Revenir en haut Aller en bas


Partagez|
Noah Benson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
❝Invité❞
Invité


MessageJeu 28 Avr - 20:21





Noah Benson
feat Matthew Bomer

Nom Benson Prénom(s) Noah Age 28 ans Nationalité et Origines Américain d'origine Métier sergent de police Tu vis dans quel quartier? the Queens Groupe I am the Law Membre de gang ou pas (si oui, précisez lequel.) Non Avatar Matthew BomerCrédits Shiya


Noah, c'est la joie de vivre incarnée ! Mais pas cette joie débridée et tellement déjantée qu'elle finit par vous en coller un mal de tête impossible : au contraire, Noah reste quelqu'un de réservé et de très calme. Mais il lui suffit d'un de ces sourires dont il a le secret, d'un clin d'oeil complice et il est capable de rendre la vie plus légère et agréable à vivre. Il prend toujours tout du bon côté, même quand cela ne va pas dans son sens, et aura toujours le mot pour rire. Pourtant, il sait être parfaitement sérieux dans son travail, et ses supérieurs ne se sont jamais plaint d'un manque de rigueur. Mais c'est plus fort que lui : il aime prendre la vie telle qu'elle se présente, sans faire de chichis, sans ronchonner. De ce fait, il a pas mal d'amis et sait exploiter ce large réseau dans ses enquêtes : il sait convaincre, persuader, et fait preuve d'un talent d'orateur peu commun. Toujours prêt à sortir pour se défouler un bon coup, il s'avère être un gentil libertin qui n'a rien contre une nuit de folie dans des bras différents, bien au contraire. Voilà longtemps que personne ne lui connaît de petit-ami fixe, et semble même éviter la chose.
Dans la vie de tous les jours, Noah est typiquement le genre de personne sur qui l'on peut compter : il répondra toujours présent et se mettra en quatre pour résoudre ce que vous lui demandez. Très attentif, il sait écouter comme personne. On lui connaît peu de mauvais moments, même si les cauchemars n'ont jamais cessé de hanter ses nuits : quelque part, c'est peut-être pour cela qu'il n'aime pas dormir accompagné. Rester seul avec ses vieux démons lui convient tout à fait.
La plus grande peur de Noah est très facile à deviner, surtout si l'on creuse un minimum son passé : un jour, l'homme qui l'a détruit sortira de prison, et ce jour se rapproche de plus en plus. Viendra donc un jour où le démon, libéré de ses chaînes, reviendra pour le détruire définitivement.
Alors pour lutter contre cela, il s'est forgé un réseau tellement solide qu'il s'espère invincible.
Manies courantes : il ne sait pas mentir. Ce qui est parfois très énervant dans son métier. De ce fait, pour ne pas être démasqué, il a tendance à détourner le regard dès qu'il ment : cela l'aide à mieux ancrer son esprit sur autre chose.
Obsession : le café ! Noah est un véritable addict, et ne conçoit pas une journée sans s'arrêter au moins trois ou quatre fois à un Starbuck.
I took this way
Tout ça en dix lignes


Pour les flics, pompiers, secouristes, médecins ...: Qu'est-ce qui vous a donné envie d'emprunter cette voie? Vocation? Pur hasard? (Le groupe Simple Men doit également remplir cette partie)

Noah n'avait que dix ans quand son père a été assassiné sous ses yeux. Parcours assez commun à tous les membres de la police : quand on fouine bien, on trouve des dizaines de cas similaires au sien, alors il n'en fait pas grand cas. Assez bêtement, son père devait de l'argent. Assez bêtement, son créancier n'a pas voulu attendre un jour de plus. Alors qu'il était venu chercher Noah à l'école, son père s'est fait descendre en pleine rue, par un gang de petits caïds qui avaient été payés pour cela. Mine de rien, cela vous forge un caractère, et Noah n'a jamais supporté cette injustice. La police lui a semblé le meilleur moyen de pouvoir, si ce n'est y mettre un terme, au moins empêcher quelques affaires de ce genre de se reproduire, et empêcher quelques mômes innocents de devenir orphelins à leur tour.
Il ne parle jamais de son père, dont il n'a pas une grande estime. Intérieurement, il a même du mal à admettre que son paternel ait été suffisamment bête pour commettre une telle erreur.
Mais cela ne l'empêche pas de continuer sur cette voie : après des études de droit classiques, il s'est engagé dans la police et a passé le premier concours pour devenir sergent. Il s'en sort vraiment bien, d'autant que son large réseau lui permet d'avancer rapidement dans les enquêtes, et il brigue le poste de lieutenant dès qu'il sera apte à passer le concours.


PSEUDO Hydros AGE 26 ans FILLE OU MEC Fille PRESENCE on va faire de son mieux ^^ DE QUEL PAYS TU VIENSFrance Tu nous connais d'où ?de Matthew SCENARIO OU INVENTEInventé VOULEZ VOUS RECEVOIR DES MPs D’INACTIVITÉ ? Non, ce mp me stresse trop xD




by SerialWords.




Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageJeu 28 Avr - 20:21





Tell us everything about you
Tout ça en 30 lignes


La famille Benson n'avait jamais fait parler d'elle. Jamais ! On connaissait bien la mère de famille dans le quartier, car elle participait fréquement aux œuvres de charité à destination des populations défavorisées. On connaissait peu le père, toujours en vadrouille de ci de là. Par contre, les commères et autres langues de vipère ne tarissaient pas d'éloges sur le petit Noah. Pour une fois qu'elles disaient du bien de quelqu'un !
Il fallait dire que Noah était le petit dernier d'une longue liste de frères et sœurs, et que tout le monde l'adorait. Il avait la bouille de ces angelots qui attendrissent les cœurs, et la malice des petits fripons à qui on a envie de tout pardonner devant leur culot inné.
Il rendait souvent service, rapportait toujours des bonnes notes, et plus il grandissait, plus il devenait mignon.
On le plaignit quand un coup de feu – qu'on pensait malencontreux – enleva la vie de son père. On vint offrir des gâteaux à la famille éplorée, des plaids, des paniers de nourriture pour montrer qu'on compatissait. Personne n'avait jamais estimé le père Benson, mais on apportait quand même sa contribution, entre voisins. C'était le minimum qu'on pouvait faire.
Et puis, tout le monde adorait les enfants Benson, en particulier le petit Noah. Alors dans un souci de leur redonner le sourire, on s'entraidait.

Cette entraide, mine de rien, durant pendant plus de dix années. Sa mère refusa de déménager et ils restèrent dans le même quartier, surveillés par les mêmes personnes, entourées de la même affection un peu maladroite. Le garage du coin prit comme apprenti l'un de ses grands frères, John, pour le dépanner. On embaucha durant trois étés de suite sa sœur dans la supérette du quartier afin qu'elle ait de quoi payer ses études. Tout le monde était là pour eux, et on regarda grandir Noah d'un regard bienveillant, s'émerveillant de savoir qu'il voulait entrer à l'école de police.
Noah serait quelqu'un de bien plus tard. Ce serait à son tour de veiller sur eux.
Oh, certes, il aimait les garçons : ce n'était plus un secret pour personne et il ne s'en cachait guère.
Mais bon, il était si mignon, c'était sans doute normal non ? Et puis les mentalités changeaient, on ne pouvait pas rester éternellement dans les années 50, même en Amérique. Il fallait s'adapter.

En réalité, tout le monde adorait Noah.

Et surtout Erik. Erik, son premier grand amour, celui qu'il fit entrer un soir dans sa chambre d'étudiant à la fac et qui n'en repartit plus jamais.
Il était grand, costaud et avait l'assurance des quart back qui ont le monde à leurs pieds et n'ont jamais à le remercier. On lui devait tout, et il prenait tout. Il lui suffisait d'un sourire, d'un clin d'oeil et de sa dégaine typique d'étudiant aisé, et tout le monde pliait devant lui. Le monde de la fac était si petit, si naïf, qu'on le respectait sans regarder derrière les apparences.
Il avait caché son homosexualité et interdit à Noah de le dire à quiconque. Ce que Noah accepta sans sourciller : il était bien trop jeune pour oser encore s'affirmer ainsi devant le monde entier. Chaque chose viendrait en son temps.
Avec le temps, les exigences d'Erik devinrent un peu plus difficiles à suivre. Il voulait se rendre dans cette boîte-là, peu importait si Noah avait des examens le lendemain. Non, Noah ne pouvait pas aller parler avec cet homme-là, car il ne savait pas résister quand on le draguait. Non, Noah ne pouvait pas sortir avec ses amis ce soir, il avait besoin de lui...
De fil en aiguille, son petit ami se révéla tyrannique, égocentrique et excessif. Et quand Noah osa se rebeller pour la première fois, commençant à trouver que tout cela allait trop loin, Erik utilisa ses poings. Encore et encore. Jusqu'à ce que Noah arrête de protester, jusqu'à ce qu'il le supplie d'arrêter, jusqu'à ce qu'il plie.

Cela dura pendant toutes leurs années de fac. Jusqu'à ce qu'un de ses grands frères ne découvre le pot aux roses, un soir où il débarqua à l'improviste dans la chambre d'étudiant de Noah. Ce dernier avait encore des traces tellement violacées que la rage le prit, et il l'embarqua chez les flics sans discuter, ignorant les suppliques stressées de son frère et ses regards implorants.
Ce soir-là, Noah dénonça Erik, bien malgré lui. Et même s'il reconnut par la suite que c'était là la seule solution à toutes ces années de souffrance, ce fut là la chose la plus difficile qu'il dû faire.

Au vu des marques et des violences, Erik prit 5 ans de prison. Auxquels s'ajoutèrent 2 années supplémentaires suite à une bagarre en prison qui finit mal pour l'un des combattants.

Après cela, Noah put enfin se remettre sur pied et à partir de là, il se jura que l'amour était fini pour lui. Définitivement terminé. Il avait été stupide et aveugle une fois : il ne recommencerait pas deux. Pas si c'était pour finir ainsi.
Alors il enchaîna les aventures d'un soir mais ne s'accrocha plus jamais à quiconque. Il obtint son diplôme de policier et parvint même à décrocher le concours de sergent deux ans après, si bien que désormais, il officie comme sergent et s'est développé un sacré réseau de connaissances.
Il adore son boulot, s'y éclate comme jamais et a retrouvé le sourire et le goût de vivre. Et il espère que cela durera encore longtemps ainsi.







by SerialWords.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mayor Bloomberg
JONQUILLE

❖ MESSAGES : 2392


MessageJeu 28 Avr - 20:22





Bienvenue à New York
Tu es désormais des nôtres!


Tu es désormais validé(e) et tu peux poster et voguer à ta guise sur le forum. Voici une liste de tous les topics qui peuvent t'être utiles pour que tu commences à jouer. Avant toute chose, tu dois recenser ton avatar par là

Pour essayer de trouver les liens qui te manquent et rp au plus vite, tu as des coins appropriés où il te faudra créer tes propres topics où répertorier tes liens.

Tu meurs d'envie de rp mais tu n'as toujours pas trouvé quelqu'un pour un topic, n'hésite pas à passer par pour demander si quelqu'un est disponible et motivé ou parici, si tu souhaites proposer une situation de jeu ou en choisir une parmi celle déjà proposée par les membres.

Mais comme tu viens d'arriver, il te faut avant tout un logement et faire répertorier ton métier afin de ne pas te faire chiper ta place si celles-ci sont limitées. Si tu es flic, secouriste, pompier ou même brigand, tu devrais passer dans ce topic

Pour le reste, il y a le flood, les jeux et toutes ces zones de détente pour partager avec les autres et vous sentir comme chez vous!


N'OUBLIE PAS QUE TU AS UNE SEMAINE, A PARTIR DE TA VALIDATION, POUR LANCER TON PREMIER RP


Bienvenue parmi nous, encore une fois







by SerialWords.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Manuel Herrera
ADMIN A LA MACHETTE MAIS EN DETENTE

❖ MESSAGES : 9004



MessageJeu 28 Avr - 20:23

Rebienvenue

_________________
mundo pequeño y es así

El policía tiene su fin, el ladrón roba para vivir.
Otro día en la semana, no puedo dormir
Mucho lo que consumí: bazuco y marihuana
Ofendido y señalado por la sociedad,
Criado y educado por la calle claro esta.
Ya ves, cual es mi camino,


Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageJeu 28 Avr - 20:26

Bienvenue ou re bienvenue du coup haha !
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageJeu 28 Avr - 20:29

Re-bienvenue Noah !
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageJeu 28 Avr - 20:38

Ouais j'ai honte, excusez-moi encore.
Merci pour l'accueil ^^

Bon allez, je m'attaque à Matthew chéri !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Matthew Odair
MUGUET

❖ MESSAGES : 4830
❖ AVATAR : Jack Falahee


MessageJeu 28 Avr - 20:41

Rebienvenue vilain

_________________
texte texte
Down goes another one



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Florence Fleury-Arnaud
MUGUET

❖ MESSAGES : 4158
❖ AVATAR : Alison Brie



MessageVen 29 Avr - 15:51

Re-re-bienvenue What a Face

_________________


    « J'avais réussie à m'adapter à ma petite vie avec Eleonore, mais d'autres choses me sont encore tombées dessus. J'ai des besoins, comme tout le monde, alors j'ai couché avec un homme mais il a filmé nos ébats artistiques. Je dois donc faire face à un scandale à la sextape, et pour le moment ça tourne mal pour moi. Mais je n'ai pas dis mon dernier mot. On ne rabaisse pas FIFA de la sorte, croyez moi. Si vous pensez vous débarrassez de moi, vous allez avoir les boules, je peux vous le dire. Oui, oui, vous avez bien lu. »



Récompenses des Awards 2016:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝Contenu sponsorisé❞


Message

Revenir en haut Aller en bas
Noah Benson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Yannick Noah
» Noah n'a pas perdu son coup droit légendaire...
» I don't wanna grow up __ Noah L. McCarthy
» Mark Benson
» Le topic officiel de l'idylle clandestine entre Noah et Amanda

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blood of Heroes :: Become a New Yorker :: THIS IS WHO I AM :: Game over, try again.-
Sauter vers: