Revenir en haut Aller en bas


Partagez|
Kaeo Kalahaua ☼ Il y a le ciel, le soleil et la mer... Et moi! ☼
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
❝Invité❞
Invité


MessageDim 11 Sep - 15:16





Kaeo Kalahaua
feat Luke Pasqualino

Nom Kalahaua Prénom(s) Kaeo Age 26 ans Nationalité et Origines HawaïenMétier Pompier et mannequinTu vis dans quel quartier? Brooklyn Groupe Into the fire Membre de gang ou pas (si oui, précisez lequel.) Non  Avatar Luke Pasqualino Crédits Maman Ours


Si vous demandiez à sa mère de vous décrire Kaeo, elle vous dirait que c'est un jeune homme droit dans ses baskets, altruiste et attentif aux autres et que pour elle, il n'a aucun défaut. Ben oui quoi, c'est son seul et unique enfant et quoiqu'il fait, il sera toujours parfait.
Ses amis ajouteront qu'il est dynamique, sociable et à l'écoute des autres.
Ils vous diront également qu'il est bagarreur, exigeant avec lui-même, mais aussi les autres, espiègle et taquin.
Ses potes, eux vous diront qu'il est drôle, sympathique et charmeur et qu'en contre partie, il est aussi prétentieux, trop sur de lui (surtout avec les filles), un peu trop curieux et parfois un peu trop gamin mais que cela amuse la galerie.
Quant à ses collègues, ils mettront la dernière touche en ajoutant qu'il est loyale, toujours à l'écoute quand ils ont besoin de parler et qu'on peut lui faire confiance, bien que parfois il soit un peut trop tête brûlé et impulsif. Il peut parfois sembler irréfléchi et entêté, car il est difficile de lui faire changer d'avis même s'il a conscience d'avoir tort. Oh bien sûr, ils n'hésiteront pas à dire que c'est également une fashion victime juste pour l'embêter, même si cela n'est pas totalement faux.
En bref, Kaeo n'est pas parfait, même si c'est que pense sa mère, et il le sait. Bien qu'en fonction du cercle dans lequel il évolue on ne lui attribue pas les mêmes qualités et défauts, il reste toujours lui-même peu importe à qui il s'adresse. Donc que vous soyez de sa famille, de ses proches, de ses potes ou  de ses collègues de travail, il sera toujours sincère et vrai. Même si ce qu'il vous dit, ne vous plaît pas, sachez que se sera toujours ce qu'il pense et que s'il vous ment, c'est qu'il garde un secret qui n'est pas le sien. Malgré cela, même si on peut lui faire confiance, il vous faudra des trésors de patiente pour obtenir la sienne et qu'il vous raconte sa vie.
Kaeo est malgré son métier de mannequin, quelqu'un de simple dans ses goûts et ses plaisirs. Cela lui vient surement du fait qu'il a vécu jusqu'à l'âge de seize ans à Hawaï de manière simple et sans prétention. Il connaît la valeur des choses et surtout de la vie. De ses années passées sur son île, le jeune homme à garder une passion pour le surf et sa culture. Il est fier de ses origines et le montre. Chez lui, on trouve de nombreux livres, photos, tableaux et tout ce qu'on peut trouver pour une déco typique hawaïenne. La seule chose qu'il n'apprécie pas tellement dans sa culture, c'est la musique qui n'est pas assez "funky" à son goût. En revanche, les demoiselles qui dansent le hula en costumes traditionnels, il adore cela.
En dehors de cette partie de son identité, Kaeo aime le sport de manière générale. Il fait du basket et du foot avec ses copains, se rend régulièrement à la salle de sport, pratique le jujitsu et la Capoeira, et fait son footing tous les matins dès l'aube. Il aime également faire la fête, surtout quand elles sont bien alcoolisées et avec de jolies jeunes femmes. Il a la fâcheuse tendance de finir dans le lit de toutes celles qui se laissent prendre à son charme d'ailleurs.
En dehors du sport Kaeo est également un grand passionné de cinéma. Lorsqu'il regarde un film, il ne se contente pas de le regarder pour le plaisir. Il le décortique sous toutes les coutures. Cadrage, musique, jeu des acteurs, montage, etc. En bref tout y passe. Ainsi donc même si le film à un scénario d'enfer et que c'est un succès au box-office, Kaeo pourra ne pas l'aimer, car il y trouvera des soucis technique que seul un œil averti pourrait repérer. Et l'inverse est également vrai ceci dit. Côté musique, le jeune homme est plutôt éclectique. Il écoute de tout et n'a pas de préférence, cela dépend simplement de son état d'esprit du moment.
Bien que travaillant dans la mode, Kaeo n'est pas quelqu'un de superficiel. Il profite de ce que la nature lui a donné et tant pis si cela ne plaît pas à tout le monde. C'est un homme qui s'engage pour les autres et profite de sa petite notoriété pour améliorer la vie de ceux qui ont moins que lui. Ainsi donc il s'investit dans des associations œuvrant principalement pour les enfants. Il considère que les enfants sont l'avenir de l'humanité et qu'il faut prendre soin d'eux comme d'un trésor. Ainsi donc, même s'il ne peut pas intervenir dans les pays défavorisés, il agit en local voir national auprès des orphelins par exemple.
Kaeo donne souvent l'impression de n'avoir peur de rien à cause de son côté impulsif et tête brûlée, mais cela n'est pas tout à fait vrai. S'il y a bien une chose que le jeune homme craint, c'est de vieillir et de ne plus pouvoir faire son devoir en tant que pompier. L'ennui, l'inactivité, la solitude, c'est ce qu'il redoute le plus. Voilà pourquoi il fonce tête la première dans les incendies. Quitte à mourir autant que se soit en sauvant des vies en plus. Il ne cherche pas à être un héros, juste à éviter d'affronter sa plus grande angoisse. L'engagement auprès d'une représentante de la gente féminine est aussi une source de frayeur pour le grand brun. Il ne l'explique pas vraiment. Il s'est rendu compte de cela lorsque au bout de trois ans avec une charmante demoiselle, cette dernière commença à lui parler de s'installer ensemble. Elle n'évoquait pas encore le mariage, mais rien que l'idée de vivre en couple avait paralysé le jeune homme qui avait mis un terme à cette histoire quelques jours plus tard. Depuis, il enchaîne les histoires courtes ou bien sans lendemain.
I took this way
Tout ça en dix lignes

Kaeo ne fait pas partie de ses personnes qui sont nées avec la vocation en eux. Nan, à aucun moment de son enfance ou de son adolescence, il avait imaginé devenir un jour un soldat du feu. D'ailleurs avant qu'il n'ait l'illumination, il ne savait pas vraiment quoi faire de sa vie. Rien ne l'intéressait réellement et côté études, il était loin d'avoir le niveau requis pour espérer un jour entrer à l'université. Et de toute manière, il n'avait pas franchement envie de quitter son île. À l'âge de seize ans, il décida de commencer une formation de sauveteur en mer afin de pouvoir gagner un peu d'argent pour pouvoir s'offrir les équipements de surf qui lui faisait tant envie, mais qu'il n'avait pas les moyens de s'offrir. Cependant, il avait la chance d'avoir un physique plutôt agréable et tandis qu'il arpentait la plage après avoir réussi sa formation, il fut remarqué par un jeune créateur qui cherchait des modèles pour lancer sa nouvelle marque de sport. C'est ainsi que Kaeo commença sa carrière de mannequin et qu'un an après il débarqua à New-York pour tenter de faire carrière. Après tout, c'était un boulot comme un autre, et même si cela ne le faisait pas vibrer, ça avait au moins l'avantage de lui faire gagner de l'argent.

Quelques années après son installation dans la grosse pomme, il fut invité à la soirée de lancement de la marque avec laquelle il avait commencé sa carrière et pour qui il continuait de poser à chaque nouvelle collection. La fête battait son plein avec de la bonne musique, des jolies filles et de l'alcool à foison. Malheureusement, un incendie dû à un souci électrique se déclencha dans les murs et avant même que quelqu'un ait eut le temps de dire ouf, la salle s'était remplie de fumée. La panique envahie la foule des invités qui courraient dans tous les sens. Au milieu de toute cette agitation, le grand brun tentait de garder son calme. Heureusement que les secours avaient été prévenus et ils étaient déjà en route. Les invités furent donc évacués avant qu'il n'y ait des morts et l'incendie maîtrisé.

Kaeo fut l'un des premiers à être évacué, car il se trouvait non loin de la porte qu'il n'arrivait pas à voir à cause des fumées. Il fut rapidement pris en charge par les secouristes qui examinaient tous ceux qui sortaient au fur et à mesure pour faire un tri parmi les victimes. Alors qu'il était assis au sol après avoir été mit sous oxygène quelques minutes, il observait les hommes lutter contre l'incendie pendant que d'autres faisaient les allées et retour pour sortir tous le monde. Alors qu'il était là, le déclic se fit et il réalisa que c'était le genre de métier qu'il avait envie de faire plutôt que de faire le paon devant un appareil photo. Quelques jours plus tard, il alla porter un dossier d'inscription au centre de formation de la ville et démarra ainsi sa carrière.


PSEUDO Maman Ours AGE suffisamment pour qu'on me dise "Vintage" FILLE OU MEC Digne représentante de la gente féminine  PRESENCE Autant que possible et principalement en semaine.  DE QUEL PAYS TU VIENS France Tu nous connais d'où ? J'ai déjà été inscrite par ici ^^SCENARIO OU INVENTE Inventé VOULEZ VOUS RECEVOIR DES MPs D’INACTIVITÉ ? Vu mes mésaventures avant l'été, je préfère dire oui ^^




by SerialWords.




Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageDim 11 Sep - 15:16


 



 
Tell us everything about you
Tout ça en 30 lignes

 

 Kaeo à vu le jour sur l'île principal d'Hawaï d'une mère infirmière et d'un père militaire. La vie d'une femme de militaire n'est pas chose facile et alors que Kekoa apprenait qu'elle était enceinte, son mari lui annonçait qu'il était transféré sur une nouvelle base sur le continent. Ayant du mal à supporter les absence répétitive de son époux alors qu'elle était près de sa famille, elle réalisa que partir loin de son île lui rendrait insupportable les départs de son mari. Le couple décida alors de divorcer malgré la venue prochaine de leur enfant. Le père du futur nouveau né dû donc partir avant la naissance et ne put venir voir son fils qu'un an plus tard. L'absence de son père et le sentiment que ce dernier avait préféré sa carrière plutôt que lui fit que Kaeo commença dès le plus jeune âge à détester son père. Aujourd'hui, c'est presque de la haine qu'il ressent pour ce dernier qui a refait sa vie avec femme et enfants.  

Malgré l'absence de son père, Kaeo est un enfant joyeux et plein de vie qui fait le bonheur de sa mère et de ses grands-parents de qui il est très proche. Dès qu'il fut en âge son grand-père le mit sur une planche de surf, le sport incontournable à Hawaï. Sans être une graine de champion, il apprenait vite et se débrouillait plutôt bien. Malheureusement, sa passion pour ce sport prit rapidement le dessus sur l'école. Ainsi donc avec quelques copains, le jeune homme préférait faire l'école buissonnière pour aller glisser sur les vagues plutôt que de rester assis derrière un bureau enfermé dans une salle de classe. Bien qu'il soit loin d'être bête, ces absences régulières faisaient qu'il obtenait de mauvais résultats. Ses notes médiocres ne l'incitaient pas à être plus assidues en cours et plus il grandissait et plus son comportement perturbait ses camarades. Avec ses meilleurs amis, il devint ainsi le leader de ceux qui se voulaient des bouts en train, mais qui ne faisaient qu'embêter leurs camarades. Bien qu'enfreignant régulièrement les règles pour faire de blagues, la petite bande ne faisait jamais de mal et tout était bon enfant. Ils frôlèrent donc à plusieurs reprises le renvoie. À l'âge de quinze ans, bien que ne changeant rien à son comportement, Kaeo commença à s'inquiéter de son avenir. Il ne pouvait pas espérer obtenir une bourse pour poursuivre ses études à l'université à cause de son dossier scolaire médiocre et sa mère n'avait pas les moyens de lui financer. Cela ne lui posa pas vraiment plus de problèmes que cela, car il ne savait pas quoi faire de sa vie à cette époque. En dehors du surf rien ne l'intéressait réellement.

Ses préoccupations d'avenir se virent disparaître l'année suivante, bien que le jeune homme ne le sache pas encore. En effet, alors qu'il traînait sur la plage au lieu d'être en cours, comme d'habitude, et qu'il venait de sortir de l'eau après un moment à passer sur sa planche, lorsqu'il fut abordé par une jeune femme. Cette dernière était à la recherche de jeune sportif pour une campagne de promotion pour une nouvelle marque de vêtements de sport qui venait de voir le jour sur l'île et proposa à Kaeo d'en faire partie. Ce dernier ne réfléchit pas longtemps, car l'occasion de se faire un peu d'argent était bien trop belle. Il pourrait ainsi investir dans du nouveau matériel de surf. À ce moment-là, il ignorait qu'il allait débuter sa carrière de mannequin. Les créateurs de cette nouvelle marque eurent un coup de cœur pour le jeune homme et continuèrent à le faire travailler dans les mois qui suivirent. C'est à ce moment-là que le jeune homme réalisa qu'il pourrait faire carrière dans la mode même si cela ne l'emballait pas plus que cela. Après tout, c'était un job comme un autre et qui rapportait plutôt bien, même si pour le moment, il ne travaillait que pour un seul créateur.

Alors qu'il était âgé de dix-sept ans, l'agence de mannequins avec qui il avait dû signer pour travailler, lui proposa de rejoindre le continent et plus précisément New-York s'il décidait de faire carrière, car Hawaï, lieu magique pour des séances photos, n'est pas idéale pour se faire connaitre. Après en avoir longuement réfléchi et discuter avec sa famille, Kaeo décida de quitter son île pour la grosse pomme avant même d'avoir son diplôme de fin d'études. Après tout, vu ses résultats scolaires et le nombre de cours qu'il avait loupé, il était conscient que cela serait peine perdu de passer ses examens. Bien que cela chagrinât sa mère qu'il abandonne ainsi ses études, elle avait conscience que cela n'était pas fait pour son fils. Elle accepta donc de le voir partir bien que cela ne fut pas chose facile. L'agence pour laquelle il travaillait prit donc en charge le départ et l'installation du jeune homme et commença à travailler pour qu'il se fasse connaitre dans le milieu.

Lorsqu'il arriva à New-York, son employeur l'installa dans un superbe appartement de Manhattan qu'il partageait avec d'autres mannequins à la recherche de reconnaissance. Ainsi donc il vivait avec cinq autres personnes, quatre jeunes femmes et un jeune homme. Autant Kaeo s'entendit tout de suite avec les demoiselles, autant sa relation avec celui qui partageait sa chambre était compliquée. En effet, ce dernier était gay. Cela ne dérangeait pas notre protagoniste en soit, mais les avances que lui faisait son collègue le mettaient mal à l'aise. Malgré une discussion durant laquelle l'hawaïen espérait mettre les points sur les "i", rien ne changea et les tensions entre les deux hommes étaient de plus en plus difficiles à supporter. Heureusement qu'il ne passait qu'un minimum de temps seul avec lui et qu'il avait toujours les chambres des filles pour trouver refuge quand les choses devenaient trop pénibles et que des envies de meurtres montaient chez lui.

Les contrats commençaient à se faire de plus en plus nombreux au fur et à mesure que les mois passaient. Sur les shootings, le côté un peu perturbateur du jeune homme remontait à la surface ce qui avait parfois tendance à agacer les photographes et autres personnes qui travaillaient avec lui. Mais lorsque le flash s'allumait pour la première prise, il redevenait sérieux et faisait ce qu'on lui demandait sans rechigner. Son naturel et sa bonne humeur permanente rendaient ses séances photos agréables même s'il était considéré comme le zouave de service. Son caractère apportait un vent de fraîcheur qui faisait qu'il était de plus en plus demander. Tandis que l'on pouvait voir de plus en plus souvent sa photo dans les magazines et certaines pubs télé, de plus en plus de gens commençaient à le reconnaître dans la rue. La notoriété que lui apportait son boulot ne lui plaisait pas vraiment et il avait du mal à supporter de ne pas pouvoir faire ce qu'il voulait sans prendre le risque de se faire repérer par quelqu'un qui viendrait lui demander une photo ou un autographe. Être connus, oui. Êtres reconnut, non. Cette période fut relativement difficile pour le grand brun. Heureusement pour lui au même moment, il fit une rencontre qui allait lui permettre de surmonter tout cela.

Cela faisait maintenant trois ans que Kaeo était à New-York et il avait encore des tas de choses à découvrir sur la ville. Ainsi donc, comme il le faisait dès que l'occasion lui était permise, il alla explorer une nouvelle zone qu'il ne connaissait pas encore en tentant de sortir des coins touristiques. Il se retrouva ainsi dans le Queens et alors qu'il se baladait dans les rues, il fut surpris par la pauvreté des habitants de ce quartier. Lorsqu'il rentra à l'appartement, ce soir-là, il avait le moral plutôt dans les baskets et discuta longuement avec celles qu'il surnommait les quatre filles du Dr March. Après une nuit blanche parler à discuter, les cinq jeunes mannequins avaient pris la décision d'utiliser leur notoriété montante pour venir en aide au plus démunis et particulièrement aux enfants. Ainsi donc, Kaeo commença à contacter des associations, des fondations diverses et autres organismes qui agissaient dans ce sens. C'est comme cela qu'il fit la connaissance de Clarissa, une charmante jeune femme qui était responsable d'une fondation. Clarissa ne connaissait pas Kaeo, elle ne s'intéressait pas à l'univers de la mode et ce fut une véritable bulle d'oxygène pour le jeune homme de pouvoir être lui-même sans avoir peur de retomber quelconque. La jeune femme devint rapidement celle à qui il confiait tous ces problèmes quel qu’il soit. Au fil du temps, cette amitié devint une belle histoire d'amour et la première véritable relation du jeune homme.

Durant les deux ans qui suivirent, la vie de Kaeo était parfaitement réglée et routinière. Il continuait d'enchaîner les contrats, commençant même à défiler chose qu'il n'avait jamais fait jusque-là, participant à différentes actions caritatives ou collectes de dons pour aider les enfants les plus défavorisés, vivant son histoire avec Clarissa sans nuages. Il quitta même la colocation pour se prendre un appartement sympa et tranquille dans le quartier de Brooklyn. Bref tout se passait pour le mieux pour notre Hawaïen. Comme tout le monde le sais, la roue finit toujours par tourner et le bonheur ne dure jamais.

En effet, Kaeo vient de fêter ses vingt-deux ans et il est heureux. Les choses se passent bien pour lui dans tous les domaines et il ne demandait rien d'autre. Durant toutes ses années, il avait toujours continué à travailler pour la marque qui lui avait mis le pied à l'étrier. Les deux créateurs étaient devenus des amis depuis le temps et le grand brun savait qu'il leur devait sa vie actuelle. C'est pour cela que lorsqu'il fut convié à se rendre à la soirée de lancement de la nouvelle collection, il ne se fit pas prier. La soirée était simple mais élégante. Rien de tape à l'œil, mais une musique extra et un buffet hors du commun. Accompagné de sa compagne, il serrait des mains, saluait tout le monde et discutait avec qui bon souhaitait faire un brin de causette. Bref, une excellente soirée en perspective quoi. Malheureusement, un incendie se déclara et bien que personne ne voyait les flammes, une épaisse fumée envahie rapidement la salle de réception. La panique fut presque instantanée et les invités se mirent à crier et courir dans tous les sens. Kaeo attrapa la main de Clarissa et tenta de trouver la sortie calmement. Mais on n'y voyait pas à deux mètres à cause de la fumée et un mouvement de foule le fit lâcher sa petite amie alors qu'il se trouvait près de la sortie de secours. Il se mit à l'appeler sans réponse. Il commença à tourner les talons lorsqu'une main l'attrapa par l'épaule pour le faire sortir. En quelques secondes Kaeo réalisa qu'il s'agissait d'un pompier et le suivit en lui expliquant que sa petite amie ne devait pas être loin. L'homme lui assura qu'il irait la chercher s'il allait se mettre en sécurité à l'extérieur. Le grand brun s'exécuta alors sans discussion. Il y avait quelque chose chez cet homme qui lui donnait confiance et qui le rassurait. Lorsqu'il disait qu'il retrouverait Clarissa, l'hawaïen le croyait sur parole.

Une fois à l'extérieur, Kaeo fut pris en charge par un secouriste qui le fit s'asseoir sur le bord du trottoir avant de lui donner un masque à oxygène. Il toussait un peu à cause de l'inhalation de fumée, mais rien de grave et aucun séjour à l'hôpital ne serait nécessaire. Tandis qu'il reprenait du poil de la bête, il avait les yeux fixés sur le bâtiment et observait les soldats du feu faire leur boulot. Depuis combien de temps était-il assis là ? Aucune idée, il avait perdu toute notion du temps, bien trop passionné par les pompiers. Tout ce qu'il réalisa, c'est qu'il fut sorti de sa contemplation par Clarissa qui lui déposa un baiser sur la joue.

Dans les jours qui suivirent, Kaeo n'arrivait pas à se concentrer sur quoique se soit. Il revoyait sans cesse ses hommes et femmes qui mettaient leur vie en danger au quotidien pour venir en aide à de parfait étranger. Il réalisa que c'était ce qu'il avait toujours eut envie de faire sans le savoir. Ainsi donc après de longues conversations avec sa petite amie, mais aussi sa mère, il décida d'aller s'inscrire au centre de formation des pompiers de New-York. Très sportif de base, il ne s'inquiétait pas vraiment du côté physique de la formation. En revanche, la partie théorique l'angoissait. En effet, il n'avait jamais été très assidu à l'école, se lassant vite de rester assit sur une chaise à ne "rien faire". Pourtant, cette fois se fut totalement différent. Il était attentif, assidu, sérieux et travaillait chez lui. Bon, bien sûr, il ne pouvait s'empêcher d'amuser la galerie en faisant de temps à autre de petites interventions humoristiques, mais rien de comparable à ce qu'il avait pu faire par le passé. C'était dans son caractère d'être déconneur, ces instructeurs appréciant ces petites touches d'humour occasionnel qui permettaient de travailler dans un cadre convivial sans pour autant perturber le groupe.

La formation toucha à sa fin et Kaeo avait réussi. Il n'était pas le meilleur, de toute manière, il ne cherchait pas à l'être, mais n'était pas dans le peloton de fin non plus contrairement à ce qu'il avait pu faire à l'école avant. Mais sa plus belle réussite fut lorsque l'un de ses instructeurs vint le voir plus tard pour lui dire qu'il ne devait surtout pas perdre son petit côté taquin et humoristique, car il en aurait bien besoin. Il lui conseilla de toujours rester lui-même, car là était la force du jeune homme.

Rapidement, il rejoignit la brigade 55 en tant que stagiaire et les dernières paroles de son instructeur prirent tous leur sens dès que son équipe découvrit qu'il arrondissait ses fins de mois en faisant du mannequina. Il fut rapidement la cible de brimades et blague parfois douteuses. Mais il prenait toujours cela avec humour et répondait du tac au tac par une remarque comique et souvent pleine d'auto-dérision. Aujourd'hui encore, il est sujet de raillerie et de plaisanteries, mais il le prend toujours bien. Il sait qu'il a fait ses preuves, que ses collègues le respectent en tant que pompier et que leur comportement illustre parfaitement le dicton "qui aime bien châtie bien". De plus, il ne se laisse jamais démoraliser même après une intervention difficile. Il a appris à laisser un peu de temps à tout le monde avant de faire ou dire une connerie qui remonte le moral des troupes, mais il ne laisse jamais l'abattement durer trop longtemps.

L'année qui suivit ses débuts en tant que pompier stagiaire, Kaeo vit sa vie sentimentale partir à vol eau alors que sa vie professionnelle s'épanouissait. En effet, cela faisait maintenant trois ans qu'il vivait une parfaite histoire avec Clarissa. Mais cette dernière en voulait dorénavant d'avantage. Elle ne parlait pas de mariage, mais elle avait évoqué le fait que les jeunes gens s'installent ensemble à plusieurs reprises. Le jeune homme était quelque peu effrayé par cette idée sans parvenir à expliquer pourquoi. Peut-être était ce dû à ce que ses parents avaient eux même vécus avant sa naissance. Depuis qu'elle avait divorcé d'avec le père de Kaeo, sa mère n'avait jamais refait sa vie, car elle ne souhaitait pas revivre l'échec d'une relation et avait peut-être sans le vouloir insufflée cette crainte chez son fils. Quoiqu'il en soit, le grand brun finit par mettre un terme à sa relation avec Clarissa plutôt que de continuer à avancer. Depuis il enchaîne les relations sans lendemain ou de courtes durées.

D'ailleurs, ce style de vie, qui à la base lui convient très bien, lui a fait commettre quelques erreurs. Ou plutôt une erreur. C'était il y a maintenant deux ans, soit peu de temps après sa séparation d'avec Clarissa. Il était à une soirée organisée par un magazine de mode et fit la connaissance d'une jeune femme et passa la nuit avec elle avant de disparaître au petit matin. Lorsqu'il rentra chez lui, il ne se souvenait même plus du prénom de la jeune femme. Pourtant, elle, elle n'avait pas oublié l'hawaïen et vint le retrouva quelques mois plus tard pour lui annoncer qu'elle était enceinte et qu'elle souhaitait garder l'enfant. Le jeune homme lui répondit avec une certaine véhémence qu'il n'était certainement pas le père de cet enfant et qu'elle ne devait pas compter sur lui pour s'en occuper. Depuis il n'a plus jamais entendu parler ni d'elle, ni de l'enfant. Et pourtant, l'idée d'avoir un fils ou une fille d'environs un an quelque part dans la ville le hante bien plus qu'il le laisse croire. Il a parfois des regrets lorsqu'il croise des familles, mais ne sait pas vraiment s'il pouvait entrer dans la vie de cet enfant après la façon dont il avait envoyé promener la mère. Lui qui a toujours vécu sans père, comment pourrait-il tenir ce rôle et être surtout un bon père ? Il a tellement peur de se planter qu'il n'ose même pas essayer. Pourtant quand on le voit avec les enfants défavorisés à qui il accorde tellement de temps, il parait évident qu'il ne serait pas mauvais dans ce rôle.

Malgré cela, Kaeo est heureux dans sa vie. Il a aujourd'hui vingt-six ans, retourne passer un mois de vacances chaque été chez sa mère, à un travail qui lui plaît vraiment et un autre qui lui permet de vivre sans se poser de question. Il est resté ami avec Clarissa avec qui il continue d'œuvrer pour les enfants. Il s'épanouit et malgré l'ombre de son enfant qui le hante quasiment toutes les nuits, il ne voudrait changer les choses pour rien au monde. Ne reste plus qu'à savoir ce que lui réserve l'avenir...


À suivre...


 



 
by SerialWords.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jezabel Gambino
ADMINE REINE DU SILENCE

❖ MESSAGES : 2938


MessageDim 11 Sep - 15:20

REBIENVENUE En espérant que cette fois soit la bonne Wink

_________________

    Let me feel your devotion
    Let me feel your emotion
    Love me like it's the last night
    Like it's the last night
    Hit me like a meteorite
    Don't let me go, don't let me go



Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageDim 11 Sep - 15:27

Rebienvenue par ici !
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageDim 11 Sep - 15:37

Rebienvenuuuuue!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Matthew Odair
MUGUET

❖ MESSAGES : 4830
❖ AVATAR : Jack Falahee


MessageDim 11 Sep - 15:43

Rebiieennvveenuuueeee !!!

Bon courage pour ta fiche :P

_________________
texte texte
Down goes another one



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sam Haynes
LILAS

❖ MESSAGES : 413
❖ AVATAR : Tom Hardy.



MessageDim 11 Sep - 16:43

Re bienvenue parmi nous

_________________
il en faut peu pour être heureux
Vraiment très peu pour être heureux. Il faut se satisfaire du nécessaire. Un peu d'eau fraîche et de verdure que nous prodigue la nature, quelques rayons de miel et de soleil.  © by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageDim 11 Sep - 19:08

Hellcome back à la maison et bon courage pour la suite de ta fiche

N'hésite pas en cas de besoin
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageDim 11 Sep - 19:19

Merci à tous! Vous êtes adorable
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageDim 11 Sep - 20:32

Rebienvenue :D
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageDim 11 Sep - 21:56

Rebienvenue ! Mamma mia quel bôgosse ton avatar, je pose un preums
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageDim 11 Sep - 22:49

Merci les filles!
Katharina > Comment résister à Sophia Bush
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageDim 11 Sep - 23:52

Bienvenue avec cette tête ^^
Bonne chance pour la suite Wink
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageLun 12 Sep - 2:52

Welcome ! Bon courage pour ta fiche :)
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageLun 12 Sep - 9:17

Rebienvenue :)
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageLun 12 Sep - 10:07

Bienvenue chez nous ! Bon courage pour le reste de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageLun 12 Sep - 14:32

Rebienvenue par ici alors !

J'adore le concept des origines hawaïennes ! Ok c'est pas un GROS concept mais je suis très fan parce que ça reste un truc imposant aux US. Je joue quelqu'un aux origines autochtones aussi sur un autre forum et bref, j'adore le métissage de manière générale en plus de ça *PAN*

Bonne continuation pour ta fiche en tout cas xD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Florence Fleury-Arnaud
MUGUET

❖ MESSAGES : 4158
❖ AVATAR : Alison Brie



MessageLun 12 Sep - 15:53

Re-Bienvenue dans le coin :)

_________________


    « J'avais réussie à m'adapter à ma petite vie avec Eleonore, mais d'autres choses me sont encore tombées dessus. J'ai des besoins, comme tout le monde, alors j'ai couché avec un homme mais il a filmé nos ébats artistiques. Je dois donc faire face à un scandale à la sextape, et pour le moment ça tourne mal pour moi. Mais je n'ai pas dis mon dernier mot. On ne rabaisse pas FIFA de la sorte, croyez moi. Si vous pensez vous débarrassez de moi, vous allez avoir les boules, je peux vous le dire. Oui, oui, vous avez bien lu. »



Récompenses des Awards 2016:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageMar 13 Sep - 17:03

Welcome back dude !
Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageMar 13 Sep - 20:43

Merci à vous tous pour l’accueil. C'est toujours plaisant de voir qu'on est toujours le bienvenu ^^
Désolé je traîne un peu pour faire ma fiche mais je suis en vacances et je bouge beaucoup. Je tente de la finir ce soir ou demain au plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Deputy Woodward
ORCHIDEE

❖ MESSAGES : 140


MessageMer 14 Sep - 18:52





Bienvenue à New York
Tu es désormais des nôtres!


Alors comme ça on est papa et on sait pas trop si on peut gérer ? Allons, c'est que du bonheur What a Face Te laisse pas trop enquiquiner par les collègues à cause de ton deuxième boulot hein
Tu es désormais validé(e) et tu peux poster et voguer à ta guise sur le forum. Voici une liste de tous les topics qui peuvent t'être utiles pour que tu commences à jouer. Avant toute chose, tu dois recenser ton avatar par là

Pour essayer de trouver les liens qu'il te manque et rp au plus vite, tu as des coins appropriés où il te faudra créer tes propres topics où répertorier tes liens.

Tu meurs d'envie de rp mais tu n'as toujours pas trouvé quelqu'un pour un topic, n'hésite pas à passer par pour demander si quelqu'un est disponible et motivé ou par ici, si tu souhaites proposer une situation de jeu ou en choisir une parmi celle déjà proposée par les membres.

Mais comme tu viens d'arriver, il te faut avant tout un logement et faire répertorier ton métier afin de ne pas te faire chiper ta place si celles-ci sont limitées. Si tu es flic, secouriste, pompier ou même brigand, tu devrais passer dans ce topic

Pour le reste, il y a le flood, les jeux et toutes ces zones de détente pour partager avec les autres et vous sentir comme chez vous!


N'OUBLIE PAS QUE TU AS UNE SEMAINE, A PARTIR DE TA VALIDATION, POUR LANCER TON PREMIER RP


Bienvenue parmi nous, encore une fois








by SerialWords.




Revenir en haut Aller en bas
❝Contenu sponsorisé❞


Message

Revenir en haut Aller en bas
Kaeo Kalahaua ☼ Il y a le ciel, le soleil et la mer... Et moi! ☼
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Quand le soleil illumine ton visage et que tu ressembles à une ange tombée du ciel
» Entre Ciel et Terre [pv Nuage d'Or et Nuage Enneigé]
» Septième ciel
» [Ruelles] Balade matinale sans Sebastian [PV: Ciel Phantomhive & Atsuka Lyako]
» Les 4 sacrés du ciel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blood of Heroes :: Become a New Yorker :: THIS IS WHO I AM :: Game over, try again.-
Sauter vers: