Revenir en haut Aller en bas


Partagez|
Quinn R. Kennedy - this is my life ♪
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
❝Invité❞
Invité


MessageDim 11 Sep - 17:44





Quinn R. Kennedy
feat Georgie Henley

Nom Kennedy - Stevenson officiellement, pour le moment quoi...Prénom(s) Quinn … Roberta… oui, je sais, ça craint…Age 16 ans, bientôt 17… très bientôt. Nationalité et Origines Américaine et euh… je suis blanche quoi. Métier Lycéenne et je donne des cours particuliers. J'aimerais bien trouver un petit boulot aussi le weekend, dans un resto ou je sais pas trop. Tu vis dans quel quartier? Brooklyn Groupe Simple men Membre de gang ou pas Non ! J'ai pas envie de me faire massacrer par Luka...  Avatar Georgie Henley Crédits Je sais pas >>


Mon caractère ? Luka dit que j'ai un caractère de merde mais qu'en même temps, je suis adorable. Donc bon, je vais pas trop compter sur lui pour l'objectivité. Je vais essayer de l'être, mais je garantis rien, c'est pas simple de parler de soi.

Quand j'étais môme tout le monde disait que j'étais un vrai rayon de soleil. Toujours à sourire, à poser des questions, à être curieuse de tout. Autant dire qu'avec la mort de mon père, ça s'est un peu gâté mais j'ai tenu le coup quand même. Et je suis toujours aussi curieuse, même 11 ans après. Je souris un peu moins même si, depuis quelques mois, ça commence à revenir.

Après… mon beau-père a dit que j'étais une ingrate, que j'étais stupide, incapable de retenir quoi que ce soit… je saurais pas trop dire si c'est le cas ou pas. Enfin, je suis pas stupide, il parait même que je suis une tête. J'ai juste un peu de mal avec les trucs un peu trop… pragmatiques. En fait, plus c'est simple et moins j'y arrive. Oui, je sais, c'est bizarre.

J'ai aussi un peu tendance à raconter des cracks… j'ai pris l'habitude pour justifier les bleus que j'avais toujours, pour éviter que maman ait des ennuis. Ou que moi j'en ai encore plus une fois à la maison. Et cette habitude est restée. Surtout que bon, on a des faux papiers et tout pour éviter qu'on nous retrouve. Donc c'est un peu devenu comme une seconde nature au final.

Je suis pas du genre à m'énerver facilement mais je peux être hyper maladroite quand je suis sur les nerfs. Luka dit que j'ai deux mains gauches mais ça pourrait être pire. Juste je casse souvent des trucs quoi. Bon, tout le temps. Ok. Et je râle. Pas souvent, en fait je dois même le faire qu'avec lui mais ça m'arrive. D'ailleurs, il faut que je sois honnête, je peux être une sacré peste quand je croise une de ses copines. Pour pas dire des trucs un peu plus vulgaires. Faut dire que je déteste quand on dit des gros mots. Faut dire que j'ai pris assez de coups quand je parlais pas correctement alors, forcément, une gosse de 16 ans qui parle de façon un peu guindée en vivant à Brooklyn, des fois, ça fait un peu tâche. Mais vu qu'avec les gens de mon lycée je suis facile à vivre, ça passe. Bon par contre, les mecs se cassent souvent les dents avec moi, je suis pas hyper accessible pour eux. Enfin, j'y peux pas grand-chose là non ?  

Je suis un peu jalouse aussi. Bon, énormément. Enfin uniquement quand ça le concerne lui. Je devrais pas, je sais, mais j'ai du mal à m'en empêcher. Et je suis rancunière. Très. Et non, je me soigne pas.

Je pourrais vous faire une liste longue comme le bras des trucs qui me font flipper. Je sais, j'ai des bonnes raisons, tout ça tout ça, mais ça craint un peu.

Alors déjà, j'ai peur du noir. Mais vraiment. Les seules fois où j'ai réussi à dormir dans le noir complet c'est parce que Luka était là. Sinon c'est cuit. Je fais des vraies crises de panique à cause de ça des fois. Mais ça va mieux depuis qu'il m'a offert une veilleuse. Une espèce de licorne qui sert de peluche un peu. Et puis bon, nos stores étant tout pourris, il fait jamais vraiment nuit dans l'appart. C'est cool.

J'aime pas être enfermée non plus. Mais ça va, je gère quand ça m'arrive. Juste que ça me rend un peu nerveuse. J'aime bien pouvoir m'échapper si besoin en fait. C'est tout bête, je saurais même pas où aller toute seule en fait.

J'ai peur des inconnus. Surtout si ce sont des flics. J'ai pas confiance en eux en fait. Personne n'écoute les enfants mais eux, par contre, on les croit les yeux fermés. En fait, j'ai peur tout le temps. Qu'on frappe à la porte et qu'on me ramène chez ma mère. Et chez lui. Je me suis fait un petit calendrier, avec les jours qu'il me reste avant mes 18 ans. Autant dire que tous les jours, j'arrache la page avec une satisfaction qui n'arrive pas à la hauteur de la frustration de voir que ça baisse aussi doucement. Quand ce jour arrivera, il pourra plus me faire de mal. Même si Luka a promis qu'il me toucherait plus jamais, j'ai peur. Et ça me noue le ventre à longueur de journée.

Sinon je suis un peu… maniaque. J'aime pas quand les trucs trainent. Déjà que notre appart, c'est pas un quatre étoiles, j'essaie de le tenir aussi propre que possible. C'est pas gagné avec celui qui vit avec moi mais je vais pas lui en vouloir pour ça si ? Donc je range tout le temps derrière lui. Et je râle. Un peu.

Dans le genre trucs un peu louches… j'ai une espèce de mutisme sélectif. Je sais même pas si le terme existe vraiment, si c'est une maladie scientifiquement prouvée et tout mais dans le fond c'est pas vraiment important. En gros, quand je suis vraiment mais alors vraiment pas bien, j'arrive plus à parler. C'est même pas volontaire en fait. Juste, je peux pas. Ca dure cinq minutes ou trois mois, ça dépend du degré de contrariété. Et je vous garantis que c'est pas simple à gérer, pour moi comme pour les autres. Enfin, surtout Luka quoi.

Je me ronge les ongles aussi. J'essaie d'arrêter vu que je les ronge jusqu'au sang et ça fait un peu désordre. Et je trouve des trucs pour me calmer. Genre écouter de la musique, regarder la télé avec mes pieds appuyés sur la cuisse de Luka… des trucs cools quoi. Et je lis beaucoup. Je dévore tout ce qui me tombe sous la main mais, depuis quelques mois, je me suis prise de passion pour tout ce qui a trait à l'astronomie et à la biologie. J'ai réussi à remonter mon télescope mais on voit pas grand-chose de la fenêtre. Faudrait que je le motive pour aller à la montagne ou à la campagne. Ce serait une chouette balade.

En parlant de balade, voilà bien un truc que j'adore. Me balader dans les rues de New-York. C'est le truc le plus cool que j'ai fait depuis mon arrivée et je m'en lasse pas. Je peux passer des heures à errer dans les rues, qu'il fasse beau, qu'il pleuve, je m'en moque. D'ailleurs Central Park sent tellement bon juste après une averse, c'est un truc de fou.

De quoi je rêve ? C'est un peu perso comme question. Et j'ai pas vraiment envie de songer à la réponse. J'aimerais que ma mère arrive un jour et me dise qu'elle s'est débarrassé du connard et qu'elle s'excuse. J'aimerais faire un boulot classe, qui rendra Luka fier de moi. Et j'aimerais Luka aussi. Pour de vrai. Rien qu'à moi. Oui, celui qui me considère comme sa petite sœur. Ca craint. Je sais même pas quand ça m'a pris en fait. Il y a quelques mois je crois, même si je sais que c'était latent. Bref, ça le fait moyen quoi.

Oh et j'aimerais bien faire du cheval un jour. Genre une balade sur la plage. Le top du top. Mais Luka le sait pas. Cet abruti serait capable de vendre un rein pour me payer des cours de chevaux.
I took this way
Tout ça en dix lignes

Je vais être très honnête. Ca tiendrait qu'à moi, j'aurais lâché les cours il y a longtemps déjà. Je sais, du haut de mes 16 ans et quelques mois, ça peut paraitre stupide et puis, de toute façon, Luka m'interdit de le faire. C'était une des conditions quand on s'est installés dans cet appart.

Enfin, c'est pas que j'aime pas les cours hein, mais je déteste être enfermée. Et puis, je m'ennuie souvent. J'ai réussi à me faire des amis… enfin des copains on va dire, ça colle mieux je pense. Et je tiens bon.
Pour lui, pour qu'il soit fier de moi. D'autant qu'il parait que j'ai capacités intellectuelles hors norme, surtout dans les domaines scientifiques en fait. Faut dire que c'est marrant de faire des expériences en cours.

Pour ça que je m'ennuie d'ailleurs. Donc on m'a filé des cours en plus. Là, j'avoue, avec ceux-là je m'amuse un peu plus. J'apprends des trucs qui me plaisent et j'en viens presque à me dire que ça vaut le coup de venir tous les jours. J'ai presque arrêté de sécher les cours d'ailleurs. J'ai pas eu à intercepter aucune note d'absence depuis des semaines. bon, je dis pas que je vais pas le refaire, faut pas pousser, mais j'aime bien le club d'astronomie. Et celui d'échecs.

Peut-être que je pourrais être biologiste plus tard. Ou astronome. Ou je sais pas… J'avoue que j'aimerais bien garder la tête dans les étoiles. Luka dit que je peux tout faire du moment que j'en ai envie mais pour ça, me faut une bourse. Sinon il va encore bosser jusqu'à en crever. Tout ça pour moi.


PSEUDO Quinn ça ira bien :p AGE En panda roux ça marche ?FILLE OU MEC Fille, il parait... PRESENCE Euh, régulière ? 4/7 on va dire.  DE QUEL PAYS TU VIENS de France !Tu nous connais d'où ? Partenariat ^^SCENARIO OU INVENTE Inventé VOULEZ VOUS RECEVOIR DES MPs D’INACTIVITÉ ? Vu que j'ai une mémoire de poisson rouge, on va dire que oui, ça vaut mieux XD





by SerialWords.




Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageDim 11 Sep - 17:44





Tell us everything about you
Je crois qu'on dit que ça commence par "il était une fois" non ? Ou c'est juste les contes de fée ça...


"Papa ? C'est quoi cette étoile ?"

"C'est la lune mon amour. Je t'ai déjà expliqué que ce n'était pas une étoile. Regarde, ça c'est est une. Et quand il y en a plusieurs on appelle ça… ?"

"Une conteslasation ?"

"Presque…"

Il lâche un rire et me serre contre lui. J'ai quatre ans et jamais je n'oublierais ce rire même si, aujourd'hui, j'ai du mal à me rappeler de son visage. Mais son odeur, la force de ses bras quand j'étais tout contre lui et qu'on regardait les étoiles, ça, personne ne pourra me l'enlever.

C'est à ça que je pense devant ce trou béant. Maman m'a acheté une robe noire et une barrette noire à mettre dans mes cheveux. Pour que je sois jolie pour dire au-revoir à papa. Une leucémie qu'elle a dit. Je m'en fiche de qui a fait ça mais on me l'a juste enlevé pour toujours. Et il est dans cette boite. Alors qu'il déteste être enfermé. Et je veux pas qu'on le jette dans ce gros trou. Il pourra plus jamais regarder les étoiles. Je me rends compte que j'arrive plus à respirer et de gros sanglots me secouent alors que j'enfouis mon visage dans la jupe de maman. Il n'y a plus que nous deux maintenant. Et la pile de dettes laissées par le traitement de papa mais ça, je ne le saurais que des années plus tard, quand je comprendrais pourquoi elle doit avoir trois boulots différents pour que j'ai de quoi manger. Mais elle me ramène tout le temps des jolies barrettes. De toutes les couleurs. C'est trop joli.

*****

"Dis tu sais TOUT réparer alors ? Parce que mon nounours, il a un trou dans son ventre. J'ai pas fait exprès hein, je voulais l'opérer et j'ai pas réussi à refermer parce que maman elle veut pas que je joue avec des aiguilles. Elle dit que c'est trop pointu et que je vais me faire mal."

Dès que je le croise, je le suis en trainant mon petit chariot plein de bric-à-brac. Après la mort de mon père, j'ai pas parlé pendant trois mois. Maman m'a emmené voir plein de médecins qui lui ont dit d'attendre, qu'un jour ça me passerait. Mutisme sélectif ou un truc du genre. J'ai fini par reparler, c'était mieux pour me faire comprendre quand même. Mais pas trop.

Jusqu'à l'arrivé de Luka dans la famille d'à coté. C'est une famille d'accueil. Claire elle est trop sympa, elle me fait souvent des gâteaux et elle me surveille quand maman travaille tard. Ce qui arrive tout le temps en fait. J'ai l'impression de passer plus de temps chez elle que chez moi. Mais je peux poser plein de questions à Luka et ça, c'est chouette. Bon, il répond pas toujours et des fois il m'ignore même complètement. Mais je m'en fiche, ça m'empêche pas de continuer à lui demander des trucs.

Faut dire qu'il est super fort, il a réparé mon vélo. Et mon nounours après. Peut-être qu'il arriverait à réparer le cœur de maman si je lui demande. Il sait tout faire.

*****

"Quinn ? C'est ton nouveau papa. Tu lui dis bonjour ?"

Je plisse des yeux, hésitante. Il a un gentil sourire mais quelque chose dans ses yeux ne me plait pas, sans que j'arrive à dire pourquoi. Pourtant il a une voix super douce et il est génial avec maman. Elle est plus obligée de travailler, il s'occupe de tout qu'il a dit. Parce que bon, c'est un policier et les policiers, ça veille sur les gens non ?

Il a pas menti. Même quand il a dit qu'il allait s'occuper mon éducation. Une vraie petite sauvageonne sans cadre, voilà ce que je suis. Pire qu'un animal sauvage et qui ne comprend rien aux explications les plus simples. Alors, si me parler ne suffit pas, il faut me recadrer autrement. Au début, j'ai cru que ça irait mieux si je faisais ce qu'il disait. Les claques s'arrêteraient, les coups cesseraient de pleuvoir à chaque fois que je fais un truc de travers.

Mais après il a commencé à utiliser sa ceinture. Et maman voyait rien. Enfin, j'essaie de m'en persuader aujourd'hui mais elle pouvait pas ignorer les bleus. Mais personne n'a jamais rien dit. Enfin si, la maitresse d'école a appelé les flics plusieurs fois et j'ai fini dans un sale état après leur visite. Sale petite gosse maladroite qui passe son temps à tomber et qui essaie de faire porter le chapeau à son adorable beau-père qui sacrifie tout pour elle.

En fait, je suis une petite ingrate. Alors j'ai dit à la maitresse d'arrêter, que ça servait à rien. Je me rappelle qu'elle a pleuré et qu'elle m'a serrée dans ses bras. Mais elle les a plus jamais appelés.

Luka… je compte plus le nombre de fois où je vais me réfugier dans sa chambre à la nuit tombée. Il soigne mes bleus, il sèche mes larmes mais il peut rien faire non plus. Personne n'y peut rien de toute façon et puis, c'est que ça doit être de ma faute si ça continue non ?

Cinq ans. Ca a duré cinq ans. 1826 jours. 43800 heures de cauchemar. Juste ce qu'il faut pour ne pas que je finisse à l'hôpital mais que je n'oublie pas la leçon. Quelle leçon ? Je ne sais plus à force. De toute façon, j'ai l'impression de tout oublier. Je ne sais même plus comment on sourit, sauf avec Luka.

*****

Il est parti.

Je suis roulée en boule dans mon lit et je pleure comme j'ai encore jamais pleuré de ma vie. Je sais pas ce qui s'est passé exactement mais mon beau-père est à l'hôpital et Luka a disparu. Il m'a même pas dit au revoir. Il m'a abandonnée. Alors que j'avais besoin de lui. J'arrive même pas à faire le lien avec l'état de mon beau-père, je me focalise juste sur le fait que lui n'est plus là. En fait, il attendait juste d'avoir son diplôme pour partir, j'aurais du le savoir. Comme s'il allait rester pour moi.

Je suis toute seule.

Je vais passer tout l'été sans prononcer un mot. Mon beau-père, qui finit par revenir quelques jours plus tard à la maison, ne va bien évidemment pas aimer et ce sera mon premier séjour à l'hôpital. Quelle sacré chute dans les escaliers tout de même. Pauvre petite.

Je finis par reparler mais le minimum syndical. Pour éviter de prendre des coups supplémentaires. Rien de plus. Mes rares amis finissent par s'éloigner, lassés de mon mutisme et je me réfugie dans tous les livres qui me tombent sous la main. Eux au moins ne m'abandonneront pas.

Et plus jamais je ne vais verser une larme. Voilà.

*****

"Chut Quinn. Pas un bruit. C'est moi ok ?"

J'ai les yeux écarquillés alors qu'il a sa main plaquée contre ma bouche. Il fait nuit et il vient de me réveiller alors que je dormais profondément. Qu'est ce qu'il fiche ici ? Je le fixe alors qu'il me relâche, les yeux plissés et le regard qui commence à s'embuer de larmes. J'ai envie de lui crier dessus, de le taper, de… je sais pas trop en fait. Mais je peux pas. Avec mon bras plâtré et les ecchymoses que j'ai sur le cou, j'ai déjà du mal à respirer. Faut dire que "papa" a été de sacrément mauvaise humeur quand je lui ai balancé qu'il était pas mon père et qu'il pouvait se mettre ses brocolis là où il pourrait pas les digérer.

J'ai un mouvement de recul quand il me regarde, plaquant mes couvertures contre moi. Ce sont mes bleus qu'il regarde, faut pas être débile pour le comprendre.

"Il a continué…"

Je hoche la tête, incapable de dire quoi que ce soit et je finis par poser mon front contre son épaule pour retenir les sanglots qui viennent. Je me suis pourtant juré d'arrêter de pleurer le jour où il est parti. Mais là j'y arrive pas. Il faut dire que ça fait deux ans que je me retiens, ça commence à faire un sacré bout de temps.

"On s'en va Quinn. Loin d'ici. Donne-moi tout ce que tu peux maintenant et je te récupère demain à la sortie de l'école."

"Pourquoi ?"

Drôle de question. Alors qu'en fait, je voudrais plutôt savoir pourquoi maintenant et pas il y a deux ans. Quel intérêt de me sortir de là, je n'en vaux pas la peine en fait.

"T'occupe. Allez, dépêche-toi."

Je hoche la tête et je réunis tout ce qui est important pour moi dans cette pièce. Au final, y a pas grand-chose mais je glisse avec précaution le télescope de papa et ses livres préférés au milieu de quelques peluches et de mes rares trucs un peu précieux. Quelques bijoux, des belles fringues. Rien de bien transcendants et tout rentre dans mes deux valises miteuses. Je me fige avant de poser un index sur mes lèvres et de filer dans le salon. Je connais sa cachette et j'y récupère des poignets de billets craquants que je ramène à Luka, la lèvres inférieure tremblotante.

"Tu vas pas me laisser encore hein ?"

Parce que là, avec ce que je viens de faire, je vais finir massacrée s'il me laisse ici.

"Plus jamais."

Et je le crois. Je sais pas pourquoi, je devrais pas, j'ai dit que je devais faire confiance à personne. Et pourtant le lendemain, il est là, adossé à une voiture, à m'attendre avec un sourire. Mais c'est pas la super voiture qu'il avait avant. Celle-là, elle est toute pourrie. Quand je lui pose la question, il se contente de sourire et de m'ouvrir la portière. Pour nous emmener au bout du monde en m'affirmant que plus personne ne poserait jamais la main sur moi.

A New-York.

Le trajet a duré deux jours. Où j'ai pas prononcé un mot. J'arrive pas à croire qu'il m'emmène vraiment loin de tout ça. Il m'a pourtant expliqué les choses et tout, qu'on changerait d'identité pour pas qu'il nous retrouve, qu'il avait tout prévu, ce genre de trucs. Moi je suis juste en train de me répéter qu'il est revenu. Pour moi. Qu'il m'a pas abandonnée. Et je trouve pas les mots pour le remercier. Je les ai toujours pas trouvés un an après d'ailleurs. Parce qu'une part de moi, stupide, continue de lui en vouloir d'être parti la première fois et de m'avoir laissée vivre ce cauchemar deux ans de plus. Je sais plus quoi penser. Alors je fais ce que je sais faire de mieux. Je ne dis rien. Pendant trois semaines.

Jusqu'à ce qu'il m'emmène une journée à la mer. Et que je finisse la journée les larmes aux yeux à force d'avoir ri. Je me rappelais même pas quel effet ça faisait en fait. Quand je vous le disais qu'il savait tout réparer… Même moi il y arrive.

*****

Je mange mes céréales, louchant sur la boite alors que j'essaie de deviner le rébus de ce fichu renard. C'est tellement simple que j'arrive jamais à trouver, un truc de dingues ça. Enfin, d'après la psychologue qui nous a reçus à l'école c'est normal. Ce flip ce jour-là, quand j'ai vu Luka devant le bureau du proviseur. J'ai cru qu'un des messages envoyés par le bahut avait fini par filtrer, que je les avais pas tous interceptés et qu'il était au courant. Si c'était le cas, il allait me massacrer. A cette pensée, je me suis contractée avant de me rappel er que lui me ferait jamais de mal. Jamais. Il a promis. J'ai quand même pas fait ma fière quand je l'ai rejoint et j'ai gardé le silence quand on s'est installés dans le bureau. J'ai même pas eu le temps de me demander ce que la psy faisait là quand elle a pris la parole.

"Merci d'être venu Monsieur Stevenson. Nous avons reçu les résultats de la série de tests que nous avons effectués sur tous les élèves âgés de 15 ans. Il s'avère que votre soeur a des capacités intellectuelles pour le moins… impressionnantes."

Je lève un œil, brusquement intéressée. Sans blague ? Je vois Luka sourire, comme si ça ne faisait que confirmer un truc qu'il savait déjà. Et la voilà qui se remet à causer, à lui parler de classes particulières, de cours supplémentaires, de tout ce qu'il faut pour mettre toutes les chances de mon coté. Et elle lui raconte que ça explique certaines de mes failles. Comme mon incapacité à suivre les directives les plus simples ou mon inattention chronique. En fait, je m'ennuie. Je grimace à l'idée du prix que ça va coûter, rien qu'avec les nouveaux bouquins. Mais lui, il a juste le regard qui brille en me regardant. Et en acceptant tout ce qu'elle propose. Sérieusement ? Le pire c'est que, dans le fond, je suis ravie. Je vais pouvoir le rendre fier de moi.

C'était il y a trois jours et j'y songe alors que je vais bientôt jeter ce fichu de paquet de céréales par la fenêtre parce que je ne comprends rien. C'est à ce moment-là qu'une fille débarque dans notre cuisine. Elle est jolie, vraiment, et affreusement gênée maintenant qu'elle me voit et qu'elle se rend compte que des vêtements n'auraient rien de superflu. Je lève à peine un œil vers elle, ignorant l'agacement que sa présence provoque. Je savais qu'elle était là, faut dire que les murs sont fins dans cet appart et qu'elle est pas particulièrement discrète.

"Luka est sous la douche. T'as qu'à le rejoindre, elles font toutes ça. Mais grouillez-vous de baiser, je dois aller me préparer pour le lycée et je sais qu'il a tendance à prendre son temps."

Elle cille et son sourire gêné disparait alors qu'elle se précipite en gueulant dans la salle de bains. J'esquisse un sourire satisfait alors que je comprends enfin ce fichu rébus et que ça gueule de plus en plus fort. Jusqu'à ce que la porte d'entrée finisse par claquer. Et Luka arrive, avec une simple serviette de bain et les cheveux dégoulinants. C'est moi ou mon cœur a un raté en le voyant débarquer comme ça ? Mais oui, carrément que si. C'est pas permis d'être aussi sexy, moi je vous le dis.

"Tu fais chier Quinn. Vraiment. Tu comptes vraiment toutes les faire fuir ?"

J'ai un haussement d'épaules innocent et je me contente de répondre, d'un ton aussi neutre que possible.

"Elle avait l'air encore plus stupide que les autres. T'as rien loupé. Oh et t'es en train d'inonder la cuisine. Et moi je vais être en retard pour le bus."

J'attrape mes livres et je mets sur la pointe des pieds pour l'embrasser sur la joue, avant de filer sans demander mon reste.

*****

Je suis assise sur le rebord du lit et je cherche mes habits éparpillés un peu partout dans la pièce. J'ai un bref regard en direction de Billy, mon binôme de sciences avec qui je m'entends super bien. Il me dévore des yeux, visiblement ravi de ce qu'il voit alors que moi, j'ai juste envie de m'enfuir. Sauf que je suis dans ma chambre j'ai oublié ce détail.

"C'était vraiment super Quinn. On remet ça quand tu veux hein, même si t'as pas envie que je sois ton mec."

Je suis en train d'enfiler ma culotte et j'arque un sourcil en le regardant. Super ? J'aurais pas dit ça comme ça moi. C'est le deuxième garçon avec qui je fais ce genre de trucs et autant le dire tout de suite, j'aimerais bien savoir ce qui arrive à faire crier les filles que Luka ramène dans sa chambre. Parce que bon, c'est sympa mais de là à réagir comme ça. Je secoue la tête, le chassant de mon esprit et je souris. Il est déjà bien trop souvent dans ma tête pour que j'en rajoute une couche non ?

"Ouais c'était cool. T'es un mec super Billy et c'est pas que je veux pas de toi comme mec... c'est pas aussi simple...mais si tu veux on pourra le refaire de temps en temps. Mes copines avaient raison en disant que t'es adorable et tout. C'est comme tu…"

La porte s'ouvre alors que je viens d'enfiler mon tee-shirt et je vois la tête de Luka dans l'embrasure. Il est figé devant la scène et j'ai beau croire que je le connais par cœur, cette expression-là je la connais pas du tout. Je sais pas s'il est fâché, déçu ou j'en sais rien mais d'un coup, je me sens pas super à l'aise. Et je bouge pas quand il regarde Billy en lui disant de se casser de là avant qu'il lui casse la gueule. Je serre mon jeans contre moi en me mordillant la lèvre et j'ai un sourire désolé à son attention quand il file.

Et le silence s'installe entre nous deux alors qu'il me regarde même pas. Je sens les larmes me monter aux yeux, sans même arriver à savoir pourquoi et je lâche, d'un ton hésitant.

"Luka je…"

Il me laisse même pas finir et lâche, d'un ton super sec.

"J'ai ramené de la pizza. Viens manger."

Et il sort de là. Je crois que c'est la dernière fois qu'il a mis les pieds dans ma chambre. C'était il y a trois mois maintenant. Et depuis, je sais pas, j'ai l'impression qu'il est devenu super distant, qu'il y a un truc qui va pas. Qui va plus. Et c'est de ma faute non ?

Je soupire et je m'en vais, après un repas horriblement silencieux et horriblement long. Je vais retrouver mes copines au diners du coin pour manger une glace. J'ai un peu d'argent maintenant que je donne des cours aux gosses de riches qui ne savent pas compter. Et j'arrive à ne pas tout dépenser en cadeaux pour Luka.

Les filles sont adorables, elles m'accueillent sans rien me demander alors que vu ma tête, elles pourraient. Mais je finis par leur parler de Billy et tout le monde se met à glousser, moi y compris. Je joue bien le jeu hein ? J'arrive presque à passer pour une fille normale avec sa bande de copines rigolotes. Je suis pas dans les plus populaires mais je sais que j'ai un certain succès. Pas seulement parce qu'on est assuré d'avoir un A quand on est en binôme avec moi mais parce que je suis toujours souriante et membre de tous les clubs possibles et imaginables. Parait que ça jouera quand je demanderais une bourse d'études. Alors je bosse pour le journal de l'école, je suis dans le club d'astronomie et, si j'aurais préféré qu'on me passe sur le corps plutôt que de tenter de devenir cheerleader, je suis dans l'équipe de sprint parce que le sport c'est super important il parait. Et je m'en sors pas trop mal. En moins d'un an, je fais mieux que durant les 16 années qui ont précédé. C'est fou ça… A croire qu'il y a un lien avec le brun beau gosse chez qui je vis. Je réussis à me reconstruire… à me construire plutôt, même si tout n'est pas simple ou facile.

Bref, la parfaite petite américaine quoi. Sauf que je m'efforce d'oublier ce que je ressens pour Luka. Cette sensation qui me noue l'estomac à chaque fois que je le vois et qu'il ne soupçonne même pas. Il faut que j'arrête d'être un poids pour lui, qu'il puisse vivre enfin sa vie sans s'encombrer de moi. Mais j'en ai pas envie. J'arrive pas à concevoir mon existence sans lui.

Perdue, je suis totalement perdue. Et amoureuse. C'était bien le pire qui pouvait m'arriver tiens.







by SerialWords.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jezabel Gambino
ADMINE REINE DU SILENCE

❖ MESSAGES : 2938


MessageDim 11 Sep - 18:33

Bienvenue par ici dancing yeah
Avatar original N'hésite pas si tu as des questions

_________________

    Let me feel your devotion
    Let me feel your emotion
    Love me like it's the last night
    Like it's the last night
    Hit me like a meteorite
    Don't let me go, don't let me go



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sam Haynes
LILAS

❖ MESSAGES : 413
❖ AVATAR : Tom Hardy.



MessageDim 11 Sep - 18:58

Bienvenue parmi nous

_________________
il en faut peu pour être heureux
Vraiment très peu pour être heureux. Il faut se satisfaire du nécessaire. Un peu d'eau fraîche et de verdure que nous prodigue la nature, quelques rayons de miel et de soleil.  ©️ by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Matthew Odair
MUGUET

❖ MESSAGES : 4830
❖ AVATAR : Jack Falahee


MessageDim 11 Sep - 18:59

Bienvenue !!!


Bon courage pour la fin de ta fiche :P

Elle est toute choupi Georgie

_________________
texte texte
Down goes another one



Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageDim 11 Sep - 19:07

Le choix de vava
J'ADORE !

Hellcome chez les fous et si tu as besoin de quoi ce soit n'hésite pas What a Face
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageDim 11 Sep - 19:23

Merci beaucoup les gens
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageDim 11 Sep - 19:39

Bienvenue sur BoH !
Have fun Et n'hésite pas si tu as des questions
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageDim 11 Sep - 19:56

Narniaaaaaaa *paf*

Bienvenue!!
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageDim 11 Sep - 20:30

Welcome
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageDim 11 Sep - 21:55

Oh une ado ! Bienvenue parmi nous ! Fiche très intéressante, j'aime bien ton personnage !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cinzia Herrera
ADMINE INTREPIDE ET SANS CLE

❖ MESSAGES : 6669


MessageDim 11 Sep - 22:28

Bienvenue parmi nous !
Bon choix d'avatar...une fiche bien entamée. Hâte de voir ce que tu nous réserves avec ton personnage.

_________________

Avere nel cuore, une voglia d'amare. Avere nella gola una voglia, di gridare. E chiudersi dentro. Prigionieri di un mondo che ci lascia soltanto sognare, solo sognare. Se non ci fossi tu io me ne andrei.
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageDim 11 Sep - 23:57

Mais! Mais non faut pas avoir peur des flics! Enfin... pas de tous xD
Bienvenue jeune fille. :)
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageLun 12 Sep - 2:52

Welcome ! Bon courage pour ta fiche :)
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageLun 12 Sep - 9:16

Bienvenue parmi nous!
Magnifique choix d'avatar :D
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageLun 12 Sep - 10:09

Georgie Henley... Omg, qu'est-ce qu'elle a grandit XD
Bienvenue à toi Amuse toi bien parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageLun 12 Sep - 14:29

Hello, bienvenue sur le forum <3

Je vois que toi aussi tu as déjà finit ta fiche, vous êtes des rapides avec Luka xD

Puisses-tu bien t'amuser ici !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Deputy Woodward
ORCHIDEE

❖ MESSAGES : 140


MessageLun 12 Sep - 15:35





Bienvenue à New York
Tu es désormais des nôtres!


Madame (faux)inceste mouahaha
Tu es désormais validé(e) et tu peux poster et voguer à ta guise sur le forum. Voici une liste de tous les topics qui peuvent t'être utiles pour que tu commences à jouer. Avant toute chose, tu dois recenser ton avatar par là

Pour essayer de trouver les liens qu'il te manque et rp au plus vite, tu as des coins appropriés où il te faudra créer tes propres topics où répertorier tes liens.

Tu meurs d'envie de rp mais tu n'as toujours pas trouvé quelqu'un pour un topic, n'hésite pas à passer par pour demander si quelqu'un est disponible et motivé ou par ici, si tu souhaites proposer une situation de jeu ou en choisir une parmi celle déjà proposée par les membres.

Mais comme tu viens d'arriver, il te faut avant tout un logement et faire répertorier ton métier afin de ne pas te faire chiper ta place si celles-ci sont limitées. Si tu es flic, secouriste, pompier ou même brigand, tu devrais passer dans ce topic

Pour le reste, il y a le flood, les jeux et toutes ces zones de détente pour partager avec les autres et vous sentir comme chez vous!


N'OUBLIE PAS QUE TU AS UNE SEMAINE, A PARTIR DE TA VALIDATION, POUR LANCER TON PREMIER RP


Bienvenue parmi nous, encore une fois








by SerialWords.




Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageLun 12 Sep - 15:42

Merci à tout le monde pour l'accueil

J'aime quand même pas les flics, ils sont méchants ><

Et euh... merci pour la validation What a Face
Faux-inceste ? Je vois pas de quoi vous parlez !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Florence Fleury-Arnaud
MUGUET

❖ MESSAGES : 4158
❖ AVATAR : Alison Brie



MessageLun 12 Sep - 15:51

Bienvenue dans le coin :)

_________________


    « J'avais réussie à m'adapter à ma petite vie avec Eleonore, mais d'autres choses me sont encore tombées dessus. J'ai des besoins, comme tout le monde, alors j'ai couché avec un homme mais il a filmé nos ébats artistiques. Je dois donc faire face à un scandale à la sextape, et pour le moment ça tourne mal pour moi. Mais je n'ai pas dis mon dernier mot. On ne rabaisse pas FIFA de la sorte, croyez moi. Si vous pensez vous débarrassez de moi, vous allez avoir les boules, je peux vous le dire. Oui, oui, vous avez bien lu. »



Récompenses des Awards 2016:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageMar 13 Sep - 17:05

Bienvenue pas du tout en retard parmi nous ma jolie !
Revenir en haut Aller en bas
❝Contenu sponsorisé❞


Message

Revenir en haut Aller en bas
Quinn R. Kennedy - this is my life ♪
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» ted kennedy on obama's camp!!!
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 01. [Villa de Quinn Fabray] I'll be there for you [CLOS]
» U.S. Senator Ted Kennedy dies at 77

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blood of Heroes :: Become a New Yorker :: THIS IS WHO I AM :: Game over, try again.-
Sauter vers: