Revenir en haut Aller en bas


Partagez|
Gabriela Loren Chavez ▬ Aqui se queda la clara, la entrañable transparencia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
❝Invité❞
Invité


MessageMer 20 Jan - 19:20





Gabriela Loren Chavez
feat Gal Gadot

Nom Chavez Prénom(s) Gabriela, Loren Age 31 ans Nationalité et Origines Americano-Colombienne, avec des origines Grecques Métier Actuellement en recherche d'emploi Tu vis dans quel quartier? Le Bronx Groupe Simple Men Membre de gang ou pas   Non  Avatar Gal Gadot Crédits Tumblr


Douce et gentille Gabriela. Tranquille, sage et calme, voilà comment me décrivent les gens que je croise en général. Je suis un savant mélange entre le calme de Maman, son côté maternel, doux et protecteur, puis un tempérament plus vif mais modéré que j'ai pris de Papa cette fois. J'ai tellement d'origines différentes dans les veines que tout ça m'a façonné mais non sans être dénuée de caractère, je ne suis pas celle qu'on voit, qu'on entend. Je ne peux pas me considérer comme une force tranquille, j'ai fait bien des progrès dans ce domaine mais un passé laisse des marques, quand bien même j'étais une petite fille qui ne se laissait pas faire à l'époque. Parfois on fait des rencontres qui nous change, on peut juste essayer de se refaçonner après ça.
Je suis, je pense, quelqu'un de dévoué, de passionné, d'avenant. J'aime les autres, j'aime m'occuper d'eux, leur venir en aide, faire ce que je peux pour faire en sorte que les mauvais moments soient un peu moins sombres pour eux. Je ne prétends pas avoir de talent pour ça mais j'essaie. Je ne peux pas passer à côté d'une personne qui pleure sans ressentir une crampe au cœur. Trop empathique ? Non, je ne pense pas. Je n'absorbe pas leurs émotions, au contraire, j'essaie de leur insuffler les miennes. En revanche je ne suis pas très douée pour exprimer les miennes mais c'est une autre histoire. Étant une personne éternellement optimiste et positive, j'essaie de voir le meilleur côté de tout, autant que faire ce peut évidemment. Je dirais juste que chacun fait ce qu'il peut et que je ne déroge pas à la règle. Je suis une citoyenne lambda qui mène son petit bout de barque en essayant de faire sa part des choses pour le monde.

Malgré ce que j'ai vécu, j'ai la chance d'avoir été suffisamment bien entourée pour ne pas sombrer dans la dépression, pour ne pas être affectée au point où ma vie et les contacts avec les autres seraient devenus ingérable. J'ai réussi à me reconstruire, en mettant les moyens pour ça. Depuis un certains nombres d'années je pratique le Self-Defense, c'est quelque chose qui m'a énormément aidé à reprendre confiance en moi. Je peux sembler sans caractère, je ne crois pas que ça soit le cas. Je suis simplement une personne calme, assez discrète, sans doute un peu timide mais absolument pas associable pour autant, bien au contraire. Viktor n'a pas réussi à m'enlever ce qui fait de moi la personne que j'étais, celle que je suis donc encore aujourd'hui.
Est ce que regarder régulièrement derrière soi quand on marche dans la rue peut être considéré comme une manie ? La peur ne s'efface pas, elle reste là, bien présente, en sommeil mais bien présente. Il m'arrive parfois d'avoir un raté du cœur quand je crois une silhouette qui lui ressemble tant j'ai peur de retomber dans ses filets. La génétique et mon éducation m'ont apporté une certaine force de caractère mais quand il s'agit de Viktor, c'est peine perdu. Il a laissé ses marques dans mon quotidien, des marques qui je l'espère un jour s'estomperont totalement. Je suis donc de ses personnes qui vérifient plusieurs fois que tout est bien fermé à clé, que je sois à l'intérieur ou l'extérieur, je me retourne quand j'ai le sentiment d'être suivi, je sursaute quand on me surprend – en soi rien d'extraordinaire – et même si j'ai tout fait pour les gommer, j'ai encore parfois des réactions … J'exècre ce terme, j'exècre le fait de devoir l'employer pour parler de moi mais pourtant les faits sont là, ils l'ont été : Des réactions de femme battue.
En dehors de ces petites choses dont j'espère à terme me débarrasser – et ça serait clairement plus simple si la Police mettait la main sur mon ex-mari mais jamais je ne me permettrais de remettre en cause leur travail – je suis une personne tout à fait normale. J'ai ma routine quotidienne : café le matin, thé le midi, tisane le soir. Je ne pars jamais de chez moi le ventre creux, j'évite de sauter un repas, je ne pratique pas de sport à très haut niveau mais j'aime marcher pendant des heures – et j'ai d'ailleurs hâte de découvrir Central Park – puis bien sur je ne saute jamais mon cours de Self-Defense hebdomadaire.
Je n'ai pas vraiment la fibre artistique mais j'adore cuisiner – Pour les grandes tablées surtout. Je n'ai quasiment jamais vécu seule si bien que j'appréhende un peu cette nouvelle vie, loin de tous mes repères, mais quelque part je ressens un soupçon d'excitation que je ne pensais pas ressentir. Peut-être est-ce l'effet NYC, j'imagine que l'avenir proche me fera rapidement comprendre si j'ai fait le bon choix ou non.

Je ne saurais vous en dire plus, il est difficile pour moi de parler de la personne que je suis tout simplement parce que je ne pense pas aujourd'hui me connaître suffisamment pour ça.
I took this way
Tout ça en dix lignes

Pour les membres de gangs: Comment et pourquoi êtes-vous devenu membre et quel est votre domaine d'activité
Pour les flics, pompiers, secouristes, médecins ...: Malheureusement pour moi, je n'ai pas la chance d'avoir connu l'évidence, de ressentir ce petit picotement particulier, cette excitation, qui vous fait comprendre que vous êtes fait pour ça et pour rien d'autre. Je ne suis pas d'un naturel pessimiste, je pense qu'on a toute une vie pour trouver ce qu'on aime réellement, ce pour quoi on est fait. Je trouverai ma place dans ce monde. Viktor ne voulait pas que je travaille, j'ai quitté mon premier emploi peu de temps avant notre mariage et je venais à peine de terminer mes études. J'ai été à l'université, j'en suis ressorti avec un diplôme en psychologie parce que déjà à l'époque l'Humain me passionnait mais devant la réalité du terrain ... Disons qu'une fois sortie des filets de ce mariage, ça n'est pas la voie que j'ai suivi, pas professionnellement en tout cas. J'ai fait beaucoup de bénévolat, des remplacements, etc ... A mon âge c'est assez triste de ne pas avoir démarré de carrière mais je ne désespère vraiment pas. J'ai des capacités, je m'adapte à tout ou presque et ça ne me dérange pas de mettre les mains dans le cambouis - façon de parler, ne me confiez pas votre véhicule. Je débarque à New York quelque peu en touriste, avec seulement ma valise, un logement provisoire, mais mon sourire. C'est la première fois que je me retrouve aussi seule, aussi loin des miens, je pense qu'on peut appeler ça l'aventure.


PSEUDO JunkieMouse / Lili AGE *pleure sur ses jeunes années* FILLE OU MECPRESENCE En général je passe tous les jours  DE QUEL PAYS TU VIENS France Tu nous connais d'où ? Tout à la base, par un des membres de votre staff SCENARIO OU INVENTE Inventé





by SerialWords.




Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageMer 20 Jan - 19:23


 



 
Tell us everything about you
Tout ça en 30 lignes

 

  31 ans. Aujourd’hui c’est mon anniversaire et toute ma famille est là, autour de moi. Hermes, mon cousin, est assis à ma gauche, Papa à ma droite et Maman à côté de lui. Mes deux hommes. Et celle qui m’a donné la vie. Je les aime d’un amour incommensurable et inconditionnel, eux et tous les autres. Grands-Parents, oncles, tantes, cousins, cousines. Ces trois-là sont en quelque sorte mon trio de tête. Mon podium. Je n’ai jamais souffert d’être fille unique, d’autant moins quand je sais que la vie n’a pas épargné mes parents de ce côté-là. Maman a fait deux fausses couches avant de m’avoir et une troisième quelques années après moi, ensuite ils ont arrêté d’essayer et ont pris l’habitude de me considérer comme leur « petit miracle ». Je sais qu’ils ont souffert de ne pas avoir une grande tablée, pleins d’enfants à courir partout, parce que dans leurs origines la famille prend une place extrêmement importante. Je sais aussi qu’ils espèrent bien me voir relever cette tradition et leur faire pleins de petits-enfants mais ils sont patients, jamais je n’ai ressenti la moindre pression.
Hermes a deux petites filles lui, et la troisième est en route. Manuela est enceinte de 6 mois, elle rayonne. Je n’ai pas de frère et sœur mais j’ai ces deux-là, sincèrement c’est tout comme. On a grandi ensemble Hermes et moi, soudés comme les doigts de la main. C’est avec lui que j’ai fait les 400 coups, il connait de tout de moi ou presque. Il est mon cousin mais aussi mon frère, mon meilleur ami, mon confident, mon protecteur aussi, quasiment l’homme de ma vie sans aucune ambiguïté. Manuela aurait pu être un « obstacle », elle est devenue une sœur pour moi. Angela, leur ainée, est ma filleule et pour ces deux tornades miniatures je suis Tata Gabi. Cette famille, au sens large du terme, c’est mon essence même, une partie intrinsèque de mon être, et devoir m’éloigner d’eux est la chose la plus difficile qu’il m’a été demandé de faire dans cette vie.

Je suis née sous le soleil de San Diego, Californie, ses palmiers et son ensemble de clichés. J’ai toujours aimé cet endroit, c’est chez moi tout simplement, mais j’aime aussi la Colombie et la Grèce qui sont une autre part de moi, de ma famille, de mon sang. Papa est Colombien, Maman est Américaine mais elle est née et a passé une partie de son enfance en Grèce. C’est entre ces trois pays que j’ai passé les 31 premières années de ma vie et je me sens riche, très riche de ces mélanges. Les valeurs qui m’ont été enseignées par ces êtres sont probablement la chose la plus précieuse que je possède, je m’y confère chaque jour qui passe et suis très fière de les avoir héritées de personnes que je considère vraiment bonnes et justes. Mes parents, mes grands-parents avant eux, etc … Je parle plusieurs langues : Anglais bien sur, Espagnol couramment, et j'ai également quelques notions de Grec, suffisamment pour tenir une conversation basique.

J’ai passé une enfance tout ce qu’il y a de plus normale, entre l’école, la maison, parfois un peu la rue mais jamais très loin, et jamais seule surtout. J’étais une enfant pleine de vie et d’énergie, Hermès était toujours avec moi ou presque, on déambulait sous le soleil Californien sans se soucier de rien. J’ai eu la chance de grandir dans un environnement très équilibré, de voyager et découvrir mes origines très tôt si bien que mon esprit s’est ouvert rapidement sur pleins de choses et notamment la tolérance : Une valeur extrêmement importante dans notre famille.
J’avais 15 ans quand ma route a croisé celle de Viktor, et même si une partie de moi affirme fermement que j’aurai du tourner à droite plutôt qu’à gauche ce jour-là, une autre y manifeste un peu moins d’entrain, malheureusement. Pour une fois je n’étais pas avec Hermès, j’étais seule et je rentrais de l’école, c’était en novembre, le soleil était encore bien présent. Je n’oublierai jamais ce premier regard échangé … Viktor c’est le stéréotype du brun mystérieux, celui qui fait craquer toutes les filles sur un kilomètre à la ronde. Son charme slave tape dans le mile à chaque fois et quand il sourit … Croyez-moi, vous perdez toute consistance. Je n’ai absolument pas échappé à cette règle, ce qui me fait légèrement sourire à présent tant je m’imagine avec cet air de cruche sur le visage.
Il était avec ses amis, ses cousins en réalité mais ça je l’ai appris bien plus tard. Nous n’avons pas échangé le moindre mot ce jour-là, simplement des regards, des sourires – assurés de son côté, incroyablement et ridiculement timide du mien. Personne, absolument personne, n’aurait pu deviner que derrière cet air d’ange se cachait en réalité un démon … En réalité, si, tout le monde aurait pu le sentir mais son aura avait sur moi un tel ascendant que je n’ai rien vu venir.

Trois ans de plus que moi, d’origine Bulgare mais nationalisé Américain grâce à son père, fils unique mais issu d’une grande famille – comme moi. Des points communs avec lui j’en trouvais des tas, comme ça m’arrangeait. On a commencé à se croiser plus régulièrement, il a fini par engager la conversation tout en restant toujours incroyablement correct et gentleman. Et puis je suis tombée amoureuse, dès le premier regard en réalité mais plus je passais du temps avec lui, plus je tombais follement et éperdument amoureuse de lui. On s’est tourné autour comme ça pendant un an, jusqu’à ce qu’il me laisse entendre qu’il ne tenterait rien avec moi tant que je ne serais pas majeure. Encore cinq ans à attendre, vous plaisantez ? Il m’a dit qu’il viendrait me retrouver et qu’il m’épouserait … C’est exactement ce qu’il a fait, sans jamais réellement sortir de mon décor, comme une ombre que je croisais régulièrement. Il est venu me voir le jour de mes 21 ans, et il m’a embrassé. On ne s’est plus quittés.
Mes parents pensaient dur comme fer que ça ne serait qu’une passade, puis ils ont appris à le connaitre, sont tombés sous son charme aussi, comme tout le reste de la famille à l’exception d’Hermès qui lui a toujours gardé une certaine réticence vis-à-vis de ce garçon, finalement devenu un homme avec les années. Moi j’étais totalement aveuglée, folle de lui, heureuse, tout simplement. On a été ensemble pendant un an avant qu’il ne fasse sa demande, en bonne et due forme, en demandant d’abord ma main à mon père qui la lui a accordée non sans mises en garde évidemment. On s’est marié un an plus tard, six mois après le paradis devenait enfer et je découvrais son véritable visage.

Quand on dit que l’amour rend aveugle, croyez-moi, ça n’est pas une ineptie.

On était jeunes, tout feu, tout flamme, prêt à croquer la vie à pleine dent. Je rêvais d’enfants, d’une grande maison pour accueillir tout un tas de bambins, ma famille, la sienne … Sa famille … Que je ne connaissais finalement pas vraiment. Viktor s’est toujours arrangé, avec brio, pour m’empêcher de penser, de me poser des questions et surtout de lui poser des questions. Pourtant, au fil des mois, des années, le rideau a fini par tomber et les évidences sont devenues trop énormes pour m’échapper. Peut-être que j’ai finalement cessé de n’être qu’une gamine rêveuse, aussi. Si son mystère était une chose qui me plaisait énormément au début, comme toutes les femmes, j’ai fini par me lasser de ce qui me plaisait tant les premiers mois, voir les premières années. En réalité c’est un peu plus compliqué que ça, mais quand votre mari commence à s’absenter, se comporte un peu étrangement et vous couvre de cadeau hors de prix pour vous faire taire … Même aveuglé par l’amour, vous commencez à vous méfier et inexorablement à poser des questions.

Et mes rêves s’accrochent à tes phalanges …

Des disputes, comme tous les couples, nous en avions déjà eu mais celle-ci à fait basculer tout mon univers. Je me suis montrée un peu trop suspicieuse, le ton est monté des deux côté et il a eu ce geste envers moi. Le premier, malheureusement pas le dernier. Il a levé la main sur moi, il m’a giflé, me laissant totalement sous le choc, main sur la joue. Je n’arrive pas à me souvenir si j’ai eu le temps d’avoir peur, tout ce dont je me souviens ce sont ses excuses, ses baisers, sa promesse de ne plus jamais se laisser emporter de cette façon.

Promesse qu’il n’a pas tenue.

Et moi j’ai gardé le silence, souriante, tête baissée, toujours bien attentionnée envers lui, envers mon apparence de parfaite petite femme qui camoufle ses bleus comme elle le peut. J’avais peur, mais je l’aimais, et lui me manipulait sans le moindre problème.
Je me suis renfermée sur moi-même, j’ai commencé à m’éloigner des gens dont j’étais le plus proche, ma famille, chose qui a alerté Hermès bien entendu parce qu’il était le seul que je n’arrivais pas à berner. Viktor s’arrangeait toujours pour frapper là où ça laissait le moins de trace, là où je pouvais couvrir les marques de ses agressions. Pour chaque coup une excuse, un baiser, un cadeau, une attention, mais il recommençait, jusqu’au jour où j’ai craqué dans les bras de mon cousin. Ce jour-là j’ai eu peur, peur qu’Hermès aille au-devant du danger parce qu’il était fout de rage mais il ne connaissait pas Viktor comme je le connaissais. Au fond de moi j’étais persuadée que si je le laissais faire, il n’en ressortirait pas vivant. Peut-être que je me trompais, peut-être, mais pour rien au monde j’aurai été capable de le laisser prendre un tel risque alors j’ai profité d’une seconde de son inattention pour m’enfuir, pour rejoindre mon mari … qui m’attendait déjà devant chez eux. Il m’a fait monter dans sa voiture, me prenant violemment par le bras sans desserrer les mâchoires. J’ai essayé de ne pas pleurer parce que je savais ô combien ça l’agaçait mais le corps a des réactions qu’on ne peut pas toujours contenir.

Ce jour-là aurait pu être mon dernier. Viktor n’avait jamais été aussi violent, j’ai alors compris que ça n’était pas Hermès qui risquait sa vie mais bien moi. Je me suis réveillée deux jours plus tard, à l’hôpital, méconnaissable tant il s’était acharné sur moi. Si mon cousin n’avait pas débarqué, avec la Police, il y a de forte chance pour que je ne sois plus là aujourd’hui pour évoquer ces souvenirs. Viktor a tenté de s’échapper, ils l’ont retrouvé au bout d’un mois de cavale, un mois que j’ai passé chez mes parents, sous surveillance permanente. Quand il a fallu lui faire face au procès – je n’étais pas son seul chef d’accusation, la Police ayant retrouvé des armes et des faux billets chez nous, j’ai d’ailleurs du prouver mon innocence pour cela parce que non, je n’étais pas au courant. Tellement aveugle, tellement idiote – j’ai ressenti ce besoin de l’avoir contre moi, j’ai ressenti encore et toujours l’amour que je lui portais, pas même une once de haine à son égard. Jamais. Il a été incarcéré, le divorce a été prononcé quelques temps plus tard. Mes parents, Hermès, m’ont quelque peu forcé la main parce que je ne voulais pas tirer un trait sur ce mariage. Je m’étais mis en tête que je l’attendrais, que j’irai lui rendre visite, etc … Peu importe les coups qu’il pourrait encore me porter, j’étais prête à l’attendre.

Se reconstruire.

Les années ont passé, je ne suis jamais allée le voir car on me l’a interdit et au fil du temps j’ai fini par comprendre, par me sortir de cette entrave malsaine qu’était ce mariage. Il a été le seul homme que j’ai aimé, le seul que j’ai connu ou presque, on n’efface pas autant d’années comme ça, même après trois ans de cauchemars. Le voile que j’avais devant les yeux a néanmoins fini par s’estomper, je me suis reprise en main et c’est l’année de mes 25 ans que j’ai commencé à me reconstruire réellement. Il fallait que je fasse quelque chose de ma vie, quelque chose en accord avec la personne que j’étais, alors suite à quelques informations prises ici et là j’ai fait beaucoup de bénévolat, j'ai travaillé dans un centre d'aides sociales, dans une école également ... Voilà maintenant près de 5 ans que je vis ma vie tranquillement, ici à San Diego, mais malheureusement la trêve – bien que de longue durée – s’est arrêté il y a quelques semaines. Viktor devait être transféré dans un autre établissement pénitentiaire, or lors de ce trajet pourtant sous haute sécurité, avec de l’aide extérieure – fort probablement ses cousins, entre autres – il a réussi à s’évader et se balade depuis dans la nature. La Police m’a naturellement interrogée, je leur ai dit tout ce que je savais – c'est-à-dire rien – tout ce qui pouvait être en mesure de les aider à le retrouver.

Puis il y a eu ce jour, celui où il a repris contact avec moi.

Au départ je l’ai caché à tout le monde, j’ai essayé de l’ignorer mais il a eu l’audace, la folie, de venir jusqu’à mon appartement. Ça n’a pas été facile, pour plusieurs raisons, la première étant que malgré les années passées, malgré le mal qu’il a pu me faire, j’ai ressenti ce besoin, cette envie, de courir dans ses bras. Parce que l’adolescente en moi s’y était mile fois sentie en sécurité, avant qu’il ne brise la femme que j’ai fini par devenir. La seconde, parce que j’étais transi de peur, tout simplement. Des menaces, puis des promesses, celles de ne jamais recommencer. J’ai changé Gabi, je ne te ferais plus jamais de mal. Il avait perdu beaucoup de poids, ses traits étaient tirés mais le fond de son regard toujours la même étincelle, celle qui me faisait chavirer à l’époque. Je lui ai dit de me laisser tranquille, il a retrouvé ce visage, cette facette de lui, et mon poignet en porte encore les marques.

A ce jour il n’a toujours pas été retrouvé, voilà pourquoi j’ai pris cette décision : Partir. Ça ne m’enchante pas mais je sais que c’est le seul moyen pour moi de tirer un trait sur tout ça. Personne en dehors de mes parents et Hermès ne sauront où je me trouve. C’est une nouvelle vie qui s’offre à moi, pour ma propre sécurité, mais pourtant ça ne m’enchante absolument pas. San Diego / New York … Le moins que l’on puisse dire c’est que le changement risque d’être radicale.


 



 
by SerialWords.




Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageMer 20 Jan - 19:42

Bienvenue dans le coin ! Have fun et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageMer 20 Jan - 19:57

Bienvenue à toi et bon courage pour ta fiche ! Et Gal... *µ* <3<3<3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lyla Gambino
ADMINE ET PUNITRICE

❖ MESSAGES : 9173
❖ AVATAR : Megan Fox



MessageMer 20 Jan - 20:03

BIENVENUE CHEZ TOI Elle est belle Gal
Bon courage pour ta fiche et n'hésite pas si tu as des questions

_________________
Born to lose ✽ Live to win
I'd rather have bad times with you, than good times with someone else
I'd rather be beside you in a storm, than safe and warm by myself
I'd rather have hard times together, than to have it easy apart
I'd rather have the one who holds my heart


Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageMer 20 Jan - 20:22

Bienvenue ! :smi7:
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageMer 20 Jan - 20:26

Bienvenue par ici ! Bon courage pour cette fiche. :)
Si tu as des questions, n'hésites pas !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lowen O'Connor
ANEMONE

❖ MESSAGES : 8679
❖ AVATAR : Steve Lund


MessageMer 20 Jan - 20:42

OH PUTAIN LILI. OHMONDIIEEUUUUUUUU. J'Y CROIS PAS 0.0


BIENNVVEENNUUUUUUUEEEEE
Je suis trrroooopppp contente de te voir ici *____*

Bon courage pour la fin de ta fiche et si tu as des questions, n'hésite pas !!

:smi7: :smi7: :smi7: :smi7: :smi7: :smi7: :smi7:

_________________
texte texte
Glory, on an another empty life




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cinzia Herrera
ADMINE INTREPIDE ET SANS CLE

❖ MESSAGES : 6669


MessageMer 20 Jan - 20:57

Ah bienvenue ici.
J'adore cette fille 

Au besoin, je suis là !

_________________

Avere nel cuore, une voglia d'amare. Avere nella gola una voglia, di gridare. E chiudersi dentro. Prigionieri di un mondo che ci lascia soltanto sognare, solo sognare. Se non ci fossi tu io me ne andrei.
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageMer 20 Jan - 21:09

Merci beaucoup tout le monde ! Je rêve ou c'est un sushi ... C'est un sushi En tout cas, oui, merci pour cet accueil très chaleureux

Mariiiiiiiiiiiine Je tente l'aventure Wink
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageMer 20 Jan - 22:47

Bienvenue parmi nous, bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Florence Fleury-Arnaud
MUGUET

❖ MESSAGES : 4158
❖ AVATAR : Alison Brie



MessageJeu 21 Jan - 3:14

Oh Gal
Wonder Woman
Bienvenue dans le coin :)

_________________


    « J'avais réussie à m'adapter à ma petite vie avec Eleonore, mais d'autres choses me sont encore tombées dessus. J'ai des besoins, comme tout le monde, alors j'ai couché avec un homme mais il a filmé nos ébats artistiques. Je dois donc faire face à un scandale à la sextape, et pour le moment ça tourne mal pour moi. Mais je n'ai pas dis mon dernier mot. On ne rabaisse pas FIFA de la sorte, croyez moi. Si vous pensez vous débarrassez de moi, vous allez avoir les boules, je peux vous le dire. Oui, oui, vous avez bien lu. »



Récompenses des Awards 2016:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageJeu 21 Jan - 8:00

Moh comme elle est choupi ♥
On s'connait non? On s'est déjà vues quelque part? *out*

Bienvenue par ici Courage pour ta fiche et à très vite dans le jeu !
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageJeu 21 Jan - 8:18

Bienvenue jolie demoiselle ! Je vois que tu connais du monde ici ! En tout cas, j'aime beaucoup le début d'histoire et le personnage dans son ensemble avec le peu de caractère dispo pour l'instant ! =)

J'ai hâte de voir le reste ! Bon courage pour la suite de ta fiche et have fun !
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageJeu 21 Jan - 9:24

Gosh mais qu'est ce que vous êtes beaux tous :smi7:

Merci beaucoup pour cet accueil, j'essaie d'avancer ça un peu plus aujourd'hui

Maura, t'as d'beaux yeux tu sais What a Face
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageJeu 21 Jan - 23:05

Bienvenue à toi ma belle ! Si tu as besoin n'hésites pas ! Très bon personnage de ce que je lis =)
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageVen 22 Jan - 8:40

Merci beaucoup Jade

Au fur et à mesure de la construction de ce personnage j'ai un gros doute quant à sa profession ... J'essaie de tirer ça au clair rapidement ! En tout cas ça ne changera rien à l'histoire je pense
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Manuel Herrera
ADMIN A LA MACHETTE MAIS EN DETENTE

❖ MESSAGES : 9004



MessageVen 22 Jan - 8:44

As-tu besoin d'aide ou de conseils ma biche?

_________________
mundo pequeño y es así

El policía tiene su fin, el ladrón roba para vivir.
Otro día en la semana, no puedo dormir
Mucho lo que consumí: bazuco y marihuana
Ofendido y señalado por la sociedad,
Criado y educado por la calle claro esta.
Ya ves, cual es mi camino,


Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageVen 22 Jan - 8:54

C'est très gentil, merci

Et bien je pense que j'ai trouvé en réalité, je me disais que je la voyais très bien travailler dans un centre pour personnes handicapées. Je pense que le côté "prise en charge patient / pas de suivi derrière" du poste de secouriste ne lui convient finalement pas. Le contact avec les gens est quelque chose de très important pour elle, je crois que ça serait parfait. Si c'est possible bien sur (j'adore ce smiley, définitivement xD)

Je murie ça dans ma tête aujourd'hui et je termine ma fiche ce soir
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Manuel Herrera
ADMIN A LA MACHETTE MAIS EN DETENTE

❖ MESSAGES : 9004



MessageVen 22 Jan - 9:00

Après pense à ce que ça peut te permettre en termes de liens ma biche, trouver un job médical à l'hôpital en gériatrie serait peut-être plus simple pour te lier :)

_________________
mundo pequeño y es así

El policía tiene su fin, el ladrón roba para vivir.
Otro día en la semana, no puedo dormir
Mucho lo que consumí: bazuco y marihuana
Ofendido y señalado por la sociedad,
Criado y educado por la calle claro esta.
Ya ves, cual es mi camino,


Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageVen 22 Jan - 17:43

bienvenuue :3
je salue ton choix d'avatar **
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageSam 23 Jan - 9:50

Je comprends bien mais j'aimerai assez coller au maximum à son caractère ^^
Fin de semaine difficile, je n'ai pas tellement pu me concentrer là dessus hier soir comme j'avais prévu de le faire et je vais être absente ce weekend. Je vais avoir le temps d'y réfléchir plus calmement.

Merci beaucoup Alicja, j'aime énormément le tiens aussi *_*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Manuel Herrera
ADMIN A LA MACHETTE MAIS EN DETENTE

❖ MESSAGES : 9004



MessageSam 23 Jan - 10:23

Ah oui, je comprends ma biche, n'hésite pas à me mp en cas de besoin

_________________
mundo pequeño y es así

El policía tiene su fin, el ladrón roba para vivir.
Otro día en la semana, no puedo dormir
Mucho lo que consumí: bazuco y marihuana
Ofendido y señalado por la sociedad,
Criado y educado por la calle claro esta.
Ya ves, cual es mi camino,


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lowen O'Connor
ANEMONE

❖ MESSAGES : 8679
❖ AVATAR : Steve Lund


MessageSam 23 Jan - 11:02

Si besoin tu sais aussi où me trouver <3.

_________________
texte texte
Glory, on an another empty life




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageSam 23 Jan - 13:37

Gal
Viens, on se fait un enfant

Bienvenu ici
Revenir en haut Aller en bas
❝Contenu sponsorisé❞


Message

Revenir en haut Aller en bas
Gabriela Loren Chavez ▬ Aqui se queda la clara, la entrañable transparencia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Chavez traite Obama de « pauvre ignorant »
» Where Hugo Chavez and William Baldwin agree.
» Hugo Chavez et le vice-president cubain en Haiti
» Chavez soupconne une tentative d'assassinat contre sa personne
» vive Chavez, vive Castro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blood of Heroes :: Become a New Yorker :: THIS IS WHO I AM :: Game over, try again.-
Sauter vers: