Revenir en haut Aller en bas


Partagez|
hello darkness
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
❝Invité❞
Invité


MessageMer 28 Sep - 7:07

 
olivia canjura
( 21 ans ● américaine/mexicaine ● esthéticienne depuis quelques semaines ● // ● le bronx ● regular citizens )


Passionnée. C'est sans doute ce qui la caractérise entièrement. Dans tout ce qu'elle fait et avec chaque personne qu'elle rencontre, elle ne sait pas se donner qu'à moitié. Chez les Canjura, quand on a quelque chose à dire, on le dit sans détour ni pincette. Chez les Canjura, on exprime haut et fort ce que l'on ressent - que ce soit la colère ou le bonheur. Pourtant, Livia n'a pas toujours exprimé son mal être et elle a choisi d'autres façons de le faire. Dépendante, elle a touché à la drogue peu de temps après avoir été violée par plusieurs hommes à l'âge de 14 ans. L'héroïne a été une bouée de sauvetage pour la jeune femme qui ne fait jamais les choses à moitié. A défaut de pouvoir parler de son traumatisme à sa famille, elle a choisi un moyen plus extrême pour ne pas sombrer dans la folie et dans les ténèbres. Généreuse et gentille, elle est toujours présente pour ceux qu'elle aime - de nuit comme de jour. Excepté quand la drogue prend possession de son âme. Intelligente, elle était partie pour suivre de bonnes études et peut-être bien devenir vétérinaire - véritable adoratrice des animaux et de la nature. La vie en a décidé autrement et à présent elle se retrouver à accumuler des petits jobs en tant que serveuse, plongeuse ou  femme de ménage quand elle arrive à tenir un emploi stable. Il lui arrive d'offrir son corps contre de l'argent - nécessaire à sa dose quotidienne. Croyante, elle se confesse plus souvent qu'on ne le croit et ne perd pas espoir d'être sauvée un jour de cette vie chaotique qu'elle a choisi. Naïve, elle fait trop souvent confiance aux mauvais hommes qui ne la sauvent pas mais qui l’emmènent au contraire toujours plus bas.
La nature. Elle s'est toujours sentie en parfaite osmose avec elle et, enfant, elle se montrait déjà écolo' et déterminée à sauver la planète à renforts d'arguments tous plus vrais les uns que les autres mais faisant sourire son entourage avant de les convaincre. Les animaux sont également très importants aux yeux de la jeune femme qui désirait plus que tout de devenir vétérinaire quand elle était encore en âge de rêver. La lecture est également un loisir et un plaisir immense, lui permettant de s'évader un peu dans un autre monde - beaucoup moins sombre que sa vie actuelle. Quand ce ne sont pas les livres qui l'aident - c'est l'héroïne qui lui semble vitale. Droguée, il y a peu de choses qu'elle parvient à garder ou à obtenir malgré son intelligence, sa bonne éducation et sa gentillesse. Elle rêverait de pouvoir s'en sortir mais n'a jamais réussi à aller au bout de ses cures, comme si elle se punissait d'une faute qui n'est pourtant pas la sienne. Elle craint par-dessus tout de perdre la seule chose et la seule personne qui ne l'a pas encore laissée tomber : Lyla. C'est lorsqu'elle a appris qu'elle était enceinte qu'elle a perdu foi en elle : incapable de s'en sortir malgré l'être qui grandissait en elle, elle a préféré lui offrir une chance et le faire adopter, déterminée à ne jamais faire partie de sa vie pour son bien être. Elle pense très souvent à lui - chaque jour à vrai dire.



derrière l'écran
PSEUDO ● shadows. AGE ● hfbigingbdghf. FILLE OU MEC ● G.  PRESENCE 7j/7 mais 2-3 rp maxi/semaine en moyenne.  DE QUEL PAYS TU VIENS ● France. Tu nous connais d'où ? ●    SCENARIO OU INVENTE ● Scénario *-*   AVATAR ● Nina Dobrev. CRÉDIT ● Tumblr & avengedinchains.



Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageMer 28 Sep - 7:07





this is who you are

( in this story you are the hero )

Son regard. Son regard, c'est tout ce qu'elle arrive à discerner à travers toutes ces émotions qui la traversent. Son regard. Choqué. Outré. Déçu. Elle perçoit tout ce qu'elle craignait et ne voudrait jamais voir à travers ses yeux. Elle, qu'elle adore et idolâtre. Elle, qui ne l'abandonne jamais et qui répond toujours présent. Elle, qui n'hésite pas à tout quitter pour venir la récupérer dans n'importe quelles situations - même dangereuses et malsaines. Elle, qu'elle aime plus que tout et qui lui donne envie de s'en sortir, et ce même si elle n'y parvient pas. Son regard. Livia a envie de se cacher. Livia a envie de mourir. Livia ressent la honte aussi assurément qu'elle ressent la drogue qu'elle s'est injectée dans le sang quelques minutes plus tôt - l'héroïne semble être sa seule amie depuis tellement d'années, elle ne parvient pas à lui échapper. A la quitter. Pourtant, quand Lyla la regarde elle n'a qu'une envie : décrocher et sortir de cet enfer. Sans elle, où serait-elle ? Elle en a conscience, elle serait déjà morte - ou comme telle. Ses frères l'ont laissé tomber il y a bien longtemps, quant à Victoria - elles sont à l'opposé l'une de l'autre, à tel point qu'elles ne se comprennent pas. Sa grande soeur n'a pas cherché à comprendre ce qui lui arrivait. Le pourquoi du comment. Aucun d'entre eux n'a cherché à vrai dire. Aucun, sauf elle.

Les yeux vitreux, allongée à moitié nue, le monde tourne autour d'elle et pendant quelques secondes, elle se sent légère. Mieux. Ailleurs. Apaisée. Le mal qui l'habite disparait pour laisser place à la paix, cette paix qu'elle recherche à travers tout ce qu'elle peut depuis qu'elle à 14 ans. Depuis qu'on la lui a prise. Elle a conscience du regard de Lyla, mais la drogue l'empêche de parler et de se justifier - à quoi bon de toute façon ? Elle sait, au fond d'elle, qu'elle part en vrille et qu'elle ne vaut rien. Elle entend Lyla lui parler, mais elle ne comprend pas les paroles et ça l'arrange. Car nul doute que ses mots l'anéantiraient et lui feraient toucher le fond.

Lyla. Pardonne-moi, pense-t-elle sans dire les mots.

***

" Tu plaisantes, j'espère ? Il en est hors de question, Livia. C'est pas un refuge ici, madre de dios. A chaque fois, c'est pareil. Tu sais ce que ton père va dire, Livia. Olalala, vous allez me rendre folle, tous. " Livia n'a pas bronché ni argumenté tout le long de la plainte de sa mère - qu'elle adore - tout en tenant ce petit chaton abandonné et blessé. Parce que Livia aime les animaux, surtout quand ils sont abandonnés et laissés pour morts. Elle ne peut pas se résoudre à les laisser agoniser - oui, agoniser - car c'est contraire à sa nature. Alors, elle les rapporte toujours à la maison. Pour les guérir - comme elle le peut du haut de ses 10 ans - les câliner, les chouchouter, leur apporter de la joie et du bonheur dans cette vie misérable qui leur était destinée. Et elle finit toujours par les adopter, ou par les faire adopter. " Je l'appellerai Pinocchio et je m'en occuperai moi-même. Il n'a plus personne, maintenant, et il est blessé à la patte - on ne peut pas l'abandonner, c'est contraire à nos croyances, " argumentait-elle toujours. Certes, elle usait de la religion pour obtenir ce qu'elle désirait, mais cela ne signifiait pas qu'elle ne croyait pas en ce qu'elle disait.

A cette époque, elle était très proche de sa mère. Autant qu'elle le serait de Lyla. Elle était pleine de vie, se passionnait de tout et de rien. Elle était souriante. Elle était quasi-parfaite, exemplaire et ses parents espéraient même qu'elle deviendrait le médecin de la famille. A cette époque, elle était heureuse.

***

A quel moment était-elle descendu aussi bas ? Quand elle s'était injectée de l'héroïne la première fois, désireuse de tester quelque chose dont on lui assurait les mérites : se sentir bien ? Quand elle avait malheureusement croisé ceux qui la hanteraient chaque jour, violant son corps comme son âme ? Quand elle avait compris quelle déception elle était aux yeux de sa famille ? Quand elle avait compris que son rêve de devenir vétérinaire s'évaporait comme de la fumée ? Quand elle été tombée amoureuse - et encore amoureuse - d'un sale type qui ne méritait aucune attention ? Oui, quand elle avait rencontré Richard. Quand elle lui avait fait confiance. Elle rêvait tellement de rencontrer cette personne qui l'aiderait à s'épanouir, sans la drogue. Elle rêvait tellement d'être aimée, pour ce qu'elle était et non pas par facilité. Elle rêvait tellement, elle aussi, de rencontrer cette personne qui vous fait tout oublier et qui chamboule tout votre univers. Et elle avait cru, réellement cru, que c'était lui. Pourtant, comme tous les autres, il avait profité d'elle. De son corps. De sa naïveté. De sa dépendance. De son mal-être. C'était lui qui avait décidé de l'offrir à d'autres contre quelques billets - beaucoup de billets. C'était lui qui avait réussi à la convaincre qu'il le faisait pour eux. C'était lui qui avait creusé un peu plus - beaucoup plus - ce trou dans lequel elle s'enfonçait chaque jour un peu plus depuis ses 14 ans. Il avait payé depuis, sans nul doute, et elle ne l'avait jamais revu par la suite.

Et que faisait-elle à présent, devant cette porte d'entrée à attendre que l'homme vienne lui ouvrir ? Que faisait-elle exactement, en acceptant d'être payée gracieusement en échange de son corps ? Valait-elle mieux que Richard ? Lui restait-elle une once de fierté ? Absolument pas. Mais ses bras la démangeaient et l'appel de la drogue était bien trop douloureux pour qu'elle ne cède pas. Ce ne fut que lorsqu'il ouvrit - tout sourire et sur son 31, qu'elle se sentit mal à l'aise. Elle pouvait apercevoir un certain nombre de personnes derrière lui, dans une pièce sombre et seulement éclairée de quelques lumières glauques. Elle ne fit que quelque pas avant de le regretter. " Je ne comprends pas, on devait être seuls, " avait-elle commencé par dire devant tous leurs sourires goguenards et fiers. Ils lui donnaient envie de gerber tous - comme tous ceux à qui elle avait déjà donné son corps d'ailleurs. Mais plus que tout, c'était son propre comportement qui la rendait malade. " T'en fais pas, ma belle, je me suis dit que je pouvais partager et que ça ne te dérangerait pas, " lui avait-il répondu en passant un doigt sur sa joue, l'électrisant d'horreur. Elle sentit la panique l'envahir aussi intensément que quelques années plus tôt. La respiration saccadée, elle sentit que bientôt elle manquerait d'air, que la pièce tournerait et qu'elle pourrait même tomber dans les pommes.

Et il en était hors de question.

Alors qu'ils semblaient tous se lever pour l'approcher, elle courut jusqu'à ce qui lui sembla être la salle de bains, avant de s'enfermer à double tour. Elle était suffisamment alerte pour savoir que la porte ne tiendrait pas longtemps - ils devaient être au moins cinq, et elle était seule. Démunie. Détruite. Faible. Droguée. Et le manque était déjà trop présent pour qu'elle puisse se défendre seule. Alors elle fit ce qu'elle faisait de mieux dans ces cas-là : elle appela Lyla. Au secours. Aide-moi. Me laisse pas. Sauve-moi. Au secours.

Comme avant.

Avec ses conneries, Lyla a failli en pâtir et en souffrir - devant elle, sans qu'elle ne puisse rien n'y faire. A cause d'elle, le pire aurait pu arriver. Si elles ont pu sortir de ce taudis rempli de pervers, ce n'est que grâce à Lucky. Livia ne sait pas si c'est le déclic dont elle avait besoin. Elle ignore s'il fallait qu'une personne qu'elle aime soit en danger pour qu'elle se donne un coup de pieds aux fesses et s'en sorte. Elle ignore si c'est le fait que Lucky l'ait forcé à le regarder entre quatre yeux, plus en colère que jamais, afin de lui ordonner de l'appeler lui à présent et de laisser Lyla en-dehors de ses conneries. Mais ces derniers jours, elle a envie. Elle a envie de croire. Elle a envie d'y arriver. Elle a envie de se retrouver. Elle a envie de s'en sortir. Elle sait que le chemin est long et qu'il sera parsemé d'obstacles, d'embûches et de souffrance - mais contrairement à avant, cela ne lui fait plus peur.

Elle a plus peur encore de voir sa soeur sombrer avec elle.




Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageMer 28 Sep - 7:14

Rebienvenue <3 amuses toi bien avec ce nouveau perso Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝Jebediah Halloran❞
ADMIN GROS NOUNOURS

❖ MESSAGES : 1561



MessageMer 28 Sep - 7:30

REBIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUE
MERCI d'avoir pris mon scénar, j'assume mes responsabilités Et puis c'est parce que t'es trop une belle gosse c'tout
Si t'as besoin de moi, n'hésite pas ma biche I love you

KEUR SUR TUAAAAAAAAAAAAAAAAAAA dancing yeah

_________________
    Dark Times
    Waking up, half past five
    Blood on pillow, one bruised eye
    Drunk too much, you know what I'm like
    But you should've seen the other guy

Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageMer 28 Sep - 7:47

Michi
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageMer 28 Sep - 8:14

Reeuuuuuuh!

Si je peux me permettre et SURTOUT car tu aimes quand je vois tout tu as mis GRIL POWER...alors on a la preuve..tu aimes la saucisse

Hein?pardon? Bon d'accord je sors!
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageMer 28 Sep - 8:40

Ooooooh re bienvenue ma nonooooo de l'amouuuuur
Yé t'aiiiimeeeee très foooooooort *-*
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageMer 28 Sep - 9:15

*saute dessus et fait un câlin*

Rebienvenuuuue !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amelia Jefferson
CALLA

❖ MESSAGES : 752
❖ AVATAR : leighton meester


MessageMer 28 Sep - 11:01

Rebienvenue, super choix de scénario !!!

_________________


Darkness is your candle.
Amelia J ☽ Ce doit être ça l'amour : quand le regard de l'autre voit en vous ce que vous ne voyez pas vous-mêmes, l'extrait comme une pépite dorée et vous l'offre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Matthew Odair
MUGUET

❖ MESSAGES : 4830
❖ AVATAR : Jack Falahee


MessageMer 28 Sep - 12:30

REEBBIIIEEENNNVVVVEEENNNUUUUEEEEEEE <3<3<3

_________________
texte texte
Down goes another one



Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageMer 28 Sep - 12:38

Bon courage pour ta fiche 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sam Haynes
LILAS

❖ MESSAGES : 413
❖ AVATAR : Tom Hardy.



MessageMer 28 Sep - 13:23

Merci les loulous je suis pas sur le bon compte car téléphone mais je vous enlace et vous embrasse à foison 

_________________
il en faut peu pour être heureux
Vraiment très peu pour être heureux. Il faut se satisfaire du nécessaire. Un peu d'eau fraîche et de verdure que nous prodigue la nature, quelques rayons de miel et de soleil.  ©️ by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Florence Fleury-Arnaud
MUGUET

❖ MESSAGES : 4158
❖ AVATAR : Alison Brie



MessageMer 28 Sep - 23:16

Je crois qu'on tient enfin notre Olivia, les gars, je la sens bien celle-ci, je sais pas pourquoi What a Face
Re-Bienvenue dans le coin, amuse toi bien avec cette petite barbie What a Face

_________________


    « J'avais réussie à m'adapter à ma petite vie avec Eleonore, mais d'autres choses me sont encore tombées dessus. J'ai des besoins, comme tout le monde, alors j'ai couché avec un homme mais il a filmé nos ébats artistiques. Je dois donc faire face à un scandale à la sextape, et pour le moment ça tourne mal pour moi. Mais je n'ai pas dis mon dernier mot. On ne rabaisse pas FIFA de la sorte, croyez moi. Si vous pensez vous débarrassez de moi, vous allez avoir les boules, je peux vous le dire. Oui, oui, vous avez bien lu. »



Récompenses des Awards 2016:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jezabel Gambino
ADMINE REINE DU SILENCE

❖ MESSAGES : 2938


MessageJeu 29 Sep - 7:45

Florence Fleury-Arnaud a écrit:
Je crois qu'on tient enfin notre Olivia, les gars, je la sens bien celle-ci, je sais pas pourquoi What a Face
Re-Bienvenue dans le coin, amuse toi bien avec cette petite barbie What a Face

Quel nez! XD

_________________

    Let me feel your devotion
    Let me feel your emotion
    Love me like it's the last night
    Like it's the last night
    Hit me like a meteorite
    Don't let me go, don't let me go



Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageJeu 29 Sep - 9:25

Rebienvenue sous ce nouveau toi !
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageJeu 29 Sep - 13:49

Merci tout le monde ça fait plaisir à lire et puis KEURSURVOUS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mayor Bloomberg
JONQUILLE

❖ MESSAGES : 2392


MessageJeu 29 Sep - 21:44





Bienvenue à New York
Tu es désormais des nôtres!




I love you

Tu es désormais validé(e) et tu peux poster et voguer à ta guise sur le forum. Voici une liste de tous les topics qui peuvent t'être utiles pour que tu commences à jouer. Avant toute chose, tu dois recenser ton avatar par là

Pour essayer de trouver les liens qu'il te manque et rp au plus vite, tu as des coins appropriés où il te faudra créer tes propres topics où répertorier tes liens.

Tu meurs d'envie de rp mais tu n'as toujours pas trouvé quelqu'un pour un topic, n'hésite pas à passer par pour demander si quelqu'un est disponible et motivé ou par ici, si tu souhaites proposer une situation de jeu ou en choisir une parmi celle déjà proposée par les membres.

Mais comme tu viens d'arriver, il te faut avant tout un logement et faire répertorier ton métier afin de ne pas te faire chiper ta place si celles-ci sont limitées. Si tu es flic, secouriste, pompier ou même brigand, tu devrais passer dans ce topic

Pour le reste, il y a le flood, les jeux et toutes ces zones de détente pour partager avec les autres et vous sentir comme chez vous!


N'OUBLIE PAS QUE TU AS UNE SEMAINE, A PARTIR DE TA VALIDATION, POUR LANCER TON PREMIER RP


Bienvenue parmi nous, encore une fois








by SerialWords.




Revenir en haut Aller en bas
❝Contenu sponsorisé❞


Message

Revenir en haut Aller en bas
hello darkness
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» | When Darkness Falls
» Star Wars KotOR : Age Of Darkness V2
» mansion of darkness
» HEAVENSBEE ► hello darkness, my old friend
» « born in the darkness. » Ϟ WILLOW&OZ.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blood of Heroes :: Become a New Yorker :: THIS IS WHO I AM :: Game over, try again.-
Sauter vers: