Revenir en haut Aller en bas


Partagez|
Autour d'un café .... •• Andrea
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Lowen O'Connor
ANEMONE

❖ MESSAGES : 8679
❖ AVATAR : Steve Lund


MessageVen 21 Avr - 17:58


Il tournait en rond dans son bureau, cherchant à trouver la meilleure défense possible pour son client, mais il fallait bien avouer qu’il avait du mal. Sa cliente se plaignait de licenciement abusif, d’harcèlement moral au travail sauf qu’il n’y avait aucune preuve là-dessus. Il avait cherché, questionné quelques collègues toujours présents dans l’entreprise mais rien. Il avait donc essayé de trouver une autre alternative et avait un peu fouillé dans le passif de la boite et du PDG et il avait trouvé qu’une autre femme avait également porté plainte contre lui, récemment pour harcèlement. Parfait ! Il n’était pas l’avocat de cette dernière, mais il n’avait qu’à contacter son défenseur, à deux, ils pourraient monter un dossier probablement beaucoup plus solide. Le seul souci qui restait c’est que ce PDG était quand même un homme influent et les preuves étaient donc plus que rares, sans compter que si preuve il y avait, certaines pouvaient disparaître après un bon pot de vin. Il allait falloir jouer serré, jouer un peu avec le feu. Pendant des heures, il avait donc hésité à appeler l’autre avocat de peur qu’il puisse être de mèche. Il n’avait toujours pas pu réussir à avoir accès à qui défendait cette affaire, il attendait un mail ou un coup de fil’ qui lui révélerait cette précieuse information et à partir de là il pourrait décider de ce qu’il faisait. Il y avait beaucoup d’avocat dans cette ville et il n’en connaissait probablement pas la plupart, ni eux ni leur réputation… Enfin, il reçut la nouvelle. La bonne, l’excellente même nouvelle. Il connaissait bien l’avocat en question, c’était quelqu’un qu’il appréciait, quelqu’un en qui il savait qu’il pouvait avoir confiance : Andrea Gambino. Parfait, plus que parfait même. Il s’en réjouissait d’avance. Il prit son téléphone et laissa un message sur le répondeur de son camarade, en lui disant tout simplement qu’il avait besoin de lui sur une affaire et qu’ils pouvaient s’aider. Il préférait ne pas en dire trop par téléphone et lui proposa donc un rendez-vous, le soir même dans un petit bar de la ville. Comme s’ils sortaient entre amis et non pas comme si c’était un rendez-vous professionnel. Il y aurait assez de bruit là-bas pour qu’on ne les entende pas parler. Ça serait parfait !



Il était arrivé un peu à l’avance histoire de pouvoir se garder une petite table, pas trop en vue. Il s’était commandé une boisson en attendant son ami, ami qui ne tarda pas à arriver. Lowen leva légèrement le bras afin qu’Andrea puisse le voir et s’avancer vers lui. Dès qu’il fut assez prêt de lui, il lui dédia un sourire. Tu vas bien ? je suis désolée pour ce message un peu tardif et qui a dû te sembler un peu… disons étrange, mais je ne voulais pas en dire trop au téléphone. Il se tut quelques instants Tu veux boire quoi, mon ami ? Dès qu’ils eurent commandé, Lowen se concentra de nouveau sur ce qui les amenait ici On a eu affaire sur laquelle on pourrait.. disons s’aider. Si je te dis affaire de harcèlement avec un PDG… On a tous les deux une cliente différente et pas beaucoup voire aucune preuve. Il se tut, ne voulant pas en dire plus, Andrea devait se doutait de la suite mais Lowen préférait que son ami prenne les devants histoire qu’il ne se sente obligé de rien. O’Connor ne voulait pas lui forcer la main.

_________________
texte texte
Glory, on an another empty life




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Andrea Gambino
ORCHIDEE

❖ MESSAGES : 108
❖ AVATAR : Matthew Daddario


MessageSam 22 Avr - 16:06

 



 Autour d'un café ....

FEAT. Lowen

Il y avait des affaires plus faciles que d'autre même pour des avocats talentueux surtout quand l'adversaire était un PDG d'une multi entreprise en veine. La date d’échéance s'approchait et l'avocat   continuait de devoir harceler une greffière tout les jours. Sur son bureau, un imprimé total des e-mails envoyés entre le patron et la secrétaire de direction. Celle ci était officiellement  mère célibataire et presque à chaque mail Mr Flemming concluait avec une remarque inappropriée sur sa tenue,son besoin de se libérer certain mercredi midi ou autre. Bien évidemment on sentait le mépris dans le moindre de ses mots. Sauf qu'Andy ne pouvait pas l'utiliser en état si le greffier ne le rajoutait pas à la liste des preuves et cela avant que sa taupe se fasse prendre. Tandis qu'il était en train d'attendre depuis cinq bonnes minutes et qu'il serrait de rage le pauvre crayon de papier entre ses doigts il remarqua un double appel qu'il renvoya directement sur sa boite vocale. Âpres un énième « On fait ce qu'on peux maître, vous n'êtes pas le seul à avoir une affaire en cours » il bouillait de rage. Car oui il n'était pas le seul mais c'était Andrea Gambino, dont la patience n'était pas vraiment la qualité principale.

Il respira un bon coup et finit par aller écouter le message sur le répondeur. Dés le premier mot il reconnu son vieil ami Lowen . Depuis qu'Andy était revenu de Seattle ils ne s'étaient pas contacté, par manque de temps, pas par manque d'envie. Son urgence à le rencontrer l'étonnait et il se demandait bien quelle aide ils pourraient s'apporter l'un l'autre, mais qu'à cela ne tienne sa curiosité était piquée , et ça lui donnait une occasion de le voir ! Il lui confirma et s'empressa de se remettre dans le dossier.

A peine 2 heures plus tard, il se retrouva au bar avec juste quelques minutes de retard, dont il était certain que Lowen ne prendrait pas ombrage. Il le trouva assez vite et après lui avoir serré la main et tapé le dos, content de se revoir après tout ce temps il s'assit face à lui. « Je vais très bien  et toi ? Et oui en matière de message intriguant tu te poses là , mais au moins maintenant je suis on ne peux plus curieux ! » Il commanda un irish coffee, non sans un clin d'oeil à son vis à vis avant que celui ci n'en vienne au fait. Bien évidement il tournait autour du pot. Ils étaient tout de même attachés à un certain secret professionnel . Mais Andy devina aussitôt l'affaire dont il s'agissait puisque c'était l'épine dans son pied depuis déjà bien trop longtemps. Le hasard aurait il fait si bien les choses ? Devant un autre avocat il se serait méfié mais Lowen n'était pas homme à se faire acheté. Tout deux avaient le même rythme de vie et l'argent n'était pas un problème et donc une motivation suffisante à entacher leur envie de gagner.

Il attendit qu'on leur ramène leur consommations avant de lui répondre . « Mr Flemming hein? Alors donc ce petit salaud avait une autre affaire aux fesses... c'est très intéressant. Je comprends alors ton idée, je pense qu'il est temps pour nous de retravaillé ensemble... Ton dossier est comment ? Personnellement je suis à la merci d'une petite greffière incompétente  et insensible à mon charme... je ne sais d'ailleurs ce qui m'énerve le plus entre les deux données ! » 




_________________
Remember those walls I built?
Well, baby they're tumbling down
I found a way to let you in
But, I never really had a doubt
Standing in the light of your halo
I got my angel now
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lowen O'Connor
ANEMONE

❖ MESSAGES : 8679
❖ AVATAR : Steve Lund


MessageVen 12 Mai - 20:22

Andrea n’avait que peu changé, il fallait bien l’avouer. Il était heureux de revoir son vieil ami d’université ! O’Connor eut un petit sourire en attendant son ami dire qu’il était curieux de son petit message : c’était totalement voulu. Il savait que la curiosité était un vilain défaut et que les gens comme eux, surtout lorsque ça concernait des affaires, étaient très tentant et il avait vu juste ! Totalement juste ! L’homme était donc asse musé, mais avant d’en dire plus, il préférait répondre aux premières politesses et donner de ses propres nouvelles. Et bien écoute, je vais plutôt bien aussi. Et je sais, mais je ne pouvais pas en dire trop et j’avais aussi d’être intriguant ! Il préféra lui dire rapidement qu’il avait besoin de lui pour son affaire e qu’ensemble ils pourraient faire quelque chose de bien. Il n’était pas du genre à faire cela, mais là c’était la seule solution viable et en plus il avait une totale confiance en son ami. Il savait qu’il ne lui ferait rien à l’envers, il pouvait compter sur lui. Maintenant qu’il était sûr d’avoir toute son attention, il lui fournit quelques indices en plus, juste assez pour qu’il comprenne. Même si le bar était bruyant il préférait encore parler à demi-mots !

Dès que les consommations arrivèrent, Gambino se pressa de lui répondre. Lowen acquiesça doucement au nom, et si l’affaire du plus âé était mal barrée, celle de son amie ne semblait pas forcément beaucoup mieux. Il soupira doucement On a aucune réelle preuve, malheureusement. Personne ne veut témoigner contre lui… Du coup, effectivement je me disais que comme il est accusé de plusieurs fois la même chose, on pourra…. Peut-être faire quelque chose. On verra que ce n’est pas forcément un coup monté contre lui. Il doit il y avoir d’autres victimes. Il se passa une main dans les cheveux avant de soupirer. Il se passe quoi exactement avec ta greffière, tu penses qu’elle a u être achetée par ce type ? Il eut quand un bref petit rire Quelqu’un insensible à ton charme ? Tiens donc, je ne pensais pas que cela était possible. il tenta de se ressaisir avant de plaisanter quand mêmeJe t’aurais bien proposé d’essayer peut-être que j’aurais plus de succès, après tout il faut de toute dans la nature. Et effectivement physiquement, ils ne se ressemblaient pas du tout. Et toi à part ta greffière, ton dossier a-t-il une chance de gagner, ou tu n’as pas trop de preuve qui tiennent la route ? par ce qu’au final c’était le plus important dans un premier ; les greffiers et compagnie ce n’était qu’un souci qu’il jugeait secondaire. Des preuves, des vraies, des irréfutables c’est ce dont ils avaient besoin, et surtout il fallait prendre en compte que dans le cas qu’un homme aussi riche et influent on pourrait dire facilement que ces femmes mentaient pour lui extorquer de l’argent. Triste monde. Il était bien placé, en tant que fils de riche, riche lui-même, pour savoir tout ce que l’argent pouvait faire, l pouvoir que ça conférait. Il prit enfin son verre, et triqua à son ami On peut trinquer à quoi ?

_________________
texte texte
Glory, on an another empty life




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Andrea Gambino
ORCHIDEE

❖ MESSAGES : 108
❖ AVATAR : Matthew Daddario


MessageSam 13 Mai - 23:38

 



 Autour d'un café ....

FEAT. Lowen

Andrea réussit difficilement à ne pas porter déjà son verre à ses lèvres tout en écoutant Lowen énoncer les difficultés qu'il rencontrait devant son affaire. Il devait vraiment être bloqué car son ami avait toujours été un extrêmement brillant  avocat que l'américano sicilien n'aurait pas aimé devoir affronter au tribunal. Et ils étaient très peu à mériter selon lui son approbation et son respect . «  J'aurais du chercher moi même si y'avait d'autres affaires en cours, je m'en veux de pas l'avoir fait tu peux pas savoir à quel point ! »  Il leva les yeux au ciel en se maudissant de cette bourde mais il est vrai que dés qu'il avait vu une possibilité de preuve il était resté obsessionnel dessus et surtout sur le refus de la greffière de coopérer . « Je n'arrive pas à avoir gain de cause avec la greffière voilà le soucis. J'ai une copie de dizaine de mails envoyés entre ma cliente et le dit Flemming , sauf que je veux pouvoir le sortir de ma manche au dernier moment. Donc il faut qu'elle l'ajoute à la liste des preuves quand je le veux très exactement. Ainsi mon informateur ne sera pas inquiété et pourra me fournir ses correspondances jusqu'à la fin. Bon pour l'instant je n'ai lu que ceux susceptibles de m’intéresser mais je suis certain qu'on pourrait trouver de quoi t'aider. »

Le jeune brun fut conforté à l'idée que même son ami d'université trouvait la possibilité qu'il n'est pas réussi à séduire une femme complètement absurde.  Après tout ils en avaient fait des paris sur certaines de leurs camarades de classes respectives. Andy bien évidement ne savait jamais où s’arrêter avec les femmes. La preuve était encore maintenant avec Elena, il était absolument incapable de respecter ses propres limites. « Tu pourrais toujours essayer de voir... mais si tu y arrives saches bien que je serais content pour nos affaires mais bordel j'aurais une jolie rage aussi »  reprit il en rigolant en faisant tourner son verre entre ses doigts . « Car la seule raison valable que je vois ça serait qu'elle soit lesbienne... or si tu arrives à la charmer assez pour qu'elle fasse ce que je veux je n'aurais plus rien à quoi me raccrocher. A part si je me met à raconter partout que tu es devenu une femme. Oui c'est ça, si tu y arrives soit sure que je ne verrais que ça comme solution haha » Lowen n'aurait même pas le loisir de s'étonner de genre de blague il en avait eu trop l'habitude durant leurs dernières années d’études.

« Je pense vraiment pouvoir gagner si je peux utiliser les mails. Clairement pas haut la main mais déjà j'aurais la preuve de la façon dont il traite ses employés. Après je suis d'accord avec toi, dans cette entreprise c'est la loi du silence qui me fait peur. Il doit y avoir autre chose que juste les histoires de mauvais traitements et harcèlement.Il cache quelque chose de beaucoup plus gros que j'adorerais mettre à jour. » La loi du silence il la connaissait assez avec la Cosa Nostra pour la reconnaître dans cette situation présente.

Lowen donna une touche plus légère à leur entretien qui fut la bienvenue. Il leva son verre pour le faire tinter contre celui de son ami « A nos retrouvailles pardi ! En espérant qu'on fasse du bon travail ensemble et surtout de ne plus avoir besoin de ça pour se voir ! » Buvant son verre il rajouta « D'ailleurs laissons un peu ça de coté et dis moi ce qu'il advient de ta vie O'connor ! »




_________________
Remember those walls I built?
Well, baby they're tumbling down
I found a way to let you in
But, I never really had a doubt
Standing in the light of your halo
I got my angel now
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lowen O'Connor
ANEMONE

❖ MESSAGES : 8679
❖ AVATAR : Steve Lund


MessageMar 16 Mai - 12:46

Lowen secoua doucement la tête quand son collègue commença un peu à se fustiger sur place. l’affaire est plus récente que la tienne, je ne suis pas certain, suivant la date à laquelle que tu aurais fait ta recherche que tu aurais trouvé quelque chose ! Certes, il aurait dû chercher mais ce n’était pas non plus si dramatique et cela pourrait toujours lui servir pour une prochaine fois, car, il ne fallait pas se leurrer on ne rencontrait malheureusement pas ce  genre d’affaire qu’une seule fois dans une vie ! Il fronça les sourcils, effectivement il comprenait et c’était quelque chose d’assez compliqué. Il ne savait pas trop quoi dire, il n’était pas  magicien non plus et donc ce genre de chose n’était pas à son pouvoir ; il se mordilla doucement la lèvre C’est elle qui aura le dernier mot probablement, il y a deux options qui se posent, soit tu tentes de le déposer au dernier moment mais ça peut encourir des risques si elle fait sa tête de cochon, soit sinon tu déposes les preuves mais la partie adversaire pourra y avoir accès… Il soupira doucement mais comme tu le dis ton informateur pourra être inquiété c’est bien le souci surtout vu l’influence qu’il a, notre biquet.c’était quand même plus joli « biquet » qu’un gros mot et il était certain qu’Andrea comprendrait que ça revenait au même. Lowen ne put s’empêcher de le taquiner sur le fait que peut-être il n’intéressait pas la greffière. Il se doutait que ça serait  sur pour son égo de dire cela mais il s’en fichait bien ! Roh, Andrea, tu ne peux pas plaire à tout le monde tu sais, il faut de toute pour faire u monde, certaines te trouveront beaux comme un Dieu, d’autres  quelconque et d’autres « moche ». il eut un petit sourire taquin. humum, j’ai déjà un bon égo, mais toi mon ami, tu bats des records là ! Allez, tu es peut-être juste un peu trop jeune pour ta greffière. Et personne ne te croira quand tu diras que je suis devenu une femme, regarde-moi !

Heureusement, là-dedans, il y avait quand même une bonne nouvelle !  Si les mails pouvaient être utilisés d’une façon optimale, Andrea avait une chance de gagner et si son ami gagnait cela lui ferait une petite aide pour sa propre affaire ! Il se passa une main dans les cheveux et acquiesça le souci, c’est que personne d’autre n’a déposé plainte contre lui, alors même s’il cache autre chose pour l’instant on ne pourrait pas faire grand-chose ! Mise à part si nos clientes arrivent à convaincre certaines de leurs connaissent également victime de ce type… mais j’ai un peu peur que des choses inventées arrivent malheureusement jusqu’à nous avec cette option. Malheureusement c’était possible et si c’était prouvé leur propre affaire pouvait en être touchée. Il fallait donc faire attention avec ce genre d’idée.

Après avoir trinqué il lui fit un petit sourire avant de rigoler légèrement Je suis certain que l'on formera une bonne équipe ! Quant à ma vie et bien, elle ne bouge pas beaucoup. C'est surtout : boulot, boulot, boulot... et encore boulot et ça me va parfaitement ainsi ! Au moins je me gère comme je veux sans avoir de quelconque souci. Avec une femme bien entendu qui trouverait qu'elle ne le voyait pas assez, ou qu'il bossait trop ou autre chose Et toi, alors ? Il y a bien des choses nouvelles dans ta vie, je me trompe ?

_________________
texte texte
Glory, on an another empty life




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Andrea Gambino
ORCHIDEE

❖ MESSAGES : 108
❖ AVATAR : Matthew Daddario


MessageJeu 18 Mai - 1:26

 



 Autour d'un café ....

FEAT. Lowen

Andy pensait toujours au fait qu'il aurait du chercher en tout premier lieu les affaires en cours du partie adverse quand une expression de son vieil ami le fit sourire «  Tête de cochon ? Vraiment ? Cela doit être une expression irlandaise si je ne m'abuse ?». Il était toutefois d'accord avec le fond même s'il était trop prompt à se moquer de la forme . Peut être car justement lui aussi ne voyait pas comment se sortir de cette situation, si ce n'était foncé dans le tas. Et même s'il avait le sang chaud il savait que dans les affaires les lames froides, même glacées glissaient comme du beurre dans le dossier d'un opposant .  Il riait encore au qualificatif de Biquet, le traduisant immédiatement par une longue liste d'insultes nettement moins fleuris. Sa seule limite : Traiter sa mère à travers lui. Non, ça , un sicilien dans sa famille ne le faisait pas. « Le mec risque beaucoup, plus qu'on ne le croit même .J''en suis certain, ce qui explique sans doute que ma cliente ne veuille pas l'impliquer plus qu'il ne le faut, et surtout pas avant que cela ne soit vraiment utile pour une victoire  claire nette et écrasante »

Le jeune homme fit signe d’être touché en plein cœur quand il évoqua la toute petite portion de femmes qui ne l'aurait trouvé à son goût. Il était bon menteur et bon comédien, cela allait avec le job mais la tragédie n'était pas son fort, surtout pas simulé. On aurait clairement dit une mauvaise adaptation d'une pièce de théâtre antique . «  Et concernant ton égo, ce n'est pas toi qui m'a balancé que tu avais tenté de te suicider en sautant du haut de celui ci, et que tu n'avais juste toujours pas atterri ? Ou bien cette connerie vient de moi ? Je me souviens plus !» Il fallait dire qu'ils en avait dite, plagié, déformé des punchlines tout les deux. « Tu pourrais être la nouvelle Kaitlin Jenner ! Réfléchis y mec ! »

« Je suis d'accord avec toi sur le fait que la meilleure solution pour nous serait un jolie recours collectif mais on sait comment ça finirait. La vie de toute les victimes seraient passées au crible jusqu'à qu'ils puissent les décrédibiliser.  Mensonge au pas, elles seraient de toute façon traité de simulatrice voulant profiter de l’occasion pour avoir une part du magot . En tout cas c'est ce qu'on aurait fait nous à leur place. » il termina de lui donner raison avec un petit clin d’œil.

Leur toast le fit grimacer. Pas sur la partie de leur collaboration. Il n'avait aucun doute sur les fruits qu'elle pourrait porter mais plus sur son manque d'histoires croustillantes qu'il aurait pu lui raconter . « Ne me dis pas que tu as voué ta vie au célibat ? Le travail bien fait c'est bon mais jamais autant qu'un femme  dans un lit! » Andrea n'arriverait pas à croire que celui avec qui il avait joué à dragué le plus de petites étudiantes pendant leurs soirées à l'université avait décidé de s'en passer. « Quant à moi... Depuis que je suis revenu à L.A j'ai mon propre cabinet. Ainsi je choisi mes affaires , mon rythme de travail et quand j'en ai marre je passe à ma partie privée et je passe un coup de fil ! » En tout cas c'est ce qu'il avait fait durant ses derniers mois , une nouvelle arrivante et sa manie de tout bouleverser dans sa vie rendait les choses moins aisés. « Je devais être singulièrement en manque quand j'ai pris en charge cette affaire. Quand je m'ennuie de femme je me prends un dossier bien compliqué qui est censé m'occuper.Pour m'occuper là j'ai fais fort ! » Andy termina son verre et demanda une seconde tournée dans la foulée. Son ami aurait donc tout loisir de le suivre dès la dernière goutte de son breuvage avalée.





_________________
Remember those walls I built?
Well, baby they're tumbling down
I found a way to let you in
But, I never really had a doubt
Standing in the light of your halo
I got my angel now
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lowen O'Connor
ANEMONE

❖ MESSAGES : 8679
❖ AVATAR : Steve Lund


MessageSam 20 Mai - 11:08

Il haussa un peu les épaules Non, pas spécialement ! C’est une expression que j’aime, c’est tout, je ne sais pas du tout d’où elle vient, mais  je la trouve assez… disons que l’on voit directement ce que cela signifie contrairement à d’autre ! Du coup j’aime bien l’utiliser ! Un peu de détente tandis qu’ils parlaient d’un sujet sérieux ne pouvait de toute manière pas faire de mal ! Mais malheureusement, il allait bientôt  devoir reprendre sur ledit sujet sérieux. Oui, je sais bien. De toute manière dès que l’on a des pouvoirs comme il l’a… on se croit invulnérable. C’est tellement souvent le cas, et malheureusement, l’argent fait taure et fait peur (à) beaucoup de gens… Si ça n’avait pas été une aussi grosse pointure, j’aurais pu tenter de faire en sorte de mettre la renommée de mon nom de famille en jeu, mais là… ça n’en vaut même pas le coup, il ne fera pas le poids. Lowen eut ensuite un petit ricanement gras lorsque son ami fit semblant d’être blessé par ses propos. Il eut un petit ricanement à ses propos et se passa une main dans les cheveux avec un léger sourire. Moi ? Dire quelque chose comme ça ? Ca aurait u, effectivement, mais je n’ai jamais eu cette excellente idée. Je peux te la piquer et la ressortir à un moment donné ? Je trouve qu’elle peut toujours servir ! Il eut u petit sourire avant d’ajouter Et bien essaye de trouver des habits féminins à ma taille et peut-être que je reverrai ma position ! Bien entendu il disait ça pour plaisanter… sauf pour une soirée déguisée –et encore- jamais il ne se déguiserait en fille.

Oui c’est bien ça le problème d’un recours collectif, et ces victimes n’ont pas forcément besoin de ça, on est également d’accord là-dessus, du coup, j’avoue sécher un peu sur la méthode à adopter ! Il soupira un peu avant de se passer une main dans les cheveux en réfléchissant au mieux à toutes les options qui s’offraient à eux… et ce n’était pas franchement bien mirobolant. Avec les deux plaintes je crains que l’on est pas assez, je n’ai pas de réelle preuve de ce qui se dit là… tu vois. On risque d’aller droit dans le mur et ça ne doit pas se passer. On ne peut pas tout lui accorder par ce qu’il est friqué n’est-ce pas ? certes, lui aussi était très fortuné, mais il trouvait quand même ça abusé. On devait assumer ses erreurs et ne pas se acheter derrière son tas de pognon, surtout pour quelque chose d'aussi grave. Il faudrait qu’on le prenne, lui au piège. Qu’il avoue d’une façon ou d’une autre… mais sans le menacer et donc faire foirer nos preuves, je crois que là aussi ça sera compliqué. Tu as peut-être une idée lumineuse qui m’échappe pour l’instant ?

Ils avaient ensuite bientôt porté un toast, mais sa vie à lui n’était pas bien folichonne. Non, je n’ai pas voué ma vie au célibat, mais j’attends de trouver la bonne… de nouveau. Je n’ai pas envie de construire quelque chose par ce que l’horloge biologique avance… Et j’avoue que la mort de… ma copine, même si c’est loin maintenant, ça.. enfin je n’ai pas envie de m’engager de nouveau aujourd’hui ! Il soupira avant d’ajouter Tu as vu dans le monde dans lequel on vit aujourd’hui, fonder une famille avec ce genre de personne au gouvernement, non merci. Pour l’instant ça ne me tente pas… alors le travail m’occupe bien assez pour ne pas que je m’ennuie ! Il lui fit un petit clin d‘œil avant de reprendre la parole et bien ! tu as bien raison d’agir comme ça, tu peux t’auto-gérer comme ça et tu ne dois rien à personne c’est pas mal… mais bon, à vrai dire personne ne m’ennuie trop au boulot, je fais aussi un peu ce que je veux. Bon en même temps en théorie il était un des associés, du coup, ça aidait pas mal aussi… Tu as fait une bonne action. Ce genre d’affaire est trop délaissée je trouve. Il faut qu’on gagne Andy, on le doit bien à ses femmes, je ne sais pas si elles  pourront se reconstruire ou ne pas faire justice elles-mêmes la prochaine fois… et qui pourrait leur en vouloir si on ne fait rien pour elles ? Il  but enfin un peu à son coup.

_________________
texte texte
Glory, on an another empty life




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Andrea Gambino
ORCHIDEE

❖ MESSAGES : 108
❖ AVATAR : Matthew Daddario


MessageSam 20 Mai - 19:09

 



 Autour d'un café ....

FEAT. Lowen

Les deux jeunes hommes avaient le don pour passer du rire au sérieux assez vite . Encore heureux, sinon s'ils laissaient leurs natures prendre le dessus tout le temps, ni l'un  ni l'autre n'aurait parvenu au barreau . Tout deux avaient leur raison même s'ils avaient évité d'en parler trop ouvertement . Ses parents, son père à lui autant de meurtre qui avaient laissé des traces profondes . Si profondes qu'ils étaient reconnaissant à l'autre de ne pas vouloir les déterrer. «  Tu as raison de ne pas utiliser ton nom de famille, contre ce genre de magouilleur cela te métrait juste plus en porta-faux » Encore une fois c'était quelque chose qui les avaient réunis. Ils ne pouvaient nier leur appartenance à une famille illustre... dans des domaines totalement différents. Lowen avait toujours eu la courtoisie de ne pas lui demander jusqu'où aller la fidélité d'Andy envers les Gambino, et la Cosa Nostra. Tant mieux sinon la réponse aurait été sans appel : une fidélité totale . Il se devait de naviguer dans le milieu de la justice avec le nom d'une des familles de mafieux les plus puissantes : tout un défi que le sicilien aimait particulièrement relever quotidiennement .

A ce point de ses pensées il fut facile d'admettre que peut être en effet cette réplique sur son égo était de son fait. A bien y réfléchir , oui ça devait être ça, après quelques verres c'était tout à fait possible. «  Prends donc, je te l'offre ! A part moi je ne la verrais pas dite par un autre de toute façon ! Haha » prenant un air de grand seigneur balayant de la main les éloges qu'il mériterait en riant . Il ne ria pas moins quand il prit les paroles de son ami comme une invitation à vraiment lui trouver des vêtements de femmes « Sérieusement, tu as oublié à qui tu parlais ?Me chauffe pas O'connor, je serais tout à fait capable de roder toute la nuit sur le net pour te choper une sublime robe rouge et des escarpins tailles... combien ? A vu de pied je dirais 45 ? Fais moi rêver mec ! »

Quand l'image de Lowen en femme finit de provoquer l'hilarité leur sujet principale leur revint en tête. Andrea acquiesça, obligé d'avouer que son collègue avait raison. Ils étaient mal partis. « J'ai un tas d'idée pour le faire tomber... mais aucune n'est légal. On ne peux plus jouissive mais on pourrait pas les utiliser. Sauf si je récupère entièrement ses mails et qu'on les épluche ensemble à la recherche d'un truc. Cela pourrait être la plus grande perte de temps de l'histoire ou alors notre salut ! Mon contact peux tout récupérer j'en suis certain , même ceux qu'il dissimule. Comme j'ai fait la demande pour qu'ils nous les fournissent lui même, si ils en zappe comme par hasard certain, ça serait encore mieux. Dissimulation de preuve, et refus d’obtempérer on gagnera minimum des points avec les jurés. »

Andrea qui était assez doué pour observer les réactions des gens comprit au refus de son vis à vis de dire le prénom de Lucy, qu'en effet il n'était toujours pas prêt à s’ouvrir à une autre histoire . Lui même n'était jamais tombé amoureux mais même s'il avait servis d'alibi à Lowen à l'époque , il savait qu'il l'avait sincèrement aimer. Après ses considérations sur son horloge biologique le convainquaient moins . «  Tu as aussi peur de l’andropause que les gonzesses, de leur ménopauses ? Diantre on est des hommes on as encore de belles années devant nous où justement on doit éviter de les mettre enceintes mais il faut pas que cela nous empêche de vivre ! Quant au gouvernement … On vis en autarcie chez les Gambino donc j'avoue que cela ne serait pas ce qui m’effraierait pour mes gamins, et tu sais très bien que les tiens seraient également à l’abri de toute la merde autour . Limite c'est les gens comme nous qui aurions le moins à craindre. » Andy fut rassuré qu'il se sente bien et surtout en liberté là où il bossait. Un avocat qui se sentait étouffé, et obligé de travailler sur des cas qui ne l’intéressait pas finissait rarement bien . Et cette affaire là avait au moins le mérite d'aider vraiment quelqu'un . Le brun n'avait pourtant pas l'habitude de choisir ses cas ainsi. Mais il avait été élevé à toujours respecté les femmes, car oui après tout il les enchaînait mais il les respectait énormément et ne les bernait jamais , et voir un petit bout répondant au nom d'Elena se débattre à travers la machine judiciaire avait du influence son choix également. « Qui aurait cru que ça serait nous, d'entre toute la profession, qui se retrouverait à se battre contre un aussi puissant que nous ! C'est un truc de petit parvenu ça non ? » Il explosa de rire en jouant au petit riche imbus de lui même. Lowen savait qu'il n'était pas comme ça.





_________________
Remember those walls I built?
Well, baby they're tumbling down
I found a way to let you in
But, I never really had a doubt
Standing in the light of your halo
I got my angel now
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
❝Contenu sponsorisé❞


Message

Revenir en haut Aller en bas
Autour d'un café .... •• Andrea
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» À 5h30 autour d'un café. [Marlon & December]
» Nous pouvons découvrir notre histoire autour d'un café... [Vashiti Siuaghan]
» Discussion autour d'un café [PV Lysandre]
» Retrouvaille autour d'un café [PV Izikel]
» Discussion autour d'une tasse de café (PV : Akira, Lop)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blood of Heroes :: New york :: MANHATTAN-
Sauter vers: