Revenir en haut Aller en bas


Partagez|
Alors comme ça vous avez aussi une vie en dehors du boulot ? - Shandra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Florence Fleury-Arnaud
MUGUET

❖ MESSAGES : 4158
❖ AVATAR : Alison Brie



MessageJeu 30 Mar - 23:01

    Les années étaient en train de se suivre, et malheureusement de se ressembler. Vous voyez dans ma signature, le petit spoiler qu'il y a, vous le voyez l'award du personnage le plus poissard ? Et bien, il semblerait que les choses ne changent pas vraiment, voir même pas du tout pour moi, la chance semble m'avoir définitivement tournée le dos, mais je ne vais pas me laisser abattre pour autant, ce serait mal me connaître. Même si les difficultés sont là, je ferais en sorte de toujours être là, pas pour vous jouer un mauvais tour, non, mais pour vivre ma vie comme je l'entends parce que c'est ça qui est bon. Malgré les difficultés, tel un phare en haut de la falaise pour signaler aux navires que la côte est proche, je reste là, à New York, immuable malgré les aléas de la vie. Parfois cela va, parfois c'est un véritable cauchemar, et chaque jour apporte son lot de mauvaises surprises. Pourtant, il y en a quelques unes de bonnes, assez peu, mais je m'y accroche comme à la prunelle de mes yeux. Je ne sais pas si vous comprenez bien ce que ce signifie mais la prunelle d'un oeil c'est ce qu'il y a de plus profond et de plus précieux dans l'oeil. Alors les malheurs d'hier font les bonheurs d'aujourd'hui, je parle bien entendu d'Eleonore. Le petit bout de chou va avoir une année à présent, au mois d'avril, rendez-vous compte. Le temps passe à une allure complètement folle, si folle que j'en ai perdu pour le moment, mon appartement et mon boulot, mais ce n'est que partie remise soyez en assurés. Je vais tout retrouver le temps que la situation revienne en ma faveur et que je prouve au monde entier que je ne me suis pas exhibé de la sorte pour me faire de l'argent non. Ce connard a bien placé la caméra, on ne le voit presque pas dessus, enfin, sauf son entrejambe évidemment alors même si je suis douée, je ne suis pas capable de reconnaître un pénis aussi facilement que ça. Surtout qu'en vérité, ce n'est pas moi mais un montage assez réaliste même si je suis bien mieux gaulé que cette gonzesse. Cela fait maintenant une semaine que ça tourne en boucle dans mon entourage, à cause d'un type que je n'ai pas remercié pour avoir pris un peu de bon temps avec lui. Je ne sais pas qui c'est, parce que je devais avoir un peu trop bu ce soir là. Je me demande simplement qui s'amuse à faire des trucs comme ça tellement s'est répugnant. Et puis soudai, à force d'y penser, j'ai une idée : Gianluca, le véto avec qui j'ai couché l'autre fois. Il n'y a que lui qui a pu faire un truc comme ça, je ne vois personne d'autres. Donc en plus d'être doué avec les animaux, il est doué avec les ordinateurs, remarquez, il a utilisé une souris, donc ça se tient finalement. Mais je n'avais pas gardé de contact avec lui. Et merd*. Bon, au lieu de penser à tout cela, allons faire un peu de shopping. Tu veux bien venir avec moi ma petite Eleonore ? On te trouvera bien un petit truc aussi. Moi, il faut que je me refasse la cerise, alors un peu de shopping, ce sera parfait. La mise à pied de mon appartement sera effective le 1er avril, et non ce n'est pas un poisson. Je ne vais pas pour autant déménager encore, parce que je suis dans cette appartement depuis plusieurs années, qu'il est parfait pour moi, je ne veux pas en changer. Le bail m'appartient pour encore plusieurs mois, donc on ne va pas me virer de la sorte. Bref, je me rendais donc dans le Bronx, au centre de shopping pour m'acheter quelques choses. Je ne m'étais pas encore décidée cependant, mais je trouverais bien une idée en chemin. Je m'arrêtais donc à la première boutique que je trouvais, c'était une boutique de lingerie évidemment, enfin, il y avait pour tout le monde, du petit bébé aux femmes plus âgées si vous voyez ce que je veux dire.

_________________


    « J'avais réussie à m'adapter à ma petite vie avec Eleonore, mais d'autres choses me sont encore tombées dessus. J'ai des besoins, comme tout le monde, alors j'ai couché avec un homme mais il a filmé nos ébats artistiques. Je dois donc faire face à un scandale à la sextape, et pour le moment ça tourne mal pour moi. Mais je n'ai pas dis mon dernier mot. On ne rabaisse pas FIFA de la sorte, croyez moi. Si vous pensez vous débarrassez de moi, vous allez avoir les boules, je peux vous le dire. Oui, oui, vous avez bien lu. »



Récompenses des Awards 2016:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Shandra Reyes
LYS

❖ MESSAGES : 93
❖ AVATAR : Kendall Jenner

Sujet en cours :

☀️ www It's a new day feat. Dante Romanelli
☀️ www Alors comme ça vous avez une vie en dehors du boulot ? feat. Florence Fleury-Arnaud

MessageLun 3 Avr - 15:33



Shandra & Florence


Mentir à Dante n'était pas vraiment une chose qu'appréciait particulièrement Shandra. Mais, comment aurait-elle pu faire autrement pour se rapprocher de l'homme qui a toujours marqué sa vie. Celui dont elle est amoureuse depuis tellement longtemps. Personne n'a pu arriver à sa cheville et maintenant qu'elle le revoyait, sa douleur s'agrandissait de seconde en seconde. La jeune femme a constaté à quel point Kaya avait détruit le cœur et la vie de Dante à cause de ces manigances. Seulement, Shandra a l'impression que ce dernier se croit la seule victime de sa sœur, mais c'est loin d'être le cas. Kaya a aussi détruit le lien restant entre elle et ses parents et Shandra se voyait banni par sa propre famille préférant croire l'aînée que la dernière qu'ils ont abandonné très tôt sans même tenter ne serait-ce qu'un nouveau rapprochement trouvant cela parfaitement normal. A l'heure actuelle, Shandra ne ressentait plus rien pour ces derniers, l'abandonner encore une fois, n'a fait que la conforter à l'idée qu'elle était bel et bien seule dans ce monde et qu'elle devait tout faire pour s'en sortir avec les forces qu'elle possédait. Oh bien sûr, le frère de Dante était là par moment pour lui remonter le moral ou encore pour parler de tout et de rien et honnêtement, Shandra faisait tout pour lui faire ouvrir les yeux. Garder Kaya avec lui ne l'aidera en rien à renouer avec son petit frère. Il en était au point mort et marcher dans le jeu de cette garce qui prenait plaisir à tout détruire autour d'elle. Pourquoi ? Honnêtement, même pas la petite sœur saurait trouver une excuse envers elle. Leur éducation n'a jamais été de ceux que l'on trompe ou bien que l'on fasse intentionnellement du mal aux autres. Ils ont toujours été une famille pieuse et qui devait marcher droit. Des frères ont déjà été perdu dans l'enfer des gangs et de la drogue et ils savaient tous à quoi s'attendre si les deux filles suivaient la même route. Shandra ne voulait pas se vanter, mais au fond, elle était la seule à s'en être bien sorti. Malgré son mensonge et son comportement, elle n'avait pas avoir honte de quoi que ce soit.

Pourquoi fallait-il qu'elle lui fasse croire à une histoire aussi stupide que celle-ci ? Coucher avec l'associé de son frère et dire qu'elle n'avait plus d'endroit où vivre. Tout était faux, elle n'avait rien fait de la sorte. Elle voulait simplement le retrouver, mais Shandra avait peur qu'il refuse de la voir alors, qu'elle serait venue comme ça. Le fait qu'il lui ait toujours la main n'a pu qu'engendrer une idée aussi stupide que celle-ci.

C'est dans un soupire qu'elle défile dans le rayon de la lingerie. Shandra avait voulu faire un peu de shopping, sans savoir quoi prendre vraiment. Vivre avec Dante était parfois un véritable enfer. L'un et l'autre se cherchaient jouant avec le désir qu'ils avaient l'un de l'autre, mais la jeune femme ne voulait pas qu'il la prenne pour une femme facile prompt à écarter les cuisses juste parce que quelqu'un lui plaisait. Par moment, le doute était là. L'avait-il déjà comparé à sa sœur ? Ce serait la pire des insultes pour Shandra qui n'a que de la haine pour cette dernière. Pourquoi a-t-elle fait ça avec un homme qui était prêt à tout pour elle ? Si cela avait été Shandra, jamais elle n'aurait gâché une si belle chance.

De la lingerie, elle partait au pyjama, mais il n'y avait rien de bien palpitant dans les rayons, ce sont les nuisettes qui attiraient son attention et autant dire que les disputes allaient bon train entre Dante et elle. Les règles étaient claires ! Un pyjama et rien d'autre. Mais franchement, son objectif tait de le séduire et pas de ressembler à un sac à patate et puis... Cela l'étouffait bien trop d'être confiné dans un pyjama. Elle qui aimait dormir en débardeur et petite-culotte voir un shorty.

Du coin de l'œil, Shandra remarque un couple se tenir main dans la main. Envieuse, elle les observe un instant avant de détacher son regard. Qui y-a-il de main à vouloir quelque chose d'aussi simple ? Pourquoi faut-il qu'elle se complique autant la vie?

Dante. Elle l'aime autant qu'elle peut le détester quand il se montre blessant à son égard. Un jour ou l'autre, il faudra bien qu'elle lui apprenne la vérité ? Cependant, elle éloigne le moment fatidique encore et toujours plus loin.

Soupirant longuement devant son rayon. Elle se déplace un peu butant su une personne.

« Oh désolé... » Fit-elle rapidement avant de continuer un peu ses recherches. Le week-end ne commençait franchement pas vraiment bien. Le travail fonctionnait bien, mais sa vie privée était un réel désastre.

© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Florence Fleury-Arnaud
MUGUET

❖ MESSAGES : 4158
❖ AVATAR : Alison Brie



MessageVen 7 Avr - 17:31

    Oui, je me rends dans cette boutique sans véritablement de prétention si ce n'est celle de me changer un peu les idées néanmoins, ce qui me semble la moindre des choses, n'est ce pas ? Je ne sais pas si je vais vraiment repartir avec quelques choses, ou si je vais repartir bredouille mais cela n'a pas guère d'importance pour moi, je veux surtout me changer les idées, avant tout. Alors je m'avance dans un rayon, c'est un rayon qui concerne ma petite parce que les sous vêtements sont minuscules, et je ne parle pas bien entendu de bouts de ficelles mais bien de choses de très petites tailles. Eleonore se fiche bien de ce qu'elle pourrait porter, elle n'en a même pas conscience mais je trouve que cela fait bon genre qu'elle soit bien habillée quand même, non ? Bref, peu importe de toute façon, parce que je change de rayon déjà, n'ayant rien trouvé qui me plaise vraiment. Ce rayon me corresponds bien mieux. C'est alors que je croise un visage familier. Mais Shandra semble ailleurs, physiquement présente mais mentalement à des milliers de kilomètres en tout cas pas dans cette boutique. Elle percute même une autre personne s'excusant rapidement avant de retourner à ces propres affaires internes. A quoi pense-t-elle ? Il faut bien avouer que je n'ai pas l'habitude de la voir dans un autre cadre que celui de son travail comme si elle ne faisait que ça dans la vie, or ce n'est pas le cas effectivement, preuve s'il en est. Alors, je me décide à l'aborder pour savoir ce qui la tracasse, enfin, si elle veut bien me le dire, sinon, on pourra aborder un autre sujet, mais bon, au rayon lingerie, je me vois mal parler de certains sujets même si au fond, cela ne me dérangerait même pas.

    " Hey Shandra, ça n'a pas l'air d'aller fort, je me trompe ? C'est tellement rare qu'on se croire en dehors de votre boulot. "

    J'espère simplement ne pas mettre les pieds dans le plat, tout du moins pas de façon trop ostensible, mais c'est peut être déjà trop tard, je ne saurais dire. Après tout cela n'a pas d'importance, je ne vais pas la forcer à une quelconque confidence, parce que ma vie est bien chaotique, peut être que la sienne l'est d'avantage.

_________________


    « J'avais réussie à m'adapter à ma petite vie avec Eleonore, mais d'autres choses me sont encore tombées dessus. J'ai des besoins, comme tout le monde, alors j'ai couché avec un homme mais il a filmé nos ébats artistiques. Je dois donc faire face à un scandale à la sextape, et pour le moment ça tourne mal pour moi. Mais je n'ai pas dis mon dernier mot. On ne rabaisse pas FIFA de la sorte, croyez moi. Si vous pensez vous débarrassez de moi, vous allez avoir les boules, je peux vous le dire. Oui, oui, vous avez bien lu. »



Récompenses des Awards 2016:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Shandra Reyes
LYS

❖ MESSAGES : 93
❖ AVATAR : Kendall Jenner

Sujet en cours :

☀️ www It's a new day feat. Dante Romanelli
☀️ www Alors comme ça vous avez une vie en dehors du boulot ? feat. Florence Fleury-Arnaud

MessageLun 1 Mai - 0:06



Shandra & Florence


Depuis toujours, Shandra est le genre de femme a trop pensé. Trop réfléchir sans véritablement se fier aux faits qui peuvent se présenter à elle. Mais, en même temps, il faut bien avouer que le cas de Dante ne peut pas lui permettre d'être très logique. C'est surtout par instinct que la demoiselle agissait et autant dire que le résultat n'était jamais celui espérait. C'est par pitié que cet homme l'a accepté dans son univers chaotique qu'il avait pris soin de modeler de façon qu'il n'ait d'accroche avec personne, en tout cas pas plus que nécessaire. Par moment, Shandra se demandait si elle ne faisait pas qu'enfoncer le clou dans le cœur déjà bien meurtris de cet homme dont elle a toujours été amoureuse. Pourquoi a-t-il fallu qu'il ne regarde qu'elle, alors que la jeune femme a toujours été sous ses yeux. Par jalousie et par dégoût de sa propre sœur, elle avait décidé de changer parce que Dante ignorait ce qu'il se tramait à l'envers du décors, à quel point Kaya pouvait être médisante au sujet de sa petite sœur formant ainsi de fausses rumeurs à son propos. Aujourd'hui plus qu'une histoire, c'est une famille entière qu'elle a bousillé. Ce qui blessait davantage Shandra, c'est qu'elle ne pouvait pas respecter la promesse faite à ses grands-parents, comment pouvait-elle se rapprocher de ses parents, alors qu'eux-mêmes ont décidé de croire l'aînée. Ils pensaient la connaître. Bien mieux que la plus jeune, peut-être pensaient-ils que le venin de la méchanceté serpentait les veines de cette dernière tout comme c'était le cas pour les deux frères qui ont mal tourné. Ils jugeaient sans même comprendre ni écouter la personne concernée par tous ces mensonges. Peu à peu, Shandra devait admettre que cela lui faisait mal et qu'elle en pleurait dès qu'elle se retrouvait seule. Son cœur noircissant au fur et à mesure. Elle se disait que parfois, si elle venait à entendre que sa sœur mourrait ou bien était gravement, la jeune femme ne penserait que cela ne serait que justice après tout le mal qu'elle a pu faire. C'était méchant de penser ainsi, mais c'est ce que sa grand-mère lui avait toujours répété. On ne s'en sort jamais indemne de ces mensonges ni de la méchanceté que l'on peut causer. Tôt ou tard, le glas de la justice finit par sonner, même si au début ce n'est qu'un écho.

Alors, vous pensez bien que la jeune femme se concentre à peine sur la lingerie qui se trouve sous son regard. Cela lui paraît bien plus insignifiant que le fond de ses pensées qui prennent de l'ampleur avant de s'évanouir l'espace d'un instant.

" Hey Shandra, ça n'a pas l'air d'aller fort, je me trompe ? C'est tellement rare qu'on se croise en dehors de votre boulot. "

Relevant la tête après avoir un peu sursauté. Shandra eut dû mal à mettre un visage sur la personne qui lui parlait puis doucement, elle reconnut sa fidèle cliente. C'est vrai que l'on pense toujours que la demoiselle n'a pas d'autre vie que son travail et ce n'est pas totalement faux en un sens. Plus elle travaille et moins elle pense. Résultat, moins de souffrance. En tout cas, jusqu'à ce que la pâtisserie ne ferme et qu'elle doit s'enfouir dans son appartement silencieux et vide. Même si elle le voulait chaleureux, elle le trouvait froid. Mais vivre avec Dante, c'était un combat constant, de longue confrontation, mais ça lui plaisait parce que cela offrait un peu de vie. Cependant, elle n'aimait pas lui mentir sur une condition qui était totalement fausse. En fait, ce qui l'y avait poussé, c'était son inquiétude qui n'avait fait que s'intensifier avec le temps.

« Oh Florence... Bonjour... » Fit-elle en forçant un peu un sourire. « Et bien disons que le moral n'est pas vraiment au rendez-vous, même pas le shopping suffit à me le remonter. » L'observant longuement, elle se met à rire légèrement face à sa constatation. « Etant donné que tu me vois plus souvent derrière le comptoir de la pâtisserie et peu à l'extérieur, tu es en droit de penser ainsi. Je travaille plus que je ne m'amuse. » Son boulot, c'est toute sa vie. C'est un rêve qu'elle vit au quotidien. Chaque jour, elle ne considère pas aller au travail, mais plutôt aller s'amuser. La pâtisserie est une véritable passion pour elle.

© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Florence Fleury-Arnaud
MUGUET

❖ MESSAGES : 4158
❖ AVATAR : Alison Brie



MessageJeu 18 Mai - 16:52

    Mettre les pieds dans le plat c'est finalement ce que je préfère faire, au moins, il y a de la matière à étudier, ou pour une simple discussion même si là, elle pourrait ne rien vouloir me dire ce que je comprendrais. Après tout, en dehors de son commerce, et bien, on ne se connait pas vraiment, on ne se fréquente pas, on ne croise jamais, sauf aujourd'hui, comme si cela était en quelques sortes un signe qui ne pouvait pas tromper. Je n'étais pas dans la meilleure situation de ma vie, mais elle non plus visiblement même si je pouvais clairement me tromper, peut être qu'elle était juste perdue dans ces pensées. Mais en général, ça ne trompe pas, quand on est dans ce genre de boutique et que l'on pense à quelques choses d'autres que de la lingerie, et bien c'est qu'il y a anguille sous roche. Peut être que c'était le boulot, mais peut être que c'était autres choses de plus grave. Impossible à dire, c'est pour cela que j'avais posée la question, non sans la faire sursauter, parce qu'elle ne pensait pas se faire aborder dans ce genre de situation mais surtout parce qu'elle ne savait que j'étais là. J'avais hésité un instant à l'aborder mais bon, cela donne un cadre différent de celui de sa boutique, n'est ce pas ? Elle mets quelques instants à me reconnaître mais c'est finalement le cas. Elle avait donc le moral dans les chaussettes et le shopping ne semblait pas avoir l'impact voulu sur cela, c'était bien dommage, mais le shopping seul, ce n'est pas ce qu'il y a de mieux. Enfin, je pense qu'il faut mieux le faire entre amies, c'est plus convivial et puis, au moins, elles peuvent vous donner un avis sur tout ce qui pourrait passer entre vos doigts. Je ne me proposais pas de faire su shopping avec elle mais après tout pourquoi pas. Elle avait forcé un peu son sourire mais même s'il était forcé, il me semblait être sincère. Il faut croire qu'il n'y a que son travail qui la motive vraiment.

    " C'est vrai que parfois le shopping est un bon remontant, mais ça ne suffit pas toujours. Enfin, je sais que moi ça me fait du bien, mais entre copines pour faire les commères ça marche mieux que seule. Mais c'est vrai que le boulot c'est quelques choses. Moi, j'adore le mien aussi, faire des articles, des reportages, c'est quelques choses, même si j'aime bien faire des pâtisseries aussi. "

    Parce que même si ce n'est pas mon métier, j'aimais bien prendre le temps de bien cuisiner, pour moi, juste pour moi puisqu'il n'y avait pas d'hommes dans ma vie en ce moment. Plus le temps passe, et plus je me dis que j'ai peut être raté le coche en papillonnant à droite à gauche durant des années. Et maintenant que j'ai la petite, c'est un sacré frein pour avoir quelqu'un de stable qui n'a pas peur d'endosser quelques responsabilités.

_________________


    « J'avais réussie à m'adapter à ma petite vie avec Eleonore, mais d'autres choses me sont encore tombées dessus. J'ai des besoins, comme tout le monde, alors j'ai couché avec un homme mais il a filmé nos ébats artistiques. Je dois donc faire face à un scandale à la sextape, et pour le moment ça tourne mal pour moi. Mais je n'ai pas dis mon dernier mot. On ne rabaisse pas FIFA de la sorte, croyez moi. Si vous pensez vous débarrassez de moi, vous allez avoir les boules, je peux vous le dire. Oui, oui, vous avez bien lu. »



Récompenses des Awards 2016:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝Contenu sponsorisé❞


Message

Revenir en haut Aller en bas
Alors comme ça vous avez aussi une vie en dehors du boulot ? - Shandra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Georges Saati, vous avez raison mais ...
» [Inutile] Qu'est ce que vous avez fait hier ?
» Si vous avez du temps à perdre :)
» Vous avez dit couleurs primaires ?
» Vous avez lu l'histoire de Jessie James? - Clyde's links

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blood of Heroes :: New york :: LE BRONX :: Shopping Center-
Sauter vers: