Revenir en haut Aller en bas


Partagez|
Glenn Fendon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
❝Invité❞
Invité


MessageDim 19 Fév - 15:34

 
Glenn Fendon
( 38 ans ● Américain ● Chômeur ● aucun gang ● Upper west Side à Manhattan ● regular citizen )


Mon caractère hein ? Que dire, je suis calme en général, mes différentes expériences m'ont appris à relativiser la vie, même si sur certains points je reste intraitable. Oh mais rassurez-vous, vous ne verrez pas que vous m'énervez à moins d'y aller fort. Je suis du genre faux calme, ayant compris qu'il était plus facile de régler tout conflit ainsi. Je suis quelqu'un de franc, si je vous trouve ridicule, vous le saurez de suite car je vais me foutre de vous, peu importe que je vous connaisse ou non, sans doute mon côté provincial, car j'ai remarqué qu'avoir ce genre de franchise dans le coin attirait quelques problèmes, mais ça ne m'empêche pas de le faire. Je suis également protecteur en un sens, si vous cherchez des noises à mes proches et plus particulièrement à mon fils, oubliez le côté calme, vous allez rapidement apprendre quelques prises que j'ai appris à l'armée. Sinon je suis sociable en général, enfin, disons que je ne parle pas beaucoup mais que je sais écouter et que visiblement dans cette ville il y a pas mal de gens qui ont envie de parler d'eux. Je vous rassure ça ne me dérange pas, les relations humaines sont intéressantes après tout. Je suis devenu assez peu matérialiste et je m'intéresse d'avantage aux humains qu'aux objets, ce qui manifestement n'est pas le cas de tout le monde par ici. Voilà, c'est tout ce que vous saurez sur moi pour le moment, il faut toujours entretenir un peu de mystère après tout.
Ma plus grande passion est le voyage, c'est ce qui a complété la plus grande partie de ma vie, je suis d'ailleurs de ceux à aimer sur quelques points d'avantage les animaux que les hommes et forcément je préfère la nature à la ville. J'aime beaucoup marcher, me balader, petit plaisir que je m'efforce de transmettre à mon fils qui semble préférer l'ordinateur, la télévision et son portable. Je ne supporte pas la violence sans raison valable, même si ironiquement je sais que le seul moyen de combattre ce feu est par le feu et m'y atèle si besoin est. Mon seul véritable plaisir, tout du moins le seul de ce monde moderne que je m'accorde est de fumer, que ce soit légal ou non, il n'est pas rare de me voir avec une sucette à cancer au bout du bec. Bien sûr si vous voulez la liste de mes passions elles sont nombreuses, la photographie, difficile d'en vivre dix ans sans l'aimer, les femmes, j'ai beau me tenir, une jolie femme passe devant moi et mon regard se perd, la mécanique, ça détend, les armes à feu, mais attention, ce n'est pas m'en servir qui me plaît, c'est l'arme elle-même, je préfère admirer un vieux colt qu'une de ces armes modernes construites en série. Et enfin la musique, j'en joue encore un peu, enfin quand je dis la musique, je parle de la vraie, oubliez ces conneries de rap, électro, R & B ou autres saloperies avec moi, si vous voulez vraiment que j'apprécie, arrangez-vous pour qu'il y ait un peu de guitare et vous aurez gagné d'emblée la partie. Ah et j'oubliais, la plus grande de mes passions, ce n'est pas vraiment le voyage en fait, c'est mon fils, je sais c'est cliché, mais je fais encore ce que je veux.



derrière l'écran
PSEUDO ● Berth AGE ● 29 FILLE OU MEC ● Mec  PRESENCE Régulière  DE QUEL PAYS TU VIENS ● France Tu nous connais d'où ? ● D'une certaine Samara si j'ai bien repéré son compte Wink  SCENARIO OU INVENTE ● Inventé   AVATAR ● Stephen Dorff CRÉDIT ● Berth



Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageDim 19 Fév - 15:35

 



this is who you are

( in this story you are the hero )

L'histoire de ma vie n'est ni un compte de fée, ni un roman, quoique si elle vous en inspire l'idée, je vous céderai les droits d'auteur à bon prix. Avant de commencer, laissez-moi juste vous dire que la vie, la mienne en particulier, puisque ça va être le sujet de mon histoire, est faite de plusieurs segments différents les uns des autres, enfin pour ma part c'est ce que j'en pense.

Commençons donc mon récit, ne vous offusquez pas si je ne dis pas le nôtre, car concrètement vous, vous n'avez rien à faire dans le bordel que constitue ma vie, donc excusez-moi l'expression, mais vous on s'en cogne le coquillard pour le moment. Donc mon histoire commence à Atlanta, aux Etats-Unis, dans l'état de Géorgie plus précisément, le 19 septembre 1979 à 17 heures, 24minutes et 36 secondes exactement. Si je me souviens autant de mon moment de naissance, c'est parce que ce qui aurait dû être un moment heureux, à savoir ma naissance, fut aussi le pire moment de la vie de mon père, car ma mère mourut en couche et l'homme dut faire le difficile choix de pratiquer une césarienne sur sa femme, car s'il ne l'avais pas fait, je ne serai pas là aujourd'hui pour vous raconter mon histoire. Ce ne fut pas non plus un jour heureux pour mon frère, qui du haut de ses quatre années d'existence sur cette terre ne réalisa pas de suite que la veille avait été la dernière fois qu'il voyant sa maman adorée et aimante. J'ai été tenu pour responsable de cette disparition pendant toute ma vie par Burt, c'est mon père, enfin c'était, mais je n'avais pas l'autorisation de l'appeler papa, jamais je ne l'ai eue. Oh mais ma vie ne fut pas complètement dénouée de tendresse je vous rassure, mon père était routier, donc moi et mon frère fûmes très rapidement confiés à mes grands-parents, qui eux nous apportèrent tout ce que le paternel ne pouvait nous donner. Il ne pouvait plus regarder mon frère car ce dernier avait le malheur de ressembler un peu trop à ma mère, et moi je pense que vous devinez facilement la raison de son rejet.

Mes grands-parents vivaient en Californie, tenant une petite ferme dans une bourgade provinciale typique, vous savez, ce genre de petite ville où les nouvelles vont vite et où tout le monde se connaissait. Mon grand-père se battit pour obtenir notre garde, ses relations avec son fils n'étant pas des meilleures depuis que ce dernier s'était fait connaître pour son trafic illégal et sa consommation de substances non recommandées, et pour lui ce n'était plus un membre de la famille, contrairement à sa défunte belle-fille qu'ils avaient aimé comme leur propre fille lui et ma grand-mère. Autant le dire, mon père ne se battit pas, lui, et mes grand-parents purent s'occuper de nous en tant que tuteurs légaux alors que je n'avais encore que deux ans. Si je l'appelle grand-père ici, c'est uniquement pour que vous compreniez de qui il s'agit, pour mon frère comme pour moi, le nom que nous lui donnions était simplement papa, et ce malgré tous ses efforts pour nous en empêcher, mais on ne nous la faisait pas, pas à des petits cons comme nous, son regard empli de fierté de se faire appeler ainsi et de tendresse trahissait trop le bonheur que nous lui faisions à l'appeler ainsi. Nous ne faisions en revanche pas de même avec notre grand-mère, qui bien que véritable mère pour nous, avait tout fait pour que nous sachions qui était notre mère autrefois, sa bienveillance ainsi que la manière dont elle nous aimait. Je sais, vous vous dîtes que pourtant moi je ne l'ai pas connue, mais j'appris pourtant que c'était elle qui avait supplié mon père de la laisser mourir pour me sauver. Et croyez-moi, savoir que votre mère a donné sa vie pour sauver la vôtre, ça vous donne tout de suite une admiration inconditionnelle ainsi qu'un certain sens de la culpabilité qu'elle n'aurait jamais souhaité.

Nous grandîmes rapidement mon frère et moi, comme tout le monde certes, mais je garde mes souvenirs les plus heureux de cette période de ma vie, alors je ne peux m'empêcher de me dire que ce fut trop rapide. Mon frère partit à New York, dans une fac de droits dès qu'il obtint son diplôme, moi en revanche, j'aspirais à d'autres horizons. Oh vous ne m'auriez pas reconnu à l'époque, bien que bon garçon, enfin d'après mes grand-parents seulement, je buvais et me droguais à outrance dans des soirées qui me donnèrent très rapidement mauvaise réputation en ville. Mon grand-père avait l'habitude de me dire que je lui ressemblais plus que je ne le pensais. Une fois mon diplôme en poche, je partis sur les routes en tant que chanteur et guitariste d'un groupe de rock assez rebelle. On tournait bien, ce furent deux années mémorables que je passai, mais l'un des membres fit une overdose, ce qui après deux ans passés avec lui nous calma rapidement, moi et les autres membres. Ce fut la fin de ma carrière musicale, j'allai rapidement m'engager dans l'armée, loin de ce monde de débauche qui avait coûté la vie à l'un de mes meilleurs amis. Ainsi pendant cinq ans je servis mon pays, au plus grand malheur de ma grand-mère, qui elle, avait deviné que j'étais perdu et que ce n'était pas sur le champ de bataille que j'allais me retrouver en harmonie avec moi-même. Je ne vous parlerai pas d'avantage de cette expérience, car non seulement elle me laissa des séquelles, mais aussi car je ne risquerai pas de vous donner des informations classées secret défense par mégarde. Une fois de retour chez mes grands-parents, j'appris que mon grand-père avait un cancer, ce qui n'ajouta pas beaucoup de joie de vivre chez moi. Je me reconvertis en mécanicien pendant un temps, jusqu'à ce que je ne la rencontre en fait. Celle qui marqua ma vie d'un tournant sans précédent et me permit de pleurer la disparition du seul véritable père que j'avais connu.

Elle était journaliste, venue sur place à cause des agissements d'un obscure tueur en série, je la rencontrai comme on rencontre beaucoup de monde dans ce que je considère ma ville natale, au seul restaurant fast-food du coin. Je tombai rapidement sous son charme et nous nous fréquentions le temps de son séjour. Mais comme tout dans la vie, les bonnes choses ont une fin, elle finit par repartir suite à l'arrestation du criminel complètement taré. La séparation fut rude, mais ce fut aussi l'occasion pour moi de me remettre en question et de me demander si je voulais vraiment rester dans cette ville toute ma vie. Non, je voulais voyager et je voulais découvrir par le voyage ce que ni les tournées, ni l'armée ne m'avaient permis de trouver. Je repris mes études et obtins un diplôme de photographie. Je commençai à voyager avant même de trouver du travail, mais pas aussi inconsciemment que vous ne le pensez, je vis enfin le monde par mes yeux, immortalisai les moments qui furent magique pour moi et envoya quelques clichés à plusieurs magasines New-yorkais grâce à l'aide de mon frère. L'un d'eux m'embaucha en tant que photographe officiel et je pratiquai ce métier pendant dix années formidables, découvrant toujours plus de mystère, de beauté et surtout de liberté en notre monde. Mais le magasine fit faillite et je dû me résoudre à rentrer voir mon frère pour un petit moment.

Désormais je déambule dans cette ville chère à beaucoup, sans but précis, ignorant ce que je peux encore vivre après une vie si chargée que la mienne. J'ai appris beaucoup de choses néanmoins, ma grand-mère est morte et la belle journaliste de mon passé m'a confié son fils de 12 ans, qui se trouve en fait être le miens. Je n'éprouve qu'une envie, m'enfuir, retourner photographier le monde, mais ne le peux pas, car j'ai désormais un enfant à charge qui souffre déjà de voir sa mère toujours absente. Et pas de bol, j'aime ce petit con, et il m'aime aussi, je dois donc trouver un métier me satisfaisant à New-York, bon j'ai le temps car de l'argent j'ai pu en mettre vraiment pas mal de côté, mais ce n'est pas l'exemple que je veux donner à mon fils. Et je pense que je ne pourrai pas compter sur mon frère pour qu'il ait un cousin avec qui grandir et s'amuser, car ce dernier est gay, jusque là aucun problème, l'adoption existe je sais, mais c'est le mec le plus immature que je connaisse, et j'aime autant vous dire que je ne suis moi-même pas un exemple de maturité. Bref, je suis dans un nouveau segment de ma vie que j'aurai rapidement fui si Nelson, c'est mon fils, n'était pas là pour me donner la force de continuer, ce petit m'apporte tellement que je lui dois de tout faire pour qu'il ait un futur radieux. C'est utopiste je sais, mais que puis-je franchement espérer d'autre pour lui ?...  



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sam Haynes
LILAS

❖ MESSAGES : 413
❖ AVATAR : Tom Hardy.



MessageDim 19 Fév - 15:39

Bienvenue parmi nous

_________________
il en faut peu pour être heureux
Vraiment très peu pour être heureux. Il faut se satisfaire du nécessaire. Un peu d'eau fraîche et de verdure que nous prodigue la nature, quelques rayons de miel et de soleil.  © by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Matthew Odair
MUGUET

❖ MESSAGES : 4830
❖ AVATAR : Jack Falahee


MessageDim 19 Fév - 15:44

BIIIEENNVVEENNUUUEEE M'sieur !

Bon courage pour ta fiche !

Je connais cet acteur que de nom et de visage mais excellent choix, c'est rare de le voir ♥♥.

_________________
texte texte
Down goes another one



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alvaro Garcia
CALLA

❖ MESSAGES : 523
❖ AVATAR : D.J Cotrona

"La gente te dicen que yo solo soy un bandido, que yo soy de la calle, que tu corres peligro "






MessageDim 19 Fév - 15:45

BIENVENUE CHEZ TOI
Avatar hyper original N'hésite pas si tu as des questions I love you

_________________
I'm still in chains
This ain't the right time for you to fall in love with me. In my dark time I'll be going back to the street, Promising everything I do not mean. In my dark time, baby this is all I could be And only my mother can love me for me by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝Barthelemy Halloran❞
ADMIN COEUR D'ARTICHAUT

❖ MESSAGES : 318
❖ AVATAR : Alisha Boe


MessageDim 19 Fév - 16:01

Bienvenue par ici !
Quel choix d'avatar !
J'ai hâte que tu finisses ta fiche.

_________________
..... ▵ ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Estrella Garcia
LILAS

❖ MESSAGES : 307
❖ AVATAR : Victoria Justice



" La famille ce n'est pas uniquement par le sang. Ce sont les personnes de ta vie qui te veulent dans la leur. Ceux qui feront tout pour te faire sourire, qui t'acceptent et qui t'aimeront toujours tel que tu es."


" The only way to get rid of temptation is to yield to it "




MessageDim 19 Fév - 16:06

Bienvenue I love you

_________________
.
I'm tired of being what you want me to be
Feeling so faithless, lost under the surface by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageDim 19 Fév - 16:51

Merci à tous pour l'accueil :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samara L. Matthews
OISEAU DE PARADIS

❖ MESSAGES : 1224
❖ AVATAR : Margot Robbie

www - Sam Haynes
www - Anarkia Kooks
www - Ethan Sanders
www - Lowen O'Connor



MessageDim 19 Fév - 17:01

PETIT CONNNNNNN tu me dis que la que c'est toi ! tu devra un lien ou irl je te boude a vie !

_________________
Blow a kiss, fire a gun. What will we do when we get old? Will we walk down the same road?

Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageDim 19 Fév - 17:05

J'avais laissé des indices quand même, stephen dorff en vava, Glenn en prénom, Berth en pseudo...lol

mais ok ok, boude pas t'auras un lien ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samara L. Matthews
OISEAU DE PARADIS

❖ MESSAGES : 1224
❖ AVATAR : Margot Robbie

www - Sam Haynes
www - Anarkia Kooks
www - Ethan Sanders
www - Lowen O'Connor



MessageDim 19 Fév - 17:06

je boude pas quoi que... tu sais réparé un moteur ?

_________________
Blow a kiss, fire a gun. What will we do when we get old? Will we walk down the same road?

Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageDim 19 Fév - 17:09

in rp ouep et irl ça peut s'apprendre, mais ce sera pas gratis dans les deux cas
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageDim 19 Fév - 17:18

Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samara L. Matthews
OISEAU DE PARADIS

❖ MESSAGES : 1224
❖ AVATAR : Margot Robbie

www - Sam Haynes
www - Anarkia Kooks
www - Ethan Sanders
www - Lowen O'Connor



MessageDim 19 Fév - 17:37

toujours a négocier les hommes pfff

_________________
Blow a kiss, fire a gun. What will we do when we get old? Will we walk down the same road?

Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageDim 19 Fév - 17:46

Merci miss aux yeux de biche =)

Qu'est-ce que tu veux? Faut bien vivre ^^
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageDim 19 Fév - 17:57

Salut mon pote !!! Ah qu'est ce que je suis content que tu sois là si tu savais !! Bienvenue mec !

Bon je te préviens :

JE VEUX UN LIEN !!!! ET C'EST PAS NEGOCIABLE!!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mayor Bloomberg
JONQUILLE

❖ MESSAGES : 2392


MessageDim 19 Fév - 18:00





Bienvenue à New York

Tu es désormais des nôtres!



Tu es désormais validé(e) et tu peux poster et voguer à ta guise sur le forum. Voici une liste de tous les topics qui peuvent t'être utiles pour que tu commences à jouer. Avant toute chose, tu dois recenser ton avatar par là

Pour essayer de trouver les liens qu'il te manque et rp au plus vite, tu as des coins appropriés où il te faudra créer tes propres topics où répertorier tes liens.

Tu meurs d'envie de rp mais tu n'as toujours pas trouvé quelqu'un pour un topic, n'hésite pas à passer par pour demander si quelqu'un est disponible et motivé ou par ici, si tu souhaites proposer une situation de jeu ou en choisir une parmi celles déjà proposées par les membres.

Mais comme tu viens d'arriver, il te faut avant tout un logement et faire répertorier ton métier afin de ne pas te faire chiper ta place si celles-ci sont limitées.

Pour le reste, il y a le flood, les jeux et toutes ces zones de détente pour partager avec les autres et vous sentir comme chez vous!


N'OUBLIE PAS QUE TU AS 10 JOURS, A PARTIR DE TA VALIDATION, POUR LANCER TON PREMIER RP


Bienvenue parmi nous, encore une fois



Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageDim 19 Fév - 18:14

Merci beaucoup =)

Une minute, Liam ça me dit quelque chose...

hey yop mon pote comment va? ^^
Bien sûr pas de soucis pour un lien Wink
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageDim 19 Fév - 18:17

Yeaaaaaaaaaaaaaaaah !!!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Florence Fleury-Arnaud
MUGUET

❖ MESSAGES : 4158
❖ AVATAR : Alison Brie



MessageDim 19 Fév - 21:18

Bienvenue :)

_________________


    « J'avais réussie à m'adapter à ma petite vie avec Eleonore, mais d'autres choses me sont encore tombées dessus. J'ai des besoins, comme tout le monde, alors j'ai couché avec un homme mais il a filmé nos ébats artistiques. Je dois donc faire face à un scandale à la sextape, et pour le moment ça tourne mal pour moi. Mais je n'ai pas dis mon dernier mot. On ne rabaisse pas FIFA de la sorte, croyez moi. Si vous pensez vous débarrassez de moi, vous allez avoir les boules, je peux vous le dire. Oui, oui, vous avez bien lu. »



Récompenses des Awards 2016:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageLun 20 Fév - 21:46

Bienvenue Wink
Revenir en haut Aller en bas
❝Contenu sponsorisé❞


Message

Revenir en haut Aller en bas
Glenn Fendon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Vous cherchez un homme ? [Glenn]
» Cinéma : The Glenn Miller story.
» 07. Hi, I'm Glenn ! Nice to meet you !
» 01. I get bored, so ... Hello ! [ft Glenn McAllistaire]
» Les attentats capillaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blood of Heroes :: Become a New Yorker :: THIS IS WHO I AM :: Game over, try again.-
Sauter vers: