Revenir en haut Aller en bas


Partagez|
CJ - May I have your attention please?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
❝Invité❞
Invité


MessageJeu 19 Nov - 3:07


   



   
Clancy Jessop
feat shia labeouf

   
Nom Jessop Prénom(s) Clancy Age 28 ans Nationalité et Origines Américain, origines américaines et irlandaises Métier sans pour le moment Tu vis dans quel quartier? Brooklyn Groupe Simple Men Membre de gang ou pas (si oui, précisez lequel.) nope  Avatar Shia LaBeouf Crédits tumblr.


   
Si on devait retenir deux traits de caractère, impulsif et serviable seraient en tête de liste. Le garçon a toujours été un peu sanguin. Sans doute parce qu'en grandissant il était souvent le plus petit et que ce complexe d'infériorité l'a peu à peu transformé en teigne, quand on le cherche. S'il a un sens de l'humour, il n'apprécie pas qu'on se moque de son physique - même si, avec les années, ça lui passe généralement au-dessus. Toujours prêt à rendre service, d'une façon ou d'une autre, il a appris à savoir se tirer de n'importe quelle situation. Le cynisme et le sarcasme ne sont pas ses points forts. Les pets le font plus rire que les blagues salaces. Clancy a gardé une âme de gamin même s'il a la tête bien vissée sur les épaules. Poli et bagarreur, il aime passer du bon temps. Il se la coule douce.
Clancy a toujours été fan de hip hop et de basketball. Comme beaucoup d'enfants du Brooklyn non-glamour, c'est Michael Jordan qui l'a accompagné tout au long de son enfance. Sa taille l'a empêché de pouvoir pursuivre une carrière au niveau professionnel mais cela ne l'empêchait pas de s'entraîner quasi quotidiennement. Fana de jeux vidéo, ses passes-temps se résument à dormir, traîner dans le quartier, fumer et songer à la signification de la vie. Son plus grand rêve est de voyager, il n'a jamais quitté le sol américain. Sa mère est sa plus grande fierté et il ferait n'importe quoi pour elle.
   
I took this way
Tout ça en dix lignes

   

   Pour les flics, pompiers, secouristes, médecins ...: Qu'est-ce qui vous a donné envie d'emprunter cette voie? Vocation? Pur hasard? (Le groupe Simple Men doit également remplir cette partie)

   Grandir dans un quartier ravagé par la violence, les drogues et la pauvreté a sans doute influencé Clancy quant à son choix de carrière. Cela n'a jamais rien eu d'une vocation, plutôt une inspiration. Pas mal de ses camarades d'école, amis d'enfance et autres personnes qui l'ont aidé à se forger une carapace ont, de près ou de loin, eu affaire à la justice. Beaucoup ont fait de la prison. Peut-être que c'est ça, qui, à l'époque où on lui a fixé un ultimatum, l'a aidé à choisir de travailler dans un établissement pénitentier. Il n'a jamais vraiment pensé à en faire une carrière complète, et depuis son incarcération, on lui a interdit de pouvoir continuer à exercer son métier. Tout comme cela lui a permis de se rendre compte qu'il n'était pas destiné à représenter le pouvoir et les règles. Malgré tout, il n'a jamais été très à l'aise en évoquant son métier d'agent d'entretien ; ça n'a rien de gratifiant.


   
PSEUDO rusty nail AGE 26 printemps FILLE OU MEC gentleman  PRESENCE 3-4j/7  DE QUEL PAYS TU VIENS Good Olde England Tu nous connais d'où ? bazzart SCENARIO OU INVENTE inventé

   
   



   
by SerialWords.




Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageJeu 19 Nov - 3:09


     



     
Tell us everything about you
Tout ça en 30 lignes

     

"Ah Clancy ! Un brave garçon. N'importe quelle mère rêve d'avoir un fils comme lui. Même s'il ne rentre pas complètement dans le moule figé de notre société, je pense qu'il s'en sortira, dans la vie. Certes, je dois avouer que je ne lui ai pas forcément donné un départ aisé. Quand j'ai accouché, son père était déjà en prison. À l'époque j'étais jeune et sotte ; quand j'y pense aujourd'hui, je ne sais pas comment j'ai pu, un jour, faire confiance à un homme comme lui. Clancy ne l'aura jamais rencontré - il est décédé en prison l'année dernière.

Tout a commencé à Brooklyn, à la limite du quartier de Brownstone. Jadis, ce n'était déjà pas un coin de paradis. Encore aujourd'hui, c'est là qu'est concentrée le plus gros de la violence dans toute la ville de New York. Bon, j'y habitais avec ma soeur, Lucy, quand Clancy est arrivé. Lucy n'a jamais aimé les pleurs d'enfant. Quand les siens chouinaient, elle les fuyait. Bref, pardonnez-moi, je m'égare. Peu de temps après avoir mis Clancy au monde, Lucy est partie s'installer à San Francisco. Je me suis donc retrouvée seule - complètement paniquée, totalement ignorante de ce que je devais faire - avec un nourrison de corpulence moyenne dont le crâne était déjà garni de quelques cheveux.
J'avais un boulot de serveuse dans un café miteux de l'autre côté de Brooklyn. Les trajets presque quotidiens étaient fatiguants mais la paye était correcte. Plusieurs voisins m'ont aidé à s'occuper de Clancy. Celui-ci ne possédait pas beaucoup et pourtant, il ne s'est jamais plaint. Parfois, après une période difficile, je serrais les fesses, à son retour de l'école, parce que je craignais qu'il m'annonce son départ du foyer familial. Mais non, il m'a toujours été fidèle et je prie chaque soir pour remercier le Seigneur de ce véritable cadeau.

Les années se sont succédées sans se ressembler, pour lui. De mon côté, comme la plupart d'entre nous, je m'étais installée dans une sorte de routine infernale qui me laissait trop souvent avec des nausées, le soir, en rentrant du travail. Clancy, quant à lui, a bataillé. Il a fait le minimum d'efforts afin de ne pas être viré de l'école ; il savait que j'y tenais. De temps à autres, il rentrait de l'école paraissant triste. Une fois, il était même en larmes. L'un de ses copains avait été abattu ; un autre avait été renversé ; un inconnu lui avait piqué ses chaussures. Il y avait trop souvent des faits à rapporter aux voisinage inquiet et j'ai décidé de déménager. Nous sommes restés à Brooklyn, parce que c'est là que nous avions nos racines, nos repères. Nous avons simplement bougé vers un quartier plus sûr, moins instable. Maintenant qu'on s'était éloignés du danger, je me faisais moins de souci pour mon fils. Il s'absentait plus souvent mais c'était le sort de tous les enfants. Je n'avais pas à lui demander de comptes car il rentrait toujours à la maison, le soir. Parfois tard, à l'aube, mais toujours présent. Et entier.

Ah, je me souviens encore de ce sentiment nouveau qui m'a envahi quand Clancy m'a dit qu'il voulait travailler dans une prison. Son désir de se rendre utile avait pris le dessus et plutôt que d'être caissier au supermarché ou vendeur pour se rapprocher davantage de la communauté, il a choisi de se faire spectateur de la violence qui l'a entouré durant toute sa jeunesse. D'abord, j'ai été surprise. Et puis très vite, je l'ai embrassé, je l'ai félicité et on en a pleuré tous les deux. À cause de son rejet de l'autorité, je ne l'ai pas poussé vers une carrière en tant que gardien. D'ailleurs, il n'en avait même pas été question. Après une formation relativement courte, il était à présent employé à la prison de Rikers Island. Les règles étaient strictes : il n'avait, sous aucun prétexte, pas le droit de mentionner son travail, ni aucuns détails relatifs à l'établissement. Ainsi, nos conversations s'orientaient vers tout et n'importe quoi. Je savais que si je ne l'aidais pas à se changer les idées, ce boulot lui monterait vite à la tête. On vivait toujours ensemble - c'est encore le cas aujourd'hui, même si parfois il s'absente pour plusieurs nuits - et notre complicité s'est considérablement étoffée.

Je repense à ce coup de fil tous les jours. Et à chaque fois, j'ai l'impression de sentir couler sur mes joues les larmes que j'avais versé ce jour-là. Il m'avait fallu un certain temps pour parvenir à fermer les vannes. Toute ma vie, j'avais su que, tôt ou tard, ce monde instable dans lequel mon fils avait grandi, se retournerait contre lui. Ce matin-là, Clancy avait été arrêté. Accusé de contrebande. Les faits étaient là, il n'avait même pas cherché à les nier. Plaider coupable avait aidé à réduire sa peine. Après avoir travaillé dans les coulisses de ce théâtre bestial, c'était à son tour d'être catapulté sur scène. Il m'a expliqué la tentation de l'argent facile. En taule, une cigarette seule se vend pour plusieurs centaines de dollars. L'alcool on en parle même pas. Il faut simplement faire attention à ne pas marcher sur les plates-bandes des gangs.
Sa libération fut autorisée au bout de deux ans et quelques semaines. Il n'y a aucun doute, la prison l'a changé. Cette expérience unique lui a appris à se comprendre, à analyser tout son parcours jusque-là. En tant que mère, c'est évidemment extrêmement difficile. Bien sûr, je lui ai rendu visite aussi souvent que possible. Clancy n'a jamais réclamé personne d'autre. Ni sa tante, ni ses amis, encore moins ses voisins ou ses cousins. Tout au long de cette épreuve pénible et mentalement coûteuse, je l'ai soutenu. Au final, j'ai l'impression d'avoir, moi aussi, expérimenté la prison. J'ai fini par conclure que c'était tout ce que je méritais. Pour lui avoir infligé une enfance aussi médiocre, j'avais été punie.

Il a été libéré il y a quelques semaines. Retrouver un boulot ne sera pas chose facile mais j'ai confiance en lui ; Clancy est un garçon débrouillard. Je suis contente de voir que malgré tout, certaines choses n'ont pas changé. Il écoute toujours autant de hip hop et mange les mêmes céréales au petit-déjeuner. Même si je sais qu'il ne me dit pas tout, je ne suis pas idiote ; je suis sa mère ! Dieu sait dans quels business légaux ou non il trempe le bout de son nez. Il est très mature pour son âge, la prison lui a rendu ce service et je compte sur lui pour rester dans le droit chemin autant que possible. Cela me briserait le coeur de le voir suivre un parcours similaire à celui de son père.

Oh, j'allais oublier. Il y a une chose que je n'aime vraiment pas, chez Clancy. Ses tatouages. Je comprends certains mais il faut encore qu'il m'en explique quelques-uns."


     



     
by SerialWords.




Revenir en haut Aller en bas
❝Invité❞
Invité


MessageJeu 19 Nov - 8:41

rebienvenu, cher monsieur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Manuel Herrera
ADMIN A LA MACHETTE MAIS EN DETENTE

❖ MESSAGES : 9004



MessageJeu 19 Nov - 9:19

Rebienvenue chez toi What a Face

_________________
mundo pequeño y es así

El policía tiene su fin, el ladrón roba para vivir.
Otro día en la semana, no puedo dormir
Mucho lo que consumí: bazuco y marihuana
Ofendido y señalado por la sociedad,
Criado y educado por la calle claro esta.
Ya ves, cual es mi camino,


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mayor Bloomberg
JONQUILLE

❖ MESSAGES : 2392


MessageJeu 19 Nov - 9:24





Bienvenue à New York
Tu es désormais des nôtres!


Tu es désormais validé(e) et tu peux poster et voguer à ta guise sur le forum. Voici une liste de tous les topics qui peuvent t'être utiles pour que tu commences à jouer. Avant toute chose, tu dois recenser ton avatar par là

Pour essayer de trouver les liens qui te manquent et rp au plus vite, tu as des coins appropriés où il te faudra créer tes propres topics où répertorier tes liens.

Tu meurs d'envie de rp mais tu n'as toujours pas trouvé quelqu'un pour un topic, n'hésite pas à passer par pour demander si quelqu'un est disponible et motivé.

Mais comme tu viens d'arriver, il te faut avant tout un logement et faire répertorier ton métier afin de ne pas te faire chiper ta place si celles-ci sont limitées. Si tu es flic, secouriste, pompier ou même brigand, tu devrais passer dans ce topic

Pour le reste, il y a le flood, les jeux et toutes ces zones de détente pour partager avec les autres et vous sentir comme chez vous!


N'OUBLIE PAS QUE TU AS UNE SEMAINE, A PARTIR DE TA VALIDATION, POUR LANCER TON PREMIER RP


Bienvenue parmi nous, encore une fois







by SerialWords.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lowen O'Connor
ANEMONE

❖ MESSAGES : 8679
❖ AVATAR : Steve Lund


MessageJeu 19 Nov - 17:19

reebbiieennvvenuueee

_________________
texte texte
Glory, on an another empty life




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝Contenu sponsorisé❞


Message

Revenir en haut Aller en bas
CJ - May I have your attention please?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» ATTENTION ,HAUTE TENSION...
» Attention, araignées qui tuent ..
» Micro-ondes et WIFI: Attention
» Missive a l'attention de l’Archevêque Bénédictus
» Fais attention à ta vie... {Etoile Bleue - Nuage Froid - Nuage du Zénith}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blood of Heroes :: Become a New Yorker :: THIS IS WHO I AM :: Game over, try again.-
Sauter vers: