Revenir en haut Aller en bas


Partagez|
Je n’suis pas le premier prix d’une tombola ! ♦ Sol
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
❝Invité❞
Invité


MessageJeu 26 Jan - 23:27





Sol Gaïa Molejo
feat shay mitchell

Nom Molejo, le nom que lui a légué son père et qu'elle porte avec fierté. Prénom(s) Sol, un prénom qu'elle aime. Le soleil. Il réchauffe mais peut aussi brûler. Son deuxième prénom est Gaïa et elle l'aime autant que le premier. Age 29 ans Nationalité et Origines Ses parents s'étant naturalisés avant sa naissance, elle est née Américaine. Elle a des origines Colombiennes de part ses deux parents. Métier Elle est secouriste, c'est un métier qui semblait évident pour la jeune femme. Quand elle ne travaille pas, elle commet quelques vols par ci par là. Rien de bien méchant... Elle s'en convainc en tout cas. Tu vis dans quel quartier? Le Queens. Elle y est née et elle y mourra.  Groupe bloody heroesMembre de gang ou pas Non. Même si son frère fait parti du MS13, elle refuse d'intégrer le gang...Avatar Shay Mitchell Crédits tumblr de dr-dre-anatomy


Sol, c'est le stéréotype de la latino grande gueule. Elle ne peut pas s'empêcher de dire ce qu'elle pense et elle n'est pas du genre à regretter ce qu'elle dit ou ce qu'elle fait. Elle assume ses choix, même si elle sait qu'ils ne sont pas tous bons. C'est souvent trop tard pour y revenir alors autant assumer pleinement. Quand on voit Sol, on est toujours surpris par sa façon de parler. Vulgaire et graveleuse,on se demande si elle n'a pas un penis parfois. Enfin ça, c'est surtout dans son quartier. En publique, elle se tient à carreau. Elle a toujours l'impression d'être surveillé et que ses moindre faits et gestes sont susceptibles d'être repris et déformés. Sol se comporte comme une véritable grande soeur avec les gamins de son quartier et il n'est pas rare de la voir les engueuler après qu'ils aient fait des conneries. Loin d'être têtue, Sol est quelqu'un qui peut pardonner facilement. La susceptibilité, elle le laisse aux personnes faibles et lâches qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Elle ne veut pas tomber dans la facilité de "tu m'as fait du mal, je te parle plus" ou "tu m'as blessé, je me vengerai". Elle est trop intelligente pour ces trucs là. La secouriste est surtout une personne particulièrement chaleureuse et attachante. Toujours souriante, elle garde espoir en toute circonstance -du moins, en apparence. Sol est particulièrement protectrice avec ses "mômes". Elle leur fait souvent la morale pour qu'ils ne finissent pas mal. Enfin, une morale qui lui est bien propre.  
Sol parle en Espagnol à ses frères et soeurs, elle refuse de leur parler en anglais pour ne pas qu'ils oublient leurs racines. ♦ C'est une jeune femme sportive qui prend des cours de boxe dans l'ancien club de son père ♦ Quand elle est stressée elle ne peut pas s'empêcher de se gratter ... le ventre ♦ Elle est très polie quand elle est en dehors de son quartier. Son comportement change complètement quand elle rentre dans le Queens et quand elle en sort ♦ La jeune femme est passionnée d'art et elle garderait bien volontiers les objets qu'elle subtilise ♦ Elle vit uniquement pour faire vivre ses frères et soeurs, elle respire pour eux et travaille pour eux ♦ Quand les gens l'ennuient, elle leur répond toujours en espagnol parce qu'elle sait que ça les fait chi*r. ♦ Elle a arrêté de fumer il y a un mois et elle a du mal à ne pas céder à la tentation ♦ Sol rêve de voir ses gamins aller à l'université et réussir leur vie ailleurs que dans le Queens ♦ Pourtant, elle ne voit pas sa propre vie en dehors de ses/ces rues. ♦ Sol n'a jamais de fonder une famille. Elle trouve ça déjà compliquer de s'occuper de ses frères et soeurs.

PSEUDO EileraAGE 22 ans (ptin, j'allais écrire 19 ans ... j'ai un soucis moi) FILLE OU MEC Une fille, bien qu'on m'ait prise pour un mec jusqu'à mes 12 ans...   PRESENCE 5j/7j DE QUEL PAYS TU VIENS France Tu nous connais d'où ? Sur PRD, un gros coup de foudre pour la réponse de Datura ! SCENARIO OU INVENTE Inventé





by SerialWords.




Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageJeu 26 Jan - 23:28


 



 
Tell us everything about you
Tout ça en 30 lignes

 

  « Sol, pourquoi tu ne pleures pas ? » Il était déjà un enfant curieux. Ses yeux se posèrent sur son jeune frère âgé alors de cinq ans. Elle voyait ses yeux remplient de larmes et le bout de son nez rougit par le chagrin. Le serrant un peu plus fort contre elle, elle ne sue quoi lui répondre. Sol chercha le regard complice de Juan mais elle le trouva endormi avec Martin allongé dans ses bras. Elle ne pouvait pas pleurer. Elle ne pouvait pas dormir. On lui demandait toujours d’être forte pour ses cadets, elle se devait de montrer l’exemple à chaque instant de sa vie. En entendant ces paroles, elle sentait dans la voix de Jules qu’il était surpris et déçu. Après de longues secondes qui parurent être une éternité, elle répondit enfin calmement en espagnol. « Dors mon ange » Elle lui embrassa le front avant de lui fermer les yeux. Le petit garçon ne mit pas beaucoup de temps à s’endormir. Pendant l’heure qui suivit, Sol se remémora tous les moments importants de sa vie. Elle avait grandi dans le Queens, un quartier soit disant chaud de New York qui accueillait surtout des gens défavorisés et plus particulièrement les « minorités ». Ses voisins étaient pour la plupart des latinos américains ou des afro-américains. La jeune fille était pétillante et toujours souriante, même quant à l’école, elle devait faire face à des injustices raciales. Elle s’endormait avec les histoires de son père qui étaient souvent interrompues par des bruits de fusil ou d’alarme d’ambulance. Tous les soirs, elle allait dans un entrepôt que son père avait réaménagé en salle de sport. Elle s’entraînait avec d’autres gamins du quartier que son père autorisait à venir gratuitement. C’était son modèle. Un modèle de force, de courage et de bienveillance. « Madame Molejo ? » Trop occupée à se remémorer de bons souvenirs, elle n’avait pas vu le médecin entrer dans la salle d’attente. Elle leva brusquement la tête vers lui. Elle hocha la tête quand il lui demanda de le suivre. Avec délicatesse, elle allongea son frère sur le banc et parti avec le médecin dans un couloir où il y avait peu de passage. Observant les mains du médecin qui se crispaient, elle comprit immédiatement qu’il allait lui annoncer une mauvaise nouvelle. Il allait prendre la parole, mais elle le coupa aussitôt. « Vous devez être nouveau je suppose. Ne vous en faite pas, j’ai compris… Il a succombé à sa blessure, c’est ça ?! » Le médecin rougissait un peu honteux de ne pas avoir pu lui annoncer cette tragique nouvelle lui-même. « Laissez tomber. Est-ce que je peux le voir ? » Il paraissait aussi surpris de voir le manque d’émotion dans la voix de la jeune fille. Il ne chercha pas à comprendre pourquoi elle semblait aussi peu touchée et l’emmena voir le corps de son héros.

Sur le chemin, elle entendit des hurlements. De la douleur plus que de la peine semblait venir de ses cris. Sol couru en direction de cette alarme. Elle savait qui criait à l’agonie. Elle trouva, accroupie par terre, hurlant à plein poumon, sa mère au pied d’un brancard sur lequel se trouvait son père. Un petit sourire se dessina sur les lèvres de l'adolescente. Décidément, sa mère était toujours dans la démesure. Sol effaça rapidement ce sinistre sourire et elle enlaça sa mère tellement fort qu'elle faillit lui briser les os. Elles restèrent longtemps ainsi, Sol murmurant des prières et sa mère sanglotant...

*****


Ca faisait douze années désormais que le père de Sol était mort. Cette tragédie avait complètement chamboulé la vie de cette grande famille. La mère des cinq enfants n’était jamais vraiment présente pour ses enfants. Elle savait que Sol s’occupait de tout dans la maison, aussi bien des tâches ménagères que des enfants. Elle se permettait donc de s’éclipser quelques jours parfois sans rien dire à ses gamins. Sol n’était qu’une lycéenne qui voulait obtenir son diplôme de fin d’études pour pouvoir travailler et s’en aller de chez elle. Elle ne rêvait pas de longues études dans une université prestigieuse. Elle savait très bien qu’elle n’aurait jamais assez d’argent pour avoir une place au sein d’une université new-yorkaise. Sol devait donc jongler avec l’éducation de ses cadets et ses cours au lycée. Ratant très souvent les cours, elle finit par avoir son diplôme avec tout juste la moyenne. Les années passèrent et la vie des Molejo paraissait bien huilée. Sol tenait la maison d’une main de maître tout en passant ses examens pour devenir secouriste. Juan semblait toujours être hanté par la mort de leur père. Ils savaient tous très bien qu’il avait reçu une balle perdue. Encore un règlement de comptes entre le 18th Street et le MS13 qui avait mal tourné. Juan avait commencé à fréquenter des personnages pas vraiment fréquentables et qui l’aidèrent à surmonter ses démons. Il entra très jeune dans le MS13 ce que Sol a certes mal pris, mais elle l’a accepté, lui donnant uniquement comme consigne de ne jamais apporter de problèmes à la maison.

Les années s’écoulèrent et la vie de la jeune femme ne changea pas vraiment. Secouriste depuis plus de 8 ans désormais, elle vivait d’un métier qui lui plaisait. Les trois derniers étaient devenus des adolescents un peu moins dociles qu’avant, mais Sol gérait toujours bien les choses. Heureusement pour elle, Jules le deuxième garçon de la famille, l’aidait beaucoup et s’occupait beaucoup des deux derniers qu’il emmenait tous les jours à l’école. Ca permettait à Sol de pouvoir s’éclipser de temps en temps pour ramener un peu plus d’argent à la maison. Son salaire de secouriste ne suffisait pas à nourrir une aussi grande famille. Et le pauvre chèque que leur envoyait leur mère, qui avait pris les voiles après avoir gagné au loto, qui était d’une valeur d’environ cent dollars ne suffisait pas non plus à payer l’électricité. Sol avait alors commencé à voler quelques bijoux qu’elle « trouvait » par-ci par-là. Puis en voyant qu’elle était plutôt douée dans l’art de la subtilisation, elle commença à voir plus gros et plus grand. Grâce à cette activité pas très légale, elle peut rendre la vie de ses cadets un peu plus facile. Elle ne veut pas qu’ils travaillent tout de suite et elle refuse de leur demander de faire des petits boulots pour l’aider. Seul Juan ramène de l’argent de temps en temps. Sol ne lui demande jamais d’où il vient, car ils s’étaient fait la promesse de ne jamais parler de tout ça.

*****

Un nouveau feu rouge de grillé, Sol devait faire attention. Si les policiers l’avaient vu, elle serait dans le pétrin. Elle roulait à toute vitesse dans sa voiture à moitié en ruine. L’appel de son frère l’avait mise dans tous ses états, la colère, la peur et surtout le stresse. Qu’avait-il pu bien faire encore ? Dans quel merdier s’était-il mis ? Heureusement qu’il était tard, ou plutôt très tôt, car les rues de New-York n’étaient pas aussi bondées qu’à leur habitude. Elle évita les voitures du mieux qu’elle pouvait et lorsqu’elle entra chez elle dans le Queens, elle roula sans vraiment regarder la route, connaissant les rues sur le bout des doigts. Se sachant seule, elle profita pour insulter tout le monde sur le chemin, en particulier son frère Juan qui lui foutait une fois de plus la boule au ventre. Lorsqu’elle arriva chez elle, elle ne prit même pas le temps de retirer les clefs qu’elle laissa dans la voiture et se dépêcha de rentrer dans sa maison. Juan l’accueillit avec un petit sourire au coin des lèvres et un air victorieux. Mais la seule chose que Sol voyait, c’était son tee-shirt maculé de sang. Elle commença à le frapper jusqu’à ce qu’il lui prenne les bras et lui demande d’aller dans le salon. Quand Sol examina l’état de l’ami de son frère, elle soupira. Le garçon allongé sur son canapé hurlait de douleur, elle lui donna une tape sur la tête et elle lui dit « Arrête de crier comme une fillette. C’est qu’une petite plaie. On ne va pas t’amputer. » Juan se mit à rire mais s’arrêta immédiatement quand Sol lui lança un regard assassin. « Tu m’as dit que c’était une urgence, abruti. J’ai failli avoir un accident. Et je suis quasiment sûre d’avoir été flashé à un moment. La prochaine fois que l’un de tes copains a une écharde dans le doigt, oublie mon numéro. » Elle dit tout ça très rapidement avant de chercher une trousse de secours sous le lavabo de la cuisine. Sol nettoya la blessure et se rendit compte que c’était encore moi grave que ce qu’elle pensait. C’était une plaie qui semblait avoir était faite par un couteau. La secouriste lança un regard inquisiteur à son frère qui leva les bras en l’air, l’air de dire qu’il ne savait pas ce qu’il s’était passé avant de lui lancer un clin d’œil. La jeune femme commença à recoudre la plaie quand son frère lui murmura à l’oreille « On a eut celui qui a tué papa. » Un sourire au coin des lèvres, Sol se sentie enfin soulagé d’un poids.  


 



 
by SerialWords.




Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageJeu 26 Jan - 23:33

OMAGAD MA JUMELLE QUE JE VIENS JUSTE DE RETROUVER
Bienvenue chez toi ma biche, je suis contente que tu sois là et franchement, on va faire des trucs de fou
Je suis contente qu'on se soit trouvées
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageVen 27 Jan - 9:08

Bienvenuuuuuuue parmi nous **
Beau choix de vava ! courage pour ta fiche **
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageVen 27 Jan - 16:16

Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sloan K. Redfield
OISEAU DE PARADIS

❖ MESSAGES : 1234
❖ AVATAR : James McAvoy

“ We start off with high hopes, then we bottle it. We realise that we’re all going to die, without really finding out the big answers. We develop all those long-winded ideas which just interpret the reality of our lives in different ways, without really extending our body of worthwhile knowledge, about the big things, the real things. Basically, we live a short disappointing life; and then we die. We fill up our lives with shite, things like careers and relationships to delude ourselves that it isn’t all totally pointless. ”
― Irvine Welsh, Trainspotting

MessageVen 27 Jan - 20:12

Bienvenue parmi nous ! o/

_________________


I'm a puppet on a string. Tracy Island, time-traveling. Diamond could've shaped heartaches. Come to find you four in some velvet morning. Years too late. She's a silver lining lone ranger riding. Through an open space. In my mind when she's not right there beside me. I go crazy 'cause here isn't where I wanna be. And satisfaction feels like a distant memory. And I can't help myself. All I wanna hear her say is "Are you mine?" + R U MINE ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Luciano Gambino
ADMIN COUP DE BOULEUR

❖ MESSAGES : 1779
❖ AVATAR : Taylor Kitsch



La cruauté est essentielle si l’on veut conserver le pouvoir. Sans elle, on apparaît faible et les adversaires en profitent. Comme les chiens : celui qui aboie le plus fort devient le chef de meute. [Saviano]

MessageVen 27 Jan - 22:30

Bienvenue à toi !
En cas de pépin, on est là.
Curieuse de lire la suite de ta fiche

_________________
 
............
“Vos parents vous ont souvent dit de ne pas jouer avec moi. Je suis la contradiction. Je suis le feu de sang-froid. Toujours avec le sourire, toujours avec les brûlures, tous les jours à quelques centimètres de la rupture. Petit sauvage est né dans la jungle de béton. Il y a les rêves que l'on fait. Il y a les rêves qui nous font. ”

Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageVen 27 Jan - 23:29

Bienvenue parmi nous, et avec un excellent choix d'avatar ! Bon courage pour la suite de ta fiche, le début est déjà prometteur I love you
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageSam 28 Jan - 22:11

Dalia Davis a écrit:
OMAGAD MA JUMELLE QUE JE VIENS JUSTE DE RETROUVER
Bienvenue chez toi ma biche, je suis contente que tu sois là et franchement, on va faire des trucs de fou
Je suis contente qu'on se soit trouvées

Ma moitié de cerveau
Merci :) !! Je suis trop contente aussi

Merci beaucoup à vous tous

Merci Katharina :) J'espère que la suite te plaira aussi
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Florence Fleury-Arnaud
MUGUET

❖ MESSAGES : 4158
❖ AVATAR : Alison Brie



MessageSam 28 Jan - 23:26

Bienvenue :)

_________________


    « J'avais réussie à m'adapter à ma petite vie avec Eleonore, mais d'autres choses me sont encore tombées dessus. J'ai des besoins, comme tout le monde, alors j'ai couché avec un homme mais il a filmé nos ébats artistiques. Je dois donc faire face à un scandale à la sextape, et pour le moment ça tourne mal pour moi. Mais je n'ai pas dis mon dernier mot. On ne rabaisse pas FIFA de la sorte, croyez moi. Si vous pensez vous débarrassez de moi, vous allez avoir les boules, je peux vous le dire. Oui, oui, vous avez bien lu. »



Récompenses des Awards 2016:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Matthew Odair
MUGUET

❖ MESSAGES : 4830
❖ AVATAR : Jack Falahee


MessageDim 29 Jan - 12:59

Biiieennvveenuuuueee !!!

Bon courage pour ta fiche :P

_________________
texte texte
Down goes another one



Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageDim 29 Jan - 15:05

Merci vous deux
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mayor Bloomberg
JONQUILLE

❖ MESSAGES : 2392


MessageDim 29 Jan - 16:00





Bienvenue à New York
Tu es désormais des nôtres!


Pas facile la vie dans le barrio, pauvre petite mère


Tu es désormais validé(e) et tu peux poster et voguer à ta guise sur le forum. Voici une liste de tous les topics qui peuvent t'être utiles pour que tu commences à jouer. Avant toute chose, tu dois recenser ton avatar par là

Pour essayer de trouver les liens qu'il te manque et rp au plus vite, tu as des coins appropriés où il te faudra créer tes propres topics où répertorier tes liens.

Tu meurs d'envie de rp mais tu n'as toujours pas trouvé quelqu'un pour un topic, n'hésite pas à passer par pour demander si quelqu'un est disponible et motivé ou par ici, si tu souhaites proposer une situation de jeu ou en choisir une parmi celles déjà proposées par les membres.

Mais comme tu viens d'arriver, il te faut avant tout un logement et faire répertorier ton métier afin de ne pas te faire chiper ta place si celles-ci sont limitées.

Pour le reste, il y a le flood, les jeux et toutes ces zones de détente pour partager avec les autres et vous sentir comme chez vous!


N'OUBLIE PAS QUE TU AS 10 JOURS, A PARTIR DE TA VALIDATION, POUR LANCER TON PREMIER RP


Bienvenue parmi nous, encore une fois








by SerialWords.




Revenir en haut Aller en bas
❝Contenu sponsorisé❞


Message

Revenir en haut Aller en bas
Je n’suis pas le premier prix d’une tombola ! ♦ Sol
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» SPV : vos records !
» JOUR PREMIER ⊱ la grande tombola
» Wouyyyyyyy Le premier ministre Bellerive ''heureux'' de l'issue des élections
» Lucian Helsing, le premier Lycan
» Noob, je suis un noooob!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blood of Heroes :: Become a New Yorker :: THIS IS WHO I AM :: Game over, try again.-
Sauter vers: