui demanda à son tour quelque chose «  Pourquoi si je peux pas ,tu me prête ta Ferrari ? » Juste pour éviter une nouvelle devinette ou bien qu'il sorte un thermomètre à lui enfiler dans le cul pour vérifier qu'il n'était pas à l'article de la mort, Sanjay décida qu'il était temps de se lever. Prenant appuie sur l'accoudoir du fauteuil de l'autre , il tenta de défier l'apesanteur .Il n'aurait pas cru que cela serait si difficile. En effet son estomac semblait plus sensible à la gravité que le reste de son corps. A mi chemin il se plia de nouveau mais toujours accroché au siège il réussit in extremis à ne pas de nouveau se déverser au sol. La voix rendit rauque par l'effort il murmura « Fausse alerte... ça veux dire que ça c'est bon ? Je peux partir monsieur le secouriste ? De toute façon c'est pas toi qui va me servir de béquille!» Il ne savait pas s'il le pouvait vraiment et encore moins pour où aller mais il trouverait bien sur le chemin.

AVENGEDINCHAINS

_________________
Sun is up, I'm a mess
Gotta get out now, gotta run from this
Here comes the shame, here comes the shame
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Matthew Odair
MUGUET

❖ MESSAGES : 4830
❖ AVATAR : Jack Falahee


MessageJeu 18 Mai - 14:21

Ce type avait drôlement soif vu la façon dont il avait bu la moitié de la bouteille. Heureusement pour lui, Odair n’avait pas spécialement soif pour l’instant, et la fin de la bouteille partit pour qu’il s’humidifie. Génial. Il n’avait plus du tout d’eau pour lui ou pour Loukoum. Ce n’était pas bien grave en soit, ils pourraient boire aussi bien l’un que l’autre en rentrant, mais il n’en restait pas moins que cela l’agaçait quand même un peu ! Il ne fit cependant aucun commentaire, cela ne servirait à rien ! Il n’était pas là pour s’engueuler avec ce type, et e plus même dans son état pitoyable, c’était probablement Matthew qui perdrait… tant qu’il n’avait pas retrouvé toute la motricité de ses jambes de toute manière c’était compliqué pour lui. Pour l’instant le petit brun semblait calme et avait juste un air entre ahuri et sournois/sarcastique. Effectivement, je n’aurais pas bu au goulot, mais mon chien ça ne l’aurait pas dérangé. Non c’est vrai que boire après un inconnu drogué qui venait de vomir ne lui tentait pas franchement ; il n’avait peut-être aucune maladie mais il ne voulait pas non plus tenter le diable. Même si pour l’instant ses analyses de sang restaient « bonnes » par rapport à sa séropositivité, il ne voulait quand même pas mettre à mal son système immunitaire pour une connerie aussi infime. Et de toute manière, même si j’en avais voulu, elle est vide maintenant la bouteille, alors, à quoi bon retourner le sujet dans tous les sens ? Il n’arriverait de toute manière pas à le faire sentir coupable d’agir comme un égoïste, il préférait donc laisser tomber ce point-là qui était, au final, sans grande importance. Tout ce fut à peine s’il releva le tutoiement, il avait de toute manière l’habitude dans son boulot alors cela ne le choquait pas, d’autant que le gamin ne l’avait absolument pas insulté. Les propos, bien que familiers, restaient tout à fait corrects.

Le type ne semblait pas vouloir qu’il appelle une ambulance et haussa un sourcil puis les épaules. Comme tu veux. Il n’était même pas étonné qu’il ait déjà connu ce schéma, c’était des choses qu’il avait vu encore et encore… mais au moins il lui répondait la vérité en disant qu’il avait pris des choses qui n’allaient pas ensemble L’accident ? Quel accident ? Est-ce que tu es tombé dans les pommes ? mais il se doutait que cet accident quel qui soit n’était pas franchement ça, le type était juste le cas typique du drogué. Malgré ses certitudes, il préférait le vérifier un minimum. Il n’était pas médecin, loin de là, mais vomissements + perte de connaissance c’était franchement mauvais signe. La réplique suivante sur son fauteuil le fit longuement soupirer Si tu me prêtes tes jambes avec plaisir pourquoi pas ! Oh, que je suis bête, ce n’est pas possible. Alors non, tu vas te lever et si tu ne peux j’appelles une ambulance. ou pas, mais ça le gars n’était pas censé le savoir. Avec un peu de pression il se disait qu’il arriverait peut-être à voir mieux son état, s’il pouvait tenir debout ou pas. Est-ce que c’était ça ou autre chose ? le gamin tenta de se lever… et tenter tait effectivement le mot le plus adéquat, surtout qu’en route il manqua de rendre son repas (ou ses cachets ?). Peut-être que d’autres auraient attendries que ce pauv’ gosse soit aussi démoli et tout le blabla, « pauv petit chou il est en mauvais état », mais Matthew n’en avait cure, ou du moins il ne voulait pas s’apitoyer sur ce gars qui avait choisi de se prendre ses cachetons. Tu penses vraiment pouvoir sur tes jambes jusqu’à chez toi ? demanda-t-il d’un ton mi septique, mi blasé, mi amusé et taquin. Il soupira ensuite un peu avant de se passer une main dans les cheveux Et tu t’appelles comment exactement ? Après, si je vois que tu peux marcher correctement… je te laisserais tranquille… je pense. Par ce que malgré tout il n’était pas certain qu’il ne doive pas appeler en urgences les ambulances.

_________________
texte texte
Down goes another one



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sanjay Lewis
LYS


MessageJeu 18 Mai - 22:45



OOPS. I DID IT AGAIN 
Le brun devant lui à l'évidence avait un self control à tout épreuve. Il le savait déjà puisqu'au plus mal de sa crise il y avait de cela un an, il lui avait cracher au visage. Littéralement. Et le secouriste n'avait pas bronché. Sans doute que si Sanjay le refaisait maintenant, alors qu'il n'était pas dans l'exercice de ses fonctions cela se passerait autrement. Mais que pourrait il lui faire ? Utiliser son fauteuil tel un tank et le lançait dans ses genoux ? Jeter son chien , assoiffé sur ses mollets ? A bien y réfléchir c'était fort probable. Toujours est il qu’après l'échange de salive de leur première rencontre l'amérindien avait toute raison d'éviter de dégobiller de nouveau sur lui . « Y'a une fontaine pas loin pour les animaux...Ou les clodo qui en ont besoin » Il évita de dire qu'il l'avait déjà utilisé avant que sa profession de gigolo le mette à l’abri au moins de ça. Au contraire il le dit avec le maximum d'un mépris forcé dans la voix pour qu'on ne l'associe plus à ce genre d'extrémité. Le jeune homme ne voulait pas en plus d'avoir exposer le fruit de ses entrailles à l'autre , devoir expliquer que la pelouse avait été le lit le plus accueillant qu'il avait occupé sans contrepartie depuis longtemps.

« Un accident de voiture... rien de grave, mauvais contrôle un peu trop d'herbe et j'ai finis dans le sable » C’était assez ironique et Jay' ne s'en rendait compte que maintenant ce qui provoqua un petit rire sarcastique chez lui . «  Je suis pas tombé dans les pommes et c'est une neurochirurgienne qui s'en est occupé, je pense que ça va. Elle sait son taf... enfin j'espère pour ses patients ! » En fait il s'en tapait autant que tout le reste... et surtout autant que l’intérêt de son vis à vis pour sa santé.

Son soupire fut pris comme une petite victoire pour Sanjay. Avait il au moins réussi à entamer sa patience ? Si oui il pouvait espérer être vite seul et tranquille . «  Tu pourrais toujours monter sur ton chien et me laisser cuver mes cachetons en paix, non ?Parce qu'avant qu'une ambulance arrive, même en rampant je serais loin ! » Il hésita à faire remarquer que même ainsi il irait toujours plus vite que l'estropié, ça serait bon, ça le détendrait mais il n'était pas en état d'être totalement détestable. « Je pense tenir debout ? Ouai... je crois que j'ai évacué ce qui faisait mauvais cocktail » . Comme pour le prouver et avec une lenteur maîtrisé il redressa le buste , attendit un instant avant de crier victoire d'être certain que tout resterait à sa place. Passant ses mains à sa nuque pour la dégager elles terminèrent sa course dans un étirement salvateur. Il leva les yeux au ciel et grimaça tel un vampire quand le soleil agressa ses pupilles « Putain de merde, il est quelle heure en fait ?  Et je s'apelle Sanjay Lewis. » s'amusa t'il a répondre en plagiant un célèbre buisson. «  A Négatif, si tu crois encore que je vais te clapser entre les doigts. Et je suis allergique à rien... et j'en ai essayé un paquet  donc tu peux me croire ! Et ça veux dire quoi ce tu penses ? Sérieux tu taf pas là ?Tu ferais bien mieux de t'occuper de ton chien  » Il trahissait ainsi le fait qu'il l'ai déjà rencontré et ceci dans le cadre de son travail mais à ce niveau là peu importait plus . Et sans même demander le nom de son interlocuteur il préféra de nouveau s’intéresser à l'animal « Et lui il s'appelle comment ? »

AVENGEDINCHAINS

_________________
Sun is up, I'm a mess
Gotta get out now, gotta run from this
Here comes the shame, here comes the shame
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Matthew Odair
MUGUET

❖ MESSAGES : 4830
❖ AVATAR : Jack Falahee


MessageDim 21 Mai - 13:43

Une fontaine un peu plus loin ? Il haussa un sourcil mis acquiesça doucement. Ok, ça lui allait finalement même s’il aurait préféré garder son eau. La question n’était pas de savoir qui avait bu là-dedans mais plus la qualité de l’eau… il craignait qu’elle soit moins bonne et qu’elle rende l’animal malade. Paranoïaque ? Peut-être bien, mais ce chien était une des meilleurs choses qui lui soit arrivée depuis la mort de Keaton, alors il ne voulait que le bien être du chien. C’était tout. Bien entendu, il ne pouvait pas dire cela à ce gars-là qui trouverait certainement cette idée totalement débile, farfelue. Matthew se contenta donc finalement d’un petit D’accord, merci de l’information. Autant être poli, n’est-ce pas ? Lorsque le jeune reprit avec son accident, il se retint tout juste de soupirer et se contenta d’hausser les épaules. Pas besoin de lui dire qu’un jour ces fameux mélanges le tueraient, l’autre garçon n’en avait probablement rien à faire et en plus il devait déjà le savoir. Il se passa une main dans les cheveux tandis que l’autre lui affirmait qu’il avait vu un médecin pour ce fameux accident. Je suppose, effectivement qu’elle savait pertinemment ce qu’elle faisait, si elle a dit tu n’as rien ça doit être la vérité. Après il était également possible qu’il n’ait écouté que le moitié de ce que le médecin avait dit, néanmoins Matthew ne pouvait se fier qu’aux dires de ce type. Il n’avait pas non plus envie de tergiverser pendant 3h00 sur cela, alors il n’essaya pas  d’en savoir plus.

L’autre continua à le tanner avec des phrases débiles et Matthew se demanda comment est-ce qu’on pouvait dire des choses aussi… connes. C’était bel et bien le mot le plus approprié. Visiblement l’autre garçon cherchait à le faire fuir et ce n’était pas franchement la meilleure façon de procéder, Odair avait quand même un fort esprit de contradiction et il voyait là un moyen de l’aider mais également d’agacer ce type. Bref, un deux en un  plutôt pas mal, et ça avait le mérite de l’occuper un petit peu ! Je pense qu’il faudra revoir un peu ta vision des animaux, un chien n’est pas un poney, essaye de lui monter dessus, et c’est probable que tu te demandes plus jamais si tu pourras te mettre debout. Il lui fit un petit sourire. Mais oui bien sûr…en rampant entre deux dégueulis tu seras loin, mais on pourras quand même te suivre à la trace j’en suis certain ! Il tenta de se mettre debout et cette fois-ci l’essai fut bien plus probant que le précédent il faut bien l’avouer ! mais Matthew n’allait pas le féliciter pour autant, il ne fallait pas pousser mémé dans les orties non plus ! Je ne sais pas l’heure qu’il est … on est probablement en plein milieu de l’aprem. Sanjay ? c’est de quelle origine ?Et pour une fois, c’était une vraie question, simple, de pure curiosité. Il ne l’avait jamais vraiment entendu ce prénom auparavant … Ne t’inquiètes pas pour mon chien je m’en occupe très bien…. Et je ne travaille peut-être pas, mais cela ne veut pas dire que je ne peux pas essayer d’aider mes collègues et compagnie en leur prémâchant e travail ou en leur évitant de se déplacer pour rien, par ce qu’une loque dans ton genre veut encore faire son intéressant en faisant des mélanges. Et forcément… le bonhomme lui demanda le nom du chien sans lui demander le sien. Banal, tout simplement banal. S’il croyait être vexant ou autre c’était totalement raté. Loukoum. Il s’appelle Loukoum. dit-il en posant la main sur la tête de son chien afin de la gratouiller un petit peu. Il secoua un peu la tête avant d’inspirer un peu bon coup. est-ce que tu veux qu’un taxi t’amène quelque part ? je compte repartir, il pourra faire un petit détour… ca t’évitera de pourrir au soleil.

_________________
texte texte
Down goes another one



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sanjay Lewis
LYS


MessageDim 21 Mai - 19:37



OOPS. I DID IT AGAIN 
Deux solutions possibles :  Soit le mec était con comme la Lune, et ne comprenait pas son envie de le voir rouler loiiiin de lui soit il était un emmerdeur particulièrement tenace . Il continuait à lui répondre avec toujours un peu plus de verve ce qui laissait penser à Sanjay que nous avions un beau concurrent au trophée du plus chieur, deuxième réponse donc. Il haussa les épaules, tout de même satisfait devant l'air découragé du sauveteur. S'il s'attendait à rien de mieux de sa part il serait peut être enfin décidé à se casser . Pourtant sans ses couilles il aurait nettement moins de succès auprès de la gente féminine. Ce n'était pas tant dire adieu au sexe qui l'aurait particulièrement dérangé mais plutôt aux biftons que ça lui rapportait . Il devrait revoir entièrement son plan de carrière si tel était le cas et pas certain qu'il en avait l'envie dans l'immédiat. L'argent facile on y prenait goût . Faisant le tour du fauteuil à pas précautionneux il caressa de nouveau l'encolure de l'animal, lisant discrètement le nom sur le collier Matthew Odair donc . «  Après son maître qui me les brise, ça serait au tour du toutou de me les arracher. Vous faites une sacrée équipe tout les deux... avec une sacré passion pour l'appareil génital des autres aussi . Et je rampe plus pour l'instant... quant aux vomis on est à New York mec si y'avait que les miens ça serait miraculeux !»

Une fois debout le jeune homme s'était inquiété de l'heure et pour cause il n'avait plus aucune conscience depuis combien de temps il était ici. Ils étaient sortis de l'appartement du dealer aux premiers rayons de soleil et maintenant on était en début d’après midi ? Finalement il avait peut être  dormi par intermittence . Il ne savait pas ce qui aurait été le pire : rester éveillé sans bouger pendant des heures ou alors avoir dormi en plein milieu de central park. Non pas qu'il n'avait jamais passé de nuits dans un parc, mais pas le plus grand de la ville et sur la pelouse principale. Ce connard l'avait donc laissé ainsi, profitant d'une mini sieste pour se casser. Si seulement il avait pas un appart bien utile pour crécher de temps en temps , Sanjay en aurait gardé un peu pour lui vomir à la gueule.

La question sur ses origines étaient assez communes quand il disait son prénom . Le problème était qu'il n'en savait que ce que sa génitrice lui avait dit, c'est à dire pas grand chose. Sans doute parce qu'elle devait être trop ivre au moment de sa conception... On lui avait raconté qu'elle avait attendu l'accouchement pour vérifier à quel point son fils était typé . A l'évidence Sanjay aurait pu être tout aussi afro-américain qu'amérindien . «  Indiennes. Un rappel à mon géniteur il paraît. Mais m'en demande pas plus parce que j'en sais pas plus de toute façon . Cela voudrait dire victorieux ou triomphant … mon estomac ne serait pas d'accord . » Une de ses clientes avait cherché pour lui , étonnée du manque d’intérêt que le jeune homme avait pour ses origines. Elle ne savait même pas qu'il avait quitté sa mère à 15 ans et faisait tout pour l'éviter , alors son père il n'en avait strictement rien à foutre. La famille n'était pas vraiment le cocon que d'autre décrivait à ses yeux.

«  Une loque ?  » répéta le métisse . « Ta sincérité me réchauffe le cœur. Sinon je t'ai pas demandé de venir t'inquiéter que je sois mort ou pas et que les gens s’intéressent à moi c'est bien ce que je veux le moins » continua t'il les dents légèrement serrées. Lui qui avait tendance à mettre tout le monde dans le même panier, n'aimait pas qu'on en face de même avec lui. Certes il n'était pas quelqu'un d'important et sa vie en était à un état particulièrement déplorable mais il avait survécut. Il était toujours sur Terre, et méritait peut être finalement son prénom rien que pour cela . « Ils sont payés pour ça de toute façon, se glorifiaient d'avoir sauver une vie et après l'oublier aussi vite que la porte de l'ambulance s'est refermée» Il savait qu'ils en voyaient tellement que c'était normal mais cela prouvait bien que toute cette race de pseudo sauveur de l'humanité était bien volage.

Le prénom du chien annoncé Sanjay évita de revenir vers lui. Nul doute que ce Matthew craindrait qu'il lui refile un cachet en douce . A sa proposition le jeune homme inclina son visage avant de claquer sa langue sur son palais . Ce type voulait être béatifier dans un avenir proche et essayait de cumuler le maximum de point ou quoi ? Toutefois cela méritait une petite vérification. Il passa donc ses mains dans les poches de son jean pour n'y rien trouver. « Putain de salopard, d'enculé  de merde! En plus il m'a prit mon porte feuille avant de me laisser là ! Et il a mes fringues chez lui ce bâtard ! »  Entre le plaisir de lui mettre son poing dans la gueule et l'hospitalité de son canapé , le choix était désormais vite fait . Ce qui rendait le mec encore plus con était que Sanjay lui était bien utile en tant que passeur . «  C'est un autre que je vais pourrir … si tu passes par Queensbridge tu peux me lâcher là bas ? J'ai rien pour te payer et je fais pas les mecs dans mon catalogue donc t'attends pas à de la tune ou une pipe ! » Le jeune homme ne voyait pas les gens rendre service pour rien, et sa seule monnaie d'échange avait toujours était son corps mais on lui avait appris à baiser des gonzesses et c'était la seule chose qu'il savait faire. Cela lui plaisait déjà pas alors il lui était jamais venu à l'idée d'éteindre son panel, et il ne lui viendrait sans doute jamais .
AVENGEDINCHAINS

_________________
Sun is up, I'm a mess
Gotta get out now, gotta run from this
Here comes the shame, here comes the shame
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Matthew Odair
MUGUET

❖ MESSAGES : 4830
❖ AVATAR : Jack Falahee


MessageMar 23 Mai - 10:57

Blablabla. Voilà ce que ça faisait un peu dans sa tête et pourtant il restait-là. Ca aurait été simple de partir, ça aurait été si facile de dégager et de le laisser dans sa merde mais quelque chose l’en empêchait ? Peut-être par ce qu’il pouvait enfin parler normalement à quelqu’un qui n’essayait pas de le ménager, peut-être que c’était pour autre chose ; mais la première solution lui semblait bien meilleure. Il haussa un sourcil avant de soupirer doucement Et oui écoute, il faut ce qu’il faut. Et puis, on attaque que les personnes les plus chiantes. Tu as encore une chose de le garder indemne du moment que tu ne fais pas de bêtise ! Pourquoi est-ce qu’il venait de dire cette connerie sanss nom , Il n’en savait rien mais c’était maintenant un peu tard pour revenir en arrière de toute manière ! Oui enfin si on pouvait éviter que la ville soit transformée en déchetterie géante, ça serait bien de faire un peu attention !

Bientôt Sanjay eut une question qui étonna l’autre secouriste qui se demanda pourquoi est-ce qu’il lui demandait l’heure ? Probablement par ce qu’il n’avait pas de montre. De toute manière vu sa dégaine et compagnie il ne risquait pas d’être en retard pour un boulot, enfin du moins il l’espérait… aller bosser dans cet état c’était quand même triste. Son côté moralisateur ne pouvait pas s’empêcher d’être là, encore et toujours. Indienne ? C’est sympa. Mais c’est vrai que j’aurais peut-être pu deviner ! Sympa dans la bouche de Matthew était plutôt un compliment. Ouais enfin tous les estomacs ne seraient pas victorieux vu tout ce que tu as l’air d’ingurgiter ! il soupira doucement, il s’attendait à quoi en même temps ?

ouais une loque, je suppose que tu connais bien la définition et que je n’ai pas à te la donner ? Il eut un petit sourire sarcastique avant de continuer Je suis désolé, je ne suis pas du genre à compatir, c’est toi qui t’es mis dans cette situation seul comme un grand, maintenant faut assumer ton état de loque. Si tu as l’habitude de gens qui prennent les gants avec toi pur ne je sais quelle raison, et bien tu es mal tombé avec moi. Il haussa les épaules avant de continuer Et bien si tu ne veux pas attirer l’attention, il faudrait éviter d’avoir l’air mort ou en danger dans un lieu public très fréquenté et genre faire ça chez toi ? Tu vois comme ça tu ais gagner du temps à tout le temps et tu t’évites en plus ce genre de désagrément. Tu es le seul fautif. Il se doutait que ce qu’il disait agacer l’autre garçon mais à vrai dire il n’en avait rien à faire, il ne faisait dire que ce qu’il pensait et pour une fois il n’avait pas à y mettre trop les formes et pouvait donc retrouver son caractère d’antan ce qui faisait un bien fou, autant le dire ! Il manqua de s’ étouffer lorsqu’il parla des secouristes. Sérieusement ? On est payé au lance pierre, on se fait insulter, frapper, caillasser par des petits malins… tout ça pour sauver des vies. On ne demande pas de reconnaissance, mais oui, après 40 interventions dans la journée, ou je ne sais combien qui se ressemblent et dont l plupart ressortiront de l’hosto en vie… oui, on « oublie » ou plutôt on passe à autre. On ne peut pas absorber tous les malheurs du monde.Il secoua un peu la tête avant de soupirer laisse tomber, de toute manière… tu ne changeras probablement pas d’avis. Mais tu ne tiendrais probablement pas une semaine à la caserne.
Et vu que c’était à présent bientôt l’heure de partir, il lui proposa de le ramener en taxi. Comme ça au moins il serait sûr qu’il arriverait à bon port. Et je suppose que tu ne veux pas aller porter-plainte ? probablement qu’il se contenterait de régler ses comptes huh ?! est-ce qu’il avait bien entendu ce que l’autre venait de lui dire je ne cherche pas à être payé, surtout pas en nature ! Tu m’as pris pour qui au juste ? Il aurait presque pu être choqué. On fera un détour par Queenbridge, de toute façon je suis dans le Queens… Il s’arrêta et se rendit compte d’un autre mot. catalogue ?! Quel catalogue ? Pitié, faite que ce ne soit pas ce qu’il pense. Après chacun faisait ce qu’il voulait de leur corps mais… mais voilà. En fait, je ne suis pas certain de réellement vouloir savoir. Monsieur coincé, le retour.

_________________
texte texte
Down goes another one



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sanjay Lewis
LYS


MessageMar 23 Mai - 14:51



OOPS. I DID IT AGAIN 
Oh une pointe d'humour . Pas assez pour piquer Sanjay mais au moins son vis à vis lui répondait ce qui était une certaine preuve de ténacité. «  Merci de me laisser un peu de répit, on se sentirait pas forcement tous à l'aise avec l'idée d'être infirme du bas ventre, professeur roulette ! Quoique là, me faire bouffer à moitié par un clébard, ça serait plus dans le registre de Ramsay Bolton qu'autre chose . Quant aux bêtises je n'en fais presque jamais donc cela devrait aller» Ce n'était pas crédible pour un sous mais cela permettait au jeune homme de se débarrasser de l'image détestable de Game Of Thrones. Car oui on pouvait être sdf mais trouver toujours une télévision pour le show de la décennie, c'était ça la grandeur de l'Amérique !  « J’essaierais de pas vomir de toute façon juste pour pas empester de la gueule ou des cheveux » Le mec n'était capable de faire attention à être un minimum glamour que quand il s'agissait de sa clientèle. Et là clairement il était en roue libre... ça en faisait deux du coup , pensa t'il avec son sens du comique bien à lui.

«  En effet tu aurais pu le deviner » murmura le jeune homme pas car il voulait l'épargner mais juste car au final ça n'avait pas grande importance. Ce n'était pas le prénom ou l'origine qui faisait la personne et en connaître plus à ce sujet ne laissait pas les autres mieux le connaître lui . Sur le même ton , il haussa les épaules avant de continuer «  Je suis habitué on va dire, mais j'ai du faire une trop longue pause » Voilà ce qu'il désignait comme étant le problème dans son esprit un peu de travers . Ce n'était pas tant la drogue que le fait qu'il avait tenté de s'en absoudre . Il voulait éviter ce genre de triste spectacle éventuellement devant des femmes trop faibles.Celles ci seraient alors tentées de se passer de ses services à lui .

Définitivement sa fausse sollicitude ne passait pas à l'oreille de Jay' qui avait de plus envie de grogner, envie partagé à l'évidence devant la réplique de l'handicapé. « Mais je te le répète, je t'ai pas demandé de venir me voir ! Si j'avais fait ça pour attirer l'attention, vu le temps depuis lequel je là comme une... loque … j'aurais bien été déçu. Pour ma part t'aurais pu continuer à rouler encore que j'aurais pas crier à l'aide. Donc si c'est pour te sentir utile mais au final n'être que méprisant tu peux tout autant passer ton chemin la prochaine fois tu sais. Moi et les loques de mon genre on est plus résistants que les bien pensants comme toi ne le croient, de vrais mauvaises herbes si tu veux mon avis. Et on est aux Etats Unis j'ai le droit de m'allonger et de dormir où je veux encore ! » Pas sûr que cela soit totalement vrai, mais dans Central Park c'était tout de même commun.

La seule satisfaction de Sanjay fut que l'insulte qui lui avait été faite, il l'avait renvoyé sans même s'en être rendu compte.  Le mec tenait à l'évidence à son taf  pas comme l'autre qui lui faisait face. Mais ça ne faisait pas naître des étoiles d'admiration dans les yeux bruns, presque noirs de l'amérindien «  Bah voilà tu ne demandes pas la reconnaissance alors continues ainsi car tu n'en aura pas de ma part . Tout au plus le mépris que tu m'as servi à moi et encore ça me prendrait trop d'énergie ! » Il n'avait pas la force d'écouter les arguments que l'autre voudrait forcement lui répliquer si il allait beaucoup plus loin. Qu'est ce qu'il voulait au juste ? Dormir sans doute . Ses besoins avaient toujours été primaires mais lui on avait jamais laissé l'occasion d’espérer autre chose de toute façon .

Après la découverte du vol commis par son présumé ami, il avait des envies autre que le sommeil. Celle de faire bouffer de ses poings à cette abruti entre autre. Sanjay pourtant n'avait pas le physique d'un body builder mais dans son état normal il était capable de se montrer agile et surtout extrêmement teigneux . Mais oui cela aurait pu être utile de pousser un fauteuil lui aussi puisque de toute évidence l'handicapé avait plus de muscles dans les bras que lui se dit il tout de même rapidement. « Porter plainte contre lui ? Tu veux que je me fasse buter dans un coin ou quoi ? Non on va gérer ça entre personnes civilisés , autant qu'on puisse l'être dans le quartier en tout cas. » Il aurait l'avantage de savoir comment se glisser dans son appartement avec juste un brin d'escalade et de surprendre son occupant .

Avoir réussis à choquer le secouriste était presque plus agréable que l'agacer, tellement plus facile aussi . « Tout le monde cherche à être payer, en nature, en billet. A la rigueur toi t'es juste trop obnubilé par l'idée de faire une bonne action à travers moi . Donc je te prends juste pour plus stupide  que la moyenne » Sanjay n'avait aucun filtre et menaçait la décision de l'autre de l'emporter dans ton taxi mais il n'était pas homme à se retenir de parler même si cela pouvait lui causer du tort.  Au visage abasourdi de Matthew quand il comprit enfin son métier , il se mit à rire malgré lui, passant sa main dans ses cheveux. La chaleur et la redescente faisant peut être son effet en réveillant ses expressions contre son grès. «  Tu sais être un gigolo c'est pas contagieux , tu peux ni le choper ni choper la maladie juste en t'asseyant près d'un d'entre eux dans un taxi. Toujours partant alors ? Il faudrait peut être que je te pousse jusqu'à la sortie en plus ?  » conclut il un peu mordant. 

AVENGEDINCHAINS

_________________
Sun is up, I'm a mess
Gotta get out now, gotta run from this
Here comes the shame, here comes the shame
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
❝Contenu sponsorisé❞


Message

Revenir en haut Aller en bas
Oops. I Did it again •• Sanjay
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Oops! this is hentaï, partenariat ?
» Oops... didn't know you were here
» oops i did it again.
» Oops, il m'a échappé des mains ! [Dortoir Mandragore]
» OOPS ! Terra Mystica

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blood of Heroes :: New york :: MANHATTAN :: Central Park-
Sauter vers: