Revenir en haut Aller en bas


Partagez|
In my mind : Bruce Sal'
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
❝Invité❞
Invité


MessageMar 7 Fév - 10:42





Bruce Salander
feat Jake Gyllenhaal

Nom Salander. Prénom(s) Bruce Age Trente-huit ansNationalité et Origines Américain, élevé en plein air. Métier Inspecteur à la brigade criminelle de NY Tu vis dans quel quartier? Dans le Queens Groupe I am the law Membre de gang ou pas (si oui, précisez lequel.) Nan  Avatar Jake Gyllenhaal Crédits Schizophrenic


Les hivers à -20, la neige jusqu'au cou, un père plus souvent au turbin qu'à nettoyer les couches de ses marmots, trois frangins débranchés tournant à la bière et aux programmes Télé', une daronne sous antidépresseur ; c'est son putain de cliché, le décor de son enfance dans le fin fond du fond du trou. Forcément, ça peut expliquer ses stigmates. Son caractère de plombier Polonais. Tu vois pas le rapport ; et bah, lui le voit. Va pas dans son sens, soit un foutu casse-burnes, nage contre le courant, et Bruce t'auras peut-être à la bonne. Et si t'en as rien à foutre que ce salopard de flic t'es à la bonne, c'est qu't'as bien raison. Il aime ça, les gens réglos, qui savent porter leurs corones. Lui-même, il en s'en carre pas mal de tous ce qui gravitent autour de lui, des langues sournoises, des culs serrés. Il suit le cours de sa vie en parfait autodidacte. Dans son taf', ça lui pose pas mal d'embrouilles : ses chefs s'arrachent les cheveux à lui trouver un binôme, et mouillent toujours leur froc à l'idée de savoir Salander sur le terrain, et qu'une bavure puisse se produire. Il n'est pas domptable, mais pas con, non plus. Il le sait, son job nécessite parfois de fermer sa gueule, et de filer droit. Aucun problème. Ca n'est pas une grande bouche non plus, et s'avère même du genre taiseux, peu loquace. Il aime pas les longs discours, et préfère l'instinctif au réfléchi. Cogner le point sur la table, ou cogner la table sur les gens, dans son cas. Quant il l'ouvre, c'est pour ronchonner, déverser tout le bien qu'il pense du système, ou bien pour se foutre de la gueule du monde. C'est un bon pote quand même, quand il a bu. Un amant pas trop dégueulasse, quand il a bu. Et un mari pitoyable, probablement.
Ancien pilier de comptoir, il a depuis quelques années épanché son amour du goulot, essentiellement pour pouvoir garder son métier. Mais, il reste faible devant le cul d'une bouteille de tequila. Il fume pas, si ce n'est le cigare. Ca l'aide à resté calme. Ce qui ne veut pas dire que ça marche. Il kiffe tirer sur un barreau, en écoutant de la musique Cubaine. Ca lui rappelle ces années chaudes où il travaillait encore à Miami. Il a été marié, 24 heures. Un coup de tête, un coup de rein, un voyage à Vegas, une bouteille d'alcool blanc. Il collectionne les aventures. Surtout les prostitués. Au moins, pas besoin de toute cette phase papillon à l'eau de rose nauséeux, qui précède la baise. Les femmes, il les respecte, mais refuse de se livrer à elles. Pour leur bien. Il boxe, depuis ses maigres années, époque où il se caillait encore les meules dans son Minnesota natal. C'est un mastodonte, musclé, mais pas franchement dessiné. Il crache sur ceux qui s'auto-flagellent dans les salles de gym. Il ne sort pas beaucoup, hormis pour fréquenter les rades du Queens, pour échapper un peu à la solitude. Même si la compagnie de Zoé, son Bull Terrier, lui suffit pas mal. Bruce est depuis peu collé à une affaire qui lui pompe la majorité de son temps. Pour l'occas', Son chef lui a assigné une coéquipière chelou, une geek, une hackeuse de génie, qui se fait surnommer la hyène. Une petite emmerdeuse qui lui plaît bien, et qui lui donnera presque envie de sortir de sa grotte. Presque.  
I took this way
Tout ça en dix lignes

Pour les membres de gangs: Comment et pourquoi êtes-vous devenu membre et quel est votre domaine d'activité
Pour les flics, pompiers, secouristes, médecins ...: Qu'est-ce qui vous a donné envie d'emprunter cette voie? Vocation? Pur hasard? (Le groupe Simple Men doit également remplir cette partie)

Pourquoi l'océan, pourquoi la vie, pourquoi les Jap's bouffent avec des baguettes. Trop d'existentialisme. Y a des choses qui nous tombent sur le coin du bec, tu cherches pas à savoir le pourquoi du comment du pourquoi, mais tu sais que rien ne sera plus pareil. Pour Bruce, c'est pareil, c'est pas pareil. Ok ? Bon, c'était quoi déjà la question ... Ah, oui, pourquoi flic et pas vendeur de robinets. Bah t'as qu'a voir sa tronche, tu le vois sérieusement vendre des robinets ? Non. Du coup, il a choisi flic. 'Pis, 'faut dire qu'il est pas très franchement capable de faire autre chose. Il a ça dans le sang, depuis qu'il tente de fuir ses racines, la déchéance de sa lignée. Servir à quelque chose, c'était comme prendre une fuckin' revanche, le pied de nez à son contexte familiale. Après moult échecs, durant ses études et ses concours, faute d'exemplarité comportementale, il avait réussit à devenir agent de l'ordre, et à grimpé les échelons au fil des années. C'est un instinctif, un intuitif, même. Comme son clebs, il a du  flair. Ce qui fait de lui un inspecteur pas trop dégueu'. Lui enlever ce taf', serait comme lui couper son plus fidèle acolyte ; à quoi bon vivre, si on ne peut plus bander.    


PSEUDO Jérémy AGE 27 ans FILLE OU MEC Men  PRESENCE Régulière !   DE QUEL PAYS TU VIENS La France Tu nous connais d'où ? J'suis tombé sur vous par hasard, comme la pluie une matinée fraîche d'été. SCENARIO OU INVENTE Inventé VOULEZ VOUS RECEVOIR DES MPs D’INACTIVITÉ ? Nan.





by SerialWords.




Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageMar 7 Fév - 10:49


 



 
Tell us everything about you
Tout ça en 30 lignes

 

  14 décembre 1978. Hiver polaire, dans le Minnesota. Robert Salander, les mains dans le cambouis, tente en vain de remettre en route une Chevrolet sans âge. Denise, sa femme, pendant ce temps, respire, inspire, respire, à s'en briser les poumons, prie Saint Joseph, et croit mourir en donnant vie à son premier marmot. Ce foutu gosse daigne enfin pointer le bout de son pif, après quatre, cinq heures de travail. Un emmerdeur de première, elle l'appellera Bruce. Nom de clébard. Une sorte de vengeance.

4 juillet 1990. Eté polaire, toujours dans le même trou. Robert Salander fourre son oiseau entre les cuisses de sa compta'. Denise, la mère pondeuse, re-chiale toutes les larmes de son coeur, pousse, à s'en briser l'anus, prie Saint Benoit, le dernier rejeton de la famille arrive. Un autre mec, le quatrième. Bruce a douze piges, n'en branle pas une à l'école, et préfère revendre des brêles volées à ses petits camarades de classe. Entre séjours au poste de police, et gueule fracassée, il réalise. C'est soit la porte, soit le bureau. Il choisit les brêles.

18 septembre 1994. Robert Salander est mort. Emporté par la vinasse, le padre avait jugé bon de défier les lois de la gravité avec sa tire. Quatre-cent trente-deux tonneaux plus tard, il tirait sa révérence, laissant derrière lui une femme sans le sou, et quatre garçons sans avenir. Bruce le digère, et réalise. C'était devenu lui, le chef de meute. Il laisse tomber le troc, les crottes en tout genre, et reprend les bouquins. Il sait lire, c'est déjà un début.

1 janvier 1998. Repas de famille. On fait le bilan, calmement. Bruce bichonne la dinde. Il regarde ses frères, peiné, et espère presque sournoisement les voir s'étouffer avec un bout de cuisse, pour éviter la catastrophe. Lui, il s'en sortait pas trop mal. Il le savait. Scolarité pas trop mauvaise. Suffisante pour tenter les concours de police dès sa vingtième année. Ca n'était pas spécialement une vocation. Un jour, il avait vu un épisode de Magnum, et il avait été séduit par sa moustache et son gros pistolet. Et peut-être aussi qu'il avait envie de se sortir de ce guêpier. Les tempêtes de neige, la goutte au nez, sa vie de misère. Basta ! Comme dirait son pote Pedro.

4 mai 2005. Bordel, quelle chaleur. Il veut revoir sa neige, le mercure glacé, et les après-ski en été ! Après une courte ébauche de carrière dans le nord, à gratter du papier, contrôlé des p'tits camés, et à récuré les chiottes, Bruce avait saisit sa chance. Une mutation en Floride, pour tenter le concours d'inspecteur. Il avait échoué une première fois. Trop sanguin, qu'il disait. Et ma main dans ta gueule, enfoiré de communiste ! Un brin calmé, et bourré au xanax, il était parvenu à décroché le graal au deuxième tour. O joie, au soleil, à la tequila dans le nombril, et aux affaires glauques. Cheers. Verre par dessus l'épaule, pistolet en l'air. Bienvenu dans le nouveau western.

25 septembre 2010. Les frères Tanos l'avait à la bonne. Trois mois qu'il jouait la taupe, trois mois qu'il vivait au rythme du gang de latino, trois mois qu'il s'injectait dans le sang tout et n'importe quoi, trois mois qu'il rêvait de tous les buter et d'en finir. Ce jour était le bon. Réunis dans un hangar à bateaux de Miami Beach, il assistait au transfert. Les Hispaniques d'un côté, les Ruskofs de l'autre. Il y avait assez de blés et de coc' pour faire la fête pendant trois vies. Bruce avait la mine du mec relax, bien dans son deal. Impossible de supposer l'existence d'un micro, sous sa chemise hawaiienne kitch à mort. Début des hostilités. Police, les mains en l'air. Sous la tôle, ça gueule, en trois langues différentes, les balles fusent. On croirait un feu d'artifice, le sang en plus. Bruce s'écroule, deux plombs dans la bidoche. Il pouvait fermer les yeux. Il voyait déjà sa médaille, son capitaine lui lécher le cul, et la belle prime qui va avec.

4 octobre 2014. Je suis trop vieux pour ses conneries. Trente-six balais. Raccroché les chemises à fleurs, les lunettes d'aviateurs, le cigare cubain et les affaires de camés. Bruce avait intégré, après conseils de ses supérieurs qui jugeaient opportun pour lui et sa santé mentale de passer à autre chose, la brigade criminelle, direction New-York. Ses méthodes sont les mêmes. Mais en légère inadéquation avec celle de ses collègues. Il cogne sur les gens, avant de cogner à leur porte. C'est un extrême, un sanguin, un intègre.  


 



 
by SerialWords.




Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageMar 7 Fév - 10:55

HAHA bravo La Savate ! Tu postes trop vite toi !

J'avoue que tu as une superbe plume, moi je dévore ta fiche qui est super agréable à lire ! Je viendrai te voir probablement pour un lien avec mes deux zigotos ! ♥
Bienvenue au fait !
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageMar 7 Fév - 10:58

J'ai le poste dans le sang que veux-tu

J'avoues, j'aime pas trop lire les fiches d'habitude mais celle là j'en ai fais mon affaire haha. J'aime J'adore -sort-
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageMar 7 Fév - 11:01

Le poste la savate ?
Tu étais trop pressé que réfléchir, ça fait pas parti de tes priorités forcément

* ferme la porte derrière La Savate*


Allez arrêtons de flooder ici. Désolé, on est trop entousiasthme !
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageMar 7 Fév - 11:05

Ouais ce qu'on écris ça s'appelle un poste voilà -sort-

Tu insinues que je suis bête ? HONTEUX

-Fermes la porte aussi-

C'est ta faute <3
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageMar 7 Fév - 11:07

Oui, j'insinue que tu es bête parce que tu me prends pour un con

Eh oh, tu peux pas fermer la porte depuis l'extérieur.

ta faute oh
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageMar 7 Fév - 11:30

Bienvenue parmi nous =)
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageMar 7 Fév - 14:41

Bienvenue à toi ! Ta fiche a déjà bien avancée, bon courage pour la fin !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Matthew Odair
MUGUET

❖ MESSAGES : 4830
❖ AVATAR : Jack Falahee


MessageMar 7 Fév - 15:57

Biennvveennuuuuuueeee !!!

Bon courage pour la fin de ta fiche !!

_________________
texte texte
Down goes another one



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sam Haynes
LILAS

❖ MESSAGES : 413
❖ AVATAR : Tom Hardy.



MessageMar 7 Fév - 17:31

Bienvenue à toi

_________________
il en faut peu pour être heureux
Vraiment très peu pour être heureux. Il faut se satisfaire du nécessaire. Un peu d'eau fraîche et de verdure que nous prodigue la nature, quelques rayons de miel et de soleil.  © by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageMar 7 Fév - 19:00

Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageMar 7 Fév - 20:34

REBIENVENUUUUUUE *-* Ce choix de vava de fouuuu
Je me souviens plus quand tu étais là ahahahah
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gabriele Gambino
ADMIN MI JALOUX MI POU

❖ MESSAGES : 570
❖ AVATAR : Mariano Di Vaio



MessageMar 7 Fév - 21:44

Re-bienvenue ! Je me souviens de ton pseudo. L'avatar, c'était pas Tom Hardy ?
en tout cas, pressée que tu nous rejoignes.
En cas de questions, tu sais où me trouver..

_________________
La malavita
Mio caro amico, disse, qui sono nato, in questa strada ora lascio il mio cuore. Ma come fai a non capire, è una fortuna per voi che restate. Passano gli anni ma otto son lunghi, però quel ragazzo ne ha fatta di strada, ma non si scorda la sua casa.
   
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageMar 7 Fév - 23:25

Rebienvenue parmi nous ! Le pseudo m'est familier, donc bon retour !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Florence Fleury-Arnaud
MUGUET

❖ MESSAGES : 4158
❖ AVATAR : Alison Brie



MessageJeu 9 Fév - 13:51

Re-Bienvenue par ici :)

_________________


    « J'avais réussie à m'adapter à ma petite vie avec Eleonore, mais d'autres choses me sont encore tombées dessus. J'ai des besoins, comme tout le monde, alors j'ai couché avec un homme mais il a filmé nos ébats artistiques. Je dois donc faire face à un scandale à la sextape, et pour le moment ça tourne mal pour moi. Mais je n'ai pas dis mon dernier mot. On ne rabaisse pas FIFA de la sorte, croyez moi. Si vous pensez vous débarrassez de moi, vous allez avoir les boules, je peux vous le dire. Oui, oui, vous avez bien lu. »



Récompenses des Awards 2016:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageDim 12 Fév - 12:39

Coucou doudou Plus que deux jours pour finir ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
❝Contenu sponsorisé❞


Message

Revenir en haut Aller en bas
In my mind : Bruce Sal'
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» 01. Losing your mind
» 1.04 Where is my mind ?
» Bruce Harper
» [UPTOBOX] La Légende de Bruce Lee [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blood of Heroes :: Become a New Yorker :: THIS IS WHO I AM :: Game over, try again.-
Sauter vers: